Maux de tête : causes des ces maux fréquents pendant la grossesse


Partager




Définition de la céphalée
Maux de tête, les causes probables
Maux de tête fréquent et grossesse
Maladies pouvant être des causes de maux de tête

Maux de tête et nausées



Les maux de tête sont des douleurs ressenties à l'intérieur de la boîte crânienne. Le terme approprié pour désigner ces douleurs est la « céphalée ». Cette céphalée se présente sous différentes formes et l'une ou l'autre traduit inévitablement une maladie sous jacente ou un dysfonctionnement.



La céphalée n'est pas une maladie, elle en est un signe. Elle n'est donc à ne pas confondre avec la migraine qui, elle, est une maladie où la céphalée est presque toujours l'unique signe qu'on observe. Toutefois, dans le langage courant, les maux de tête peuvent signifier en même temps céphalée et migraine. On distingue les céphalées aiguës, les céphalées aiguës récidivantes, les céphalées d'aggravation progressive et les céphalées chroniques. Le type de céphalée dépend de la maladie en cause et peut aussi s'accompagner de nausées. La céphalée aiguë est d'apparition brutale et d'intensité moyenne à sévère. Elle traduit le plus souvent une cause grave, essentiellement d'origine vasculaire, telle que l'hémorragie des méninges, la thrombose veineuse cérébrale, la dissection carotidienne ou la poussée d'hypertension artérielle.

Causes possibles de maux de tête



On observe aussi des causes infectieuses comme la méningite bactérienne ou virale et la sinusite. D'autres causes non vasculaires et non infectieuses peuvent entraîner une céphalée aiguë, à savoir le glaucome aigu et la fièvre.


Certaines manipulations thérapeutiques induisent la céphalée, par exemple la ponction lombaire ou la prise de certains médicaments comme les dérivés nitrés. La céphalée aiguë récidivante est caractérisée par un début brutal, elle est d'intensité assez élevée et elle survient assez fréquemment de façon périodique ou non. Ce type de céphalée résiste souvent aux antalgiques banals et a la particularité de récidiver après un laps de temps variable et après une prise de médicament.


Les causes sont vasculaires dans la majorité des cas et parmi elles se trouvent la migraine, l'hypertension artérielle ou la céphalée de Horton encore appelée algie vasculaire de la face. Cette dernière, particulièrement douloureuse, est caractérisée par une céphalée associée à une douleur de l'hémiface. La migraine est due à une vasodilatation des vaisseaux cérébraux et l'apparition de la céphalée est précédée d'autres signes, essentiellement des troubles visuels.

Maux de tête pendant la grossesse



Les menstruations et la grossesse s'accompagnent d'une céphalée chez de nombreuses femmes et le mécanisme est à la fois vasculaire et hormonal. Les névralgies de la face sont également responsables de la survenue d'une céphalée aiguë récidivante. A côté de ces céphalées aiguës existent les céphalées chroniques. Dans ses nombreuses causes, on a les perturbations dans les formules sanguines, telles que l'anémie ou au contraire la polyglobulie. On retrouve également les troubles des gaz du sang, comme l'hypoxie c'est-à-dire la baisse du taux d'oxygène dans le sang. Sinon, une intoxication prolongée ou fréquente au monoxyde de carbone est source de céphalée chronique.
maux tete


Ce cas s'observe chez les personnes qui inhalent très souvent de la fumée chargée de gaz carbonique. Si on a souvent mal à la tête depuis une assez longue période, consulter un ophtalmologue pour vérifier la présence d'un éventuel trouble de la vision. Vérifier également si la céphalée n'est pas due à une tension musculaire. Dans ce cas, les mouvements de rotation de la nuque sont limités. La sinusite, lorsqu'elle n'est pas prise en charge ou mal traitée, provoque une céphalée chronique. Enfin, une céphalée chronique peut être la conséquence à moyen ou long terme d'un traumatisme à point d'impact crânien.

Maux de tête fréquents et persistants



Certaines maladies très graves, d'évolution progressive, sont à craindre en cas de céphalée aiguë qui évolue vers une exagération progressive de son intensité, une survenue de plus en plus fréquente pour s'installer définitivement de façon chronique. Une tumeur cérébrale, une thrombophlébite cérébrale, une hypertension intracrânienne ou encore une méningite subaiguë est possible. Dans tous les cas, la prise d'un antalgique classique est sans contre-indication pour soulager la céphalée. La prise en charge varie d'une cause à l'autre. Ainsi, une céphalée aiguë, passagère et de faible à moyenne intensité disparaît après la prise d'un antalgique. Celle due à une hypertension artérielle se traite par un anti-hypertenseur. Le médecin est le seul à connaître le genre d'antihypertenseur à prescrire après un examen méticuleux. Les céphalées d'origine vasculaire ont chacune un traitement spécifique. Il est judicieux de consulter un médecin pour bien déterminer la cause et le traitement, même pour la migraine. Les causes infectieuses se traitent par des antibiotiques. La plupart des céphalées graves imposent une prise en charge en milieu hospitalier. On ne le répétera jamais assez : la céphalée n'est qu'un signe, la partie émergente d'un iceberg, une maladie grave peut lui être sous-jacente. La céphalée ne doit donc jamais être négligée.

Le Lundi 20 Décembre 2010 à 12:18
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Troubles digestifs : causes de ces troubles souvent liés au ...
  •  Barbok Fan site : guide et aide pour Dofus et Wakfu
  •  Banque BCP présente au Portugal, France, Belgique et Luxembo...
  •  Antenne wifi : usb ou portable, pour une longue portée extér...
  •  Lipome graisseux : tumeur bénigne souvent présente sur la cu...

Articles suivants :
  •  Vésicule biliaire : opération obligatoire en cas de symptô...
  •  Ticket Restaurant : au restaurant comme au supermarché Auc...
  •  BCGE Banque Cantonale de Genève : netbanking et services b...
  •  Registry booster : logiciel phare de l'année 2010
  •  Bagoo de La Poste : compte en ligne, assurances et service...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé



Les maux de tête sont des douleurs ressenties à l’intérieur de la boîte crânienne. Le terme approprié pour désigner ces douleurs est la « céphalée ». Cette céphalée se présente sous différentes formes...