Métier d’infirmière ou d’infirmier : origine, définition, formation, rôle, domaines d’intervention


Partager




Si le métier d'infirmière s'est révélé au Moyen Âge avec l'expansion de la lèpre, où, les religieuses y ont fait un lien avec la charité, l'amour de Dieu au travers de soins bénévoles, il a fallu l'avènement de la Première Guerre Mondiale et de la laïcité pour se faire une place au sein des métiers de la santé. Ce qui peut expliquer le fait que, jusqu'au début des années 60, pouvait être infirmière, une religieuse, une infirmière ayant terminé sa formation ou encore, celle de la Croix Rouge.



Avec le bouleversement de Mai 68, la conception du métier d'infirmière connut une nouvelle considération, différente de celle liée à la générosité, à la subordination, et depuis 1992, il existe en France le « Diplôme d'Etat Infirmier » ! Mais quelle est la définition du métier d'infirmière ! Corps de métier ayant diverses définitions et selon l'article R.4311-3 du Code de Santé Publique, : « ... relève du rôle propre de l'infirmier ou de l'infirmière les soins liés aux fonctions d'entretien et de continuité de la vie et visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution d'autonomie d'une personne ou d'un groupe de personnes. Dans ce cadre, l'infirmier a la compétence pour prendre des initiatives et accomplir les soins qu'il juge nécessaires » Partant de là, l'infirmière ou infirmier a le rôle d'observer, de dialoguer avec le malade et de déceler les problèmes et de faire un « diagnostic infirmier », en vue d'une prise en charge appropriée du patient. De même, le métier d'infirmier implique un contrôle vigilant allant de problèmes spécifiques, à une maladie nécessitant des soins précis.


A cela s'ajoute la capacité de déceler une situation de violence ou encore de tourmente que vit le patient. Travaillant en étroite collaboration avec l'aide-soignant, l'infirmière s'assure de l'application des mesures d'hygiène, de bien-être et de quiétude du patient, sans oublier que, en tant qu'intermédiaire entre le médecin et le patient, l'infirmier est tout aussi tenu par le secret médical et doit tenir informé, l'entourage du patient.


metier infirmiere
Au cours de ses activités quotidiennes, l'infirmière assiste le patient tout au long de son séjour à l'hôpital tout en tenant compte de l'importance des soins qui lui sont prodigués en vue d'assurer en toute dignité et en toute intimité, son autonomie. Ce qui exige le fait que, non pas une simple exécutante, l'infirmière doit régulièrement établir des liens entre les connaissances acquises (formation initiale et formation professionnelle continue) et les ordonnances établies par les médecins. Et comment devenir infirmière ?


Pour devenir infirmière, il faut réussir un concours d'entrée en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) et y suivre une formation (en alternance) : formation de trois ans (mais correspondant à un BAC 2) sanctionnée par un Diplôme d'État d'Infirmier (DEI) et certains peuvent opter pour une spécialisation de deux ans en vue d'obtenir un DE en Soins Infirmiers (mais qui correspond en France à un Bac 2). Cette formation lui permet de travailler en tant qu'Infirmière Anesthésiste Diplômée d'État (IADE), cadre de santé, infirmière spécialiste clinique, infirmier hygiéniste, Infirmière de Bloc Opératoire Diplômée d'État (IBODE), infirmière stomathérapeute ou même, infirmière puéricultrice diplômée d'État. Les infirmiers peuvent exercer au sein du service de santé des armées, auprès des sapeurs-pompiers, en milieu scolaire, en crèche ou halte-garderie, en milieu hospitalier, en intérim, en humanitaire (ONG..) ou même en libéral... car, selon l'article L 4311-1 du Code de la santé publique français est infirmier « ... toute personne qui donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. L'infirmière ou l'infirmier participe à différentes actions, notamment en matière de prévention, d'éducation de la santé et de formation ou d'encadrement ».

Le Mercredi 11 Avril 2007 à 14:08
Article écrit par Jack ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  metiers medecine, médecin, infirmière Les métiers de la Santé


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Don d’ovocytes : comment devenir donneuse d’ovocytes ?
  •  Hermès, la petite touche en plus qui fait la différence
  •  La mode Punk, un style démesuré et coloré
  •  Dior, la marque de l’élégance et de la sobriété
  •  Donner son sperme : comment devenir donneur de sperme ?

Articles suivants :
  •  Le Panthéon à Rome
  •  Le BMX : un sport tendance pour les cyclistes acrobates
  •  L'Atomium : un monument atypique, en plein coeur de Bruxel...
  •  Le Dour Festival : une rencontre musicale de grande enverg...
  •  Le festival de Werchter




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 gwenn a écrit [18/04/2007 - 14h51] 
gwenn

comment peut-on être infirmière sans le bac ?





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   formation education Formation éducation
   academies Académies
   anciens eleves Anciens élèves
   associations pour la formation Associations pour la formation



L’origine du métier d’infirmière (ou infirmier) remonte au Moyen Âge face à l’expansion de la lèpre! Toutefois, ce métier de la santé a su se faire une place au sein de notre société actuelle au point...