Morphopsychologie : soignez-vous selon votre tempérament !


Partager




Se soigner selon son tempérament, c'est le but de la morphopsychologie. Tout d'abord, avant d'aborder la morphopsychologie, il est très utile de définir votre type morphologique et psychologique. Cela nous permet de connaitre les points faibles de notre organisme et nous éclaire sur nos tendances pathologiques. D'ailleurs cette analyse est très utilisée dans les médecines traditionnelles chinoises, la médecine ayurvédique.



Pour connaître les faiblesses et savoir quelles plantes et quel type d'alimentation vous convient le mieux, commencez par déterminer à quel morphotype vous appartenez. Sachez que le tempérament tient compte de plusieurs facteurs qui serviront à la morphopsychologie : votre morphologie, votre physionomie, votre caractère. Observez vous avec objectivité, ne soyez ni trop indulgent, ni trop critique. Observez votre visage, et votre corps ; réfléchissez à votre caractère et à vos attitudes. Essayez de vous regarder comme s'il s'agissait d'un regard extérieur. Chaque tempérament est plus ou moins présent en chacun de nous. Votre morphotype est donc celui qui prédomine. La plupart d'entres vous le repèreront facilement. Il peut arriver que vous ayez un tempérament mixte ; il faudra alors tenir compte pour votre morphopsychologie des recommandations de chacun des types correspondant. Nous choisirons ici les quatre tempéraments (tempéraments selon Hippocrate) sur la base de laquelle vous établirez votre morphopsychologie.


Pour le tempérament sanguin vous avez plutôt un teint rosé ou rouge, formes arrondies mais fermes, muscles et os bien développés, regard vif et direct poignée de main puissante, longue et chaleureuse. Véritable épicurien, vous êtes de caractère jovial, gai et optimiste. Extraverti, vous êtes cordial, sociable et généreux. Expansif et communicatif, vous vous emportez facilement. Votre tempérament de bon vivant vous prédispose aux problèmes veineux et cardiaques, aux surcharges pondérales, à l'hypertension et à l'infarctus. Vous avez tendance à tous les excès !


morphopsychologie
Pour réussir votre morphopsychologie, évitez donc alcool, graisses, viandes, laitages, et augmentez votre consommation de fruits et légumes crus. Consommez des tisanes digestives légèrement amères, des bouillons de légumes... Vos plantes de prédilection sont la fumeterre, la racine de pissenlit, les feuilles de vigne rouge l'aubépine et la racine de chiendent. Si vous êtes de tempérament bilieux, vous êtes musclés et dégagez une impression de force avec un visage carré teint coloré ou mat, cheveux et sourcils épais, un corps athlétique, poignée de main tonique ferme et musclée. Energique, décidé et organisé, vous êtes extraverti, entreprenant, fier, autoritaire mais aussi rancunier et jaloux. Vous êtes prédisposés aux troubles du stress. Pour votre morphopsychologie, levez le pied !


Pratiquez un sport, limitez votre consommation de graisses et glucides, évitez les épices chaudes et sèches. Vos plantes sont la bardane et le chardon marie. Si vous êtes de type nerveux, vous avez un visage triangulaire, teint pâle, mince et frileux. Agité vos gestes sont rapides et saccadés, de nature introvertie, vous êtes sensible et émotif mais fidèle. Réservé et parfois pessimiste, vous susceptible et irritable. Vous êtes prédisposé à l'insomnie, dépression, troubles psychosomatiques... Votre morphopsychologie se trouvera améliorée grâce à des plantes sur des plantes comme la réglisse, le gingembre, le curcuma, le citron, la valériane. Si vous êtes lymphatiques c'est-à-dire un peu rondouillet, visage lunaire, regard vague, mou avec une tendance au relâchement, passif. De nature introvertie, vous êtes doux, fidèle et persévérant mais avez tendance à la négligence, au désordre et à l'indifférence. A cause de votre sédentarité, votre système digestif est surchargé d'où une mauvaise élimination des déchets de l'organisme. Consommez des produits marins riches en iode, boissons chaudes, végétaux aromatiques. Vos plantes de prédilection sont la sauge, le romarin et les algues.

Le Samedi 29 Décembre 2007 à 16:53
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  medecine douce, medecine parallele Médecine douce et médecine parallèle


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Parc Astérix : parc d'attraction gallo-romain
  •  Maladie de Lyme : comment se protéger de cette maladie infec...
  •  Calcium : l'indispensable élément de croissance !...
  •  Chantal Lauby : ex-membre des Nuls reconvertie au cinéma...
  •  Koodza.fr : achat d'accessoires et équipements de sport en l...

Articles suivants :
  •  Marie Gillain : une actrice belge qui a su appâter son pub...
  •  La turista : informations sur ces dérangements intestinaux
  •  Jean-Paul Belmondo : biographie d'un acteur-cascadeur fran...
  •  Hello Kitty : la folie du petit chat made in Japan
  •  Cameroun : ancienne colonie française d'Afrique centrale




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation sante Formation santé
   sante Santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie



Depuis des millénaires, les médecines traditionnelles telles que la médecine chinoise chinoise ou la médecine ayurvédique se base sur l'analyse de la forme du visage , du corps, de la psychologie du ...