Médecin légiste : comment devient-on médecin légiste ?


Partager




Le médecin légiste, après huit ans d'études au minimum, agit dans une branche de la médecine qui étudie l'ensemble des aspects juridiques de la pratique médicale. Il est donc souvent appelé à apporter son concours aux autorités administratives et judiciaires. La pratique médico-légale implique une formation de médecin légiste particulière pour devenir un auxiliaire de la justice. En effet, il peut être appelé à se prononcer dans le cadre d'une enquête ou encore d'une expertise au tribunal civil comme au pénal. Dans tous les cas où un acte médical présente une dimension juridique, le médecin légiste est un acteur indispensable dans le cadre des aspects légaux de l'exercice de la médecine, mais également dans un cadre civil comme dans un cadre pénal. Le diplôme de médecin légiste permet d'exercer des actes médico-légaux tels que l'autopsie dont la technique nous vient d'Ambroise Paré, fondateur de la chirurgie moderne au XVIème siècle. Le médecin légiste s'est imposé comme un spécialiste à part entière à partir du XIXe siècle, et avec notamment, en France, les travaux de Mathieu Orfila (1787-1853), d'Ambroise Tardieu (1818-1879) et de Paul Brouardel (1837-1906).


Les autopsies effectuées par le médecin légiste sont utilisées en cas de mort violente ou inexpliquée, soit lorsque la présomption de meurtre existe depuis le début de l'enquête, parce que les circonstances de la mort sont ou apparaissent a priori suspectes, soit lorsque l'affaire a été instruite sans qu'une autopsie ait été effectuée sur la victime, ce qui peut motiver l'exhumation du corps sur décision de justice. Certaines séries télévisées actuelles nous montrent des médecins légistes agissant comme des détectives pour retrouver le criminel à partir du cadavre de sa victime.


Dans la réalité, le médecin légiste s'occupe certes de déterminer les causes d'un décès et de permettre l'identification d'un cadavre, mais il a également d'autres activités. On le retrouve dans les enquêtes où il évalue le taux d'invalidité attaché à un handicap, à une blessure ou à une pathologie. Il est également présent pour établir la réalité d'abus sexuels ou de sévices. Le médecin légiste peut faire appel à l'ensemble des connaissances cliniques, biologiques et toxicologiques. Les spécialistes qui apportent leur contribution à l'enquête peuvent être des médecins nutritionnistes, des toxicologues, des pharmacologues, des balisticiens ou des dentistes, par exemple. Les compétences requises pour devenir médecin légiste sont celles d'un médecin ayant prêté serment dans sa branche professionnelle et devant le juge. En effet, le médecin légiste délivre des rapports d'expertise pour les certificats de décès dans le respect des obligations découlant des dispositions conjuguées du Code de déontologie médicale, du Code de la santé publique et du Code civil.
medecin legiste


La responsabilité juridique d'un médecin légiste concerne aujourd'hui l'ensemble des aspects concernant l'exercice de la profession médicale, c'est-à-dire toutes les questions liées à l'éthique médicale et à la déontologie, au secret professionnel, à la responsabilité, à la rédaction des actes et des documents médicaux. Lorsqu'une autopsie apparaît nécessaire, le corps est obligatoirement transporté dans un local spécialement prévu à cet effet. Les vêtements de la victime sont retirés puis examinés avec soin. Tous les indices corporels sont identifiés, étudiés et conservés pour un examen ultérieur, et, le cas échéant, pour être présentés au cours de la procédure judiciaire. Pendant l'autopsie, toutes les anomalies sont photographiées, décrites et quantifiées. On réalise parfois une radiographie de certaines parties du corps. Le contenu de l'estomac, les liquides organiques ainsi que des échantillons de divers organes sont analysés dans des laboratoires spécialisés.

Le Mercredi 30 Avril 2008 à 16:50
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  metiers medecine, médecin, infirmière Les métiers de la Santé


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Olivier Besancenot : le porte-parole de la Lligue Communiste...
  •  Alain Souchon : biographie d'un chanteur français
  •  Golden Gate Bridge à San Fransisco : un des plus grands pont...
  •  Buenos Aires : capitale fédérale de l'Argentine...
  •  Arnaud Montebourg : homme politique du parti socialiste

Articles suivants :
  •  Aéroport de Londres Gatwick
  •  Mons : ville francophone de Belgique et carrefour du Benel...
  •  John McCain : candidat républicain pour la présidence des ...
  •  Jean-François Copé : homme politique français membre du bu...
  •  Paris Première : chaîne privée qui met la culture et les s...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Le médecin légiste réalise des autopsies dans le cas d’une présomption d’homicide, ou d’un décès inexpliqué. Toutefois, ses attributions ne s’arrêtent pas là, car il peut également évaluer le taux d’i...