Mikhaïl Gorbatchev : un homme politique russe qui marqua l'histoire


Partager




Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev est né le 2 mars 1931 dans le petit village de Privolnoïe dans la région de Stavropol, en Russie. L'année de sa naissance est marquée par le stalinisme qui est arrivé au paroxysme de la collectivisation, un drame pour des millions de paysans russes. Andrei Gorbatchev, le grand-père de Mikhaïl, un cultivateur, prend la tête du mouvement de collectivisation. A 8 ans, il fréquente l'école primaire de son village, lorsque éclate la Seconde Guerre mondiale.



Le jeune Mikhaïl, malgré ses sombres années qui marquent le début de sa vie, va vivre à l'abri du besoin. Il entre aux Jeunesses communistes à quinze ans. En 1950, à 19 ans, il passe son « certificat de maturité », l'équivalent du baccalauréat. Puis, il rejoint l'université Lomonossov de Moscou, pour y suivre des études de droit, un cursus pour le moins original dans l'U.R.S.S de l'après-guerre. A l'université, il rencontre sa future femme, Raïssa Titorenko, une étudiante en philosophie. Il adhère au Parti communiste de l'Union soviétique (PCUS) en 1952. Il retourne ensuite à Stavropol où il épouse Raïssa et devient le dirigeant du parti pour la ville en 1962. Parallèlement, entre 1964 et 1967, il étudie à l'Institut agronome de Stavropol où il se spécialise dans les problèmes agricoles. Cette spécialité lui permettra de surmonter avec succès la crise agraire, catastrophique, due à la sécheresse de 1968. Iouri Andropov, qui est alors dirigeant du KGB, le remarque et sa carrière s'accélère. En 1971, Mikhaïl Gorbatchev est âgé de 40 ans et il est élu au Soviet suprême où il siège à la Commission pour l'environnement.


En 1978, il entre au Comité central pour l'agriculture. La protection de Iouri Andropov lui assure un siège au Politburo. En 1980 : il a 49 ans. En1982, Iouri Andropov succède à Leonid Brejnev à la tête du Parti, et Mikhaïl Gorbatchev devient son second. En 1985, Andropov et Konstantin Tchernenko, le numéro deux du parti, sont décédés laissant la place libre à Gorbatchev qui devient secrétaire général du Parti. Mais l'U.R.S.


S est en crise à cause notamment à cause de la guerre d'Afghanistan, de la pénurie, de la montée des mouvements de contestation dans les pays du bloc soviétique et devant le recul de son influence sur le tiers-monde. Malgré de réformes audacieuses connues sous le nom de « perestroïka » (restructuration), pour les aspects économiques et de « glasnost » (transparence) pour les affaires politiques et culturelles, il ne parvient pas à rétablir la situation. Il permet le retour à la liberté de la presse, muselée depuis des décennies, puis la réhabilitation des dissidents et des victimes des purges staliniennes. Il amorce ensuite une réforme économique qui passe par la reconnaissance de la propriété privée, puis il met fin au régime du parti unique. En 1989, il est élu démocratiquement par des députés du peuple grâce aux premières élections libres depuis 1917.
mikhail gorbatchev


Sur le plan international, il favorise le retrait des troupes soviétiques d'Afghanistan, normalise les relations avec la Chine, signe un ensemble d'accords sur le contrôle des armes avec Ronald Reagan et George Bush et agit en faveur du règlement de conflits dans lesquels l'URSS est impliquée comme en Angola, au Cambodge, en Éthiopie et au Nicaragua. L'ensemble de sa politique lui vaut une popularité en Occident mais il doit faire face à une opposition, de vives critiques et résistances au sein du Parti. Il ne résiste pas à un putsch en août 1991 qui permet à Boris Eltsine d'accroître sa cote de popularité et le pousse à la démission. Le magazine « Time » lui a décerné le titre d' « Homme de l'année » en 1987, puis celui d' « Homme de la Décennie » en 1989, après la Chute du Mur de Berlin. En 1990, il a reçu le « prix Nobel de la paix ». Mikhaïl Gorbatchev a été le premier dirigeant soviétique à interdire toute retouche sur son portrait officiel.

Le Mardi 04 Décembre 2007 à 10:34
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Personnages historiques, histoire, société, sciences, politique Personnages historiques : qui sont-ils ?
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Mangas : histoire des bandes dessinées japonaises
  •  Côte d'Ivoire : chaleureux pays d'Afrique de l'ouest
  •  Magasin Ikéa : tout pour l'aménagement et la décoration d'in...
  •  Norah Jones : talentueuse chanteuse américaine de jazz...
  •  Fram : agence de voyages avec séjours moins chers

Articles suivants :
  •  Cancer de l’ovaire : prévenir, dépister rapidement le canc...
  •  Sony : entreprise japonaise de téléphonie, cinéma, informa...
  •  Station de ski Val Thorens (France) : partez pour la plus ...
  •  Tété : un chanteur qui s'attire les faveurs de la nouvelle...
  •  CRIJ ou Centre Régional Information Jeunesse : c'est quoi ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   sciences Sciences
   personnages historiques Personnages historiques
   societe Société
   histoire Histoire



Mikhaïl Gorbatchev a dirigé l'URSS entre 1985 et 1991. Il a instauré la libéralisation économique, culturelle et politique, connue sous les noms de « perestroïka » et de « glasnost ». Prix Nobel de l...