Mouammar Kadhafi : qui est le Colonnel Kadhafi ?


Partager




Lors de la visite officielle de Mouammar Kadhafi en France au mois de décembre dernier, beaucoup d'encre a coulé : était-il décent de la part de Nicolas Sarkozy d'accueillir en grande pompe celui qui était considéré jusqu'à il n'y a pas si longtemps comme un terroriste d'envergure internationale ? Avant de rappeler ce qui a valu au commandant Kadhafi une telle réputation, revenons sur le parcours de celui qui dirige d'une main de fer la Libye depuis près de quarante années.



C'est le 19 juin 1942 que voit le jour à Syrte, dans une région désertique libyenne, Mouammar Kadhafi. Il est le fils cadet d'une famille de bédouins, laquelle lui prodigue une éducation religieuse respectueuse de la tradition. Une fois devenu étudiant, le jeune Mouammar Kadhafi se fascine littéralement pour Gamal Abdel Nasser, le président de l'Egypte, pays limitrophe de la Libye, lequel prône le panarabisme et s'est érigé en 1956 comme le fer de lance du tiers-mondisme en tant que résistance à un monde bipolaire lorsqu'il a procédé en 1956 à la nationalisation du canal de Suez. Renvoyé de l'université au nom de son activisme politique, Mouammar Kadhafi débute une carrière militaire en entrant en 1963 à l'Académie militaire de Benghazi. Il nourrit alors déjà l'ambition de renverser la monarchie pro-occidentale qui exerce alors le pouvoir. Le 1er septembre 1969, alors qu'il n'est âgé que de 27 ans, le rêve politique de Mouammar Kadhafi se réalise sous la forme d'un coup d'État contre le roi Idris Al-Madhi, qui conduit le jour même à la proclamation de la République.


Dans la foulée, Kadhafi s'autoproclame colonel et, bien qu'il affirme alors que la Libye est « gouvernée par son peuple », il s'en fait unilatéralement le « guide ». Les aspirations politiques du colonel Kadhafi sont exposées en 1975 dans le Livre vert qu'il publie, prenant alors pour exemple le petit Livre rouge qu'avait écrit en son temps un certain Mao Zedong. Pour la résumer grossièrement, sa doctrine constitue une forme de socialisme arabe, dans le cadre duquel la parole des citoyens s'exprime à travers des comités populaires.


En 1977, Mouammar Kadhafi déclare la « Révolution du Peuple », et prend le titre de « Guide de la Grande Révolution de la Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste ». C'est dans les années 1980 que la colonel Kadhafi s'illustre sinistrement sur le plan du terrorisme. En 1986, il aurait pris pour cible une discothèque berlinoise caractérisée par sa fréquentation par des militaires américains. En 1988, les services secrets libyens auraient orchestré l'explosion en vol d'un avion de ligne qui s'écrase en Écosse à Lockerbie et provoque la mort de 270 passagers. Ou encore en 1989, la Libye ne serait pas étrangère à l'attentat contre un avion français DC-10 UTA qui relie Brazzaville à Paris, ce qui entraîne la mort de 170 personnes... Pour se retrouver en odeur de sainteté auprès de l'ONU, le colonel Kadhafi livre en 1999 les membres des services secrets libyens suspectés pour l'attentat de Lockerbie. La même année, le régime Libyen est à nouveau sous les feux de la rampe lorsque cinq infirmières bulgares accompagnées d'un médecin palestinien sont arrêtés pour avoir inoculé volontairement le virus du sida à quelque 400 enfants.
mouammar kadhafi


Ils sont alors condamnés à mort, ce qui provoque l'émoi de la communauté internationale. Emprisonnés pendant huit années (leur peine ayant été commuée en peine à perpétuité), ils sont finalement libérés en juillet 2007 au terme d'une mission diplomatique conduite par Cécilia Sarkozy,l'ancienne épouse du président français Nicolas Sarkozy (qui intervient en aval d'un laborieux travail des institutions européennes). Aujourd'hui, le colonel Kadhafi semble avoir recouvré une certaine respectabilité, c'est du moins ce que laisse suggérer l'accueil qui lui a été réservé par la France en décembre 2007.

Le Vendredi 18 Janvier 2008 à 13:18
Article écrit par fabuck ()




fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Dessins et modèles industriels : pensez à la protection de ...
  •  Marguerite Yourcenar : une écrivaine française qui fût la pr...
  •  Station de ski Oberstaufen (Allemagne) : station de ski rép...
  •  Marketing viral : c'est quoi ?
  •  Prospection commerciale : comment recruter de nouveaux clien...

Articles suivants :
  •  MTV : la première chaîne musicale
  •  ShoXX : achat de matériel informatique, hifi, vidéo et son...
  •  Marque commerciale : c'est quoi ? A quoi ça sert ?
  •  Hôtel Kyriad : chaîne hotellière européenne...
  •  Produits immobiliers : c'est quoi ? à quoi ça sert ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Frédérique a écrit [18/01/2008 - 15h55] 
Frédérique

Il y aurait tant de choses à dire encore sur ce personnage qui dirige un pays sous embargo depuis plus de 20 ans ! Bizarre ? Non? Pourquoi, le pays est-il sous embargo (et du coup faisant souffrir les populations et non les dirigeants) et pourquoi est il fréquentable quand il s'agit d'extraire le précieux pétrole ? Quel hypocrisie ! Les société pétrolières sont toutes présentes en Lybie : alors deux poids et deux mesures ?




Il y a un temps pour tout......



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   personnes Personnes
   disparition Disparition



Lorsque Nicolas Sarkozy reçut en grande pompe en décembre dernier le colonel Kadhafi en France, de nombreuses voix se firent entendre pour condamner les honneurs faits à celui qui dirige la Libye d'un...