Molluscum contagiosum : symptômes et traitement


Partager




Le molluscum contagiosum est une excroissance cutanée provoquée par une infection virale. Il s'agit donc d'un virus qui appartient à la famille des pox virus. Le molluscum contagiosum est facilement transmissible par un simple contact de la peau avec la partie infectée. Par ailleurs, le virus peut également se transmettre lors de rapports sexuels. Dans la majorité des cas, le virus est observé chez les enfants. Cette pathologie cutanée est bénigne et ne présente pas de danger important pour la santé de la personne infectée. Les parties infectées démangent et le fait de les gratter répand le virus sur toute la surface de la peau. La seule conséquence de cette infection est que les parties infectées laissent de nombreuses cicatrices sur la peau. Le molluscum contagiosum apparaît sous forme d'une excroissance de la peau qui ressemble à un bouton. La différence entre l'affection et un bouton ordinaire est qu'il est persistant et qu'en son centre il semble y avoir un trou dont le diamètre varie entre de 1 à 5mm. Ce dernier peut être de la couleur de la peau ou encore blanchâtre. Lorsqu'un molluscum contagiosum s'enflamme et prend une couleur rouge, cela signifie que l'infection touche à sa fin.


Dans le cas où l'infection présente des saignements ou des écoulements, il s'agit peut être d'une autre maladie. Dans ce cas, mieux vaut consulter l'avis d'un médecin. Le molluscum contagiosum est que les excroissances de la peau ne sont pas uniques mais apparaissent en nombre. Il peut se localiser sur n'importe quelle partie du corps. Chez les enfants, les zones les plus touchées sont les fesses, le cou, le visage, les bras, les jambes ou encore le tronc.


Les adolescents et les adultes qui sont infectés par le virus sont principalement touchés au niveau des parties génitales, des membres inférieurs et au niveau du ventre. En cas d'infection par le virus, les boutons n'apparaissent pas directement. En effet, il faut attendre entre deux semaines et six mois pour voir apparaître les premiers boutons. Le meilleur moyen pour éviter le virus est d'éviter les contacts avec une personne infectée. Par ailleurs, pensez à vous laver régulièrement les mains dans le cas où vous êtes dans l'entourage de celle-ci. Il faut également prendre soin de ne pas utiliser ses effets personnels. Tout comme les verrues, ce virus se dans les endroits publics notamment les piscines publiques mais également les salles de bain ainsi que les douches. Les personnes déjà infectées doivent éviter de se gratter car cela favorise la propagation du virus sur les mains, tout autour de la zone infectée et sur toutes les zones du corps qui entreront en contact avec la main infectée. Pour détecter la présence de molluscum contagiosum, il est conseillé de consulter le dermatologue. Ce genre de pathologie cutanée étant si évidente à diagnostiquer, un simple examen de la peau suffira à détecter la maladie.
molloscum contagiosum


Si le médecin a des doutes, il procédera à un examen microscopique d'un molluscum. Étant bénigne, cette infection guérit spontanément. Toutefois, il est très rare de voir tous les molluscum disparaître d'un coup. Les personnes ayant observé une disparition totale des boutons ont attendu que leur système immunitaire soit immunisé contre l'infection. D'une personne à l'autre, la période d'immunisation varie fortement. Dans certains cas la période est de 6 mois et dans d'autres, elle peut durer jusqu'à 5 ans. Les personnes ayant une déficience immunitaire sont fortement affectées par le virus qui se dissémine abondamment sur tout le corps. Certains dermatologues peuvent choisir de traiter la maladie tandis que d'autres peuvent choisir de ne rien faire étant donné que le molluscum contagiosum disparaît spontanément au bout d'un certain temps. Toutefois, pour éviter que la maladie ne se propage sur toute la surface du corps ou à d'autres personnes, il est conseillé de traiter l'infection dès les premiers signes suspects. On retrouve de nombreux médicaments pour traiter cette infection virale, toutefois les résultats ne sont pas garantis et dans tous les cas le traitement dure assez longtemps. L'infection peut également se soigner de manière directe à travers une destruction locale de la peau. Il s'agit de geler le molluscum avec de l'azote liquide. On peut également avoir recours à la méthode de curetage qui enlève directement la peau infectée. D'autres techniques consistent également à la destruction par le laser ou encore avec un acide puissant.

Le Dimanche 02 Mai 2010 à 12:20
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  dermatologie Dermatologie : les problèmes de peau ont leur
spécialité



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Comment couper un arbre ?
  •  Huile essentielle de cannelle : utilisation
  •  Magie blanche : définition
  •  Conseiller en gestion : c'est quoi ?
  •  Thym sauvage : vertus

Articles suivants :
  •  Névralgie cervico-brachiale
  •  Lutte libre : une technique ancestrale
  •  Conseiller en image : métier qui attire de plus en plus...
  •  Roaccutane : traitement contre l'acné
  •  Les exercices de Kegel : définition




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   dermatologie Dermatologie



Le molluscum contagiosum est une excroissance cutanée provoquée par une infection virale. Il s'agit donc d'un virus qui appartient à la famille des pox virus. Le molluscum contagiosum est facilement t...