La Masturbation : masculine ou féminine, lever le tabou


Partager




La masturbation se définit comme l'acte de se donner du plaisir sexuel par l'autostimulation de ses organes génitaux pour atteindre l'orgasme ou non. La masturbation peut être un moyen de découvrir son corps et de connaître les répliques des stimuli sexuels sur une zone précise, en se procurant du plaisir tout seul. Si la masturbation féminine peut favoriser l'orgasme chez la femme et permet d'y accéder lors d'un rapport sexuel, la masturbation masculine dite «intelligente» vise au contrôle du processus de l'éjaculation.



Dans ce sens, cette pratique peut être notamment recommandée en cas d'éjaculation précoce. Autrefois considérée comme un mal et un sujet tabou, l'évocation du sujet se fait plus librement que quelques décennies plus tôt. Contrairement à ce qui a été longtemps répandu, se masturber ne nuit ni à la santé psychologique ni à la santé physique. Vous n'attraperez donc aucune maladie, ne deviendrez stérile et ne serez encore moins frappé de surdité si vous vous masturbez. Avant la première relation sexuelle, la pratique masturbatoire qui permet à l'adolescent de découvrir comment son corps réagit face à certaines caresses, ne provoque pas l'apparition des boutons et n'a aucune incidence quant à l'apparition de la première règle ou son retard. Le seul risque serait de privilégier le plaisir sexuel en solitaire à la relation sexuelle proprement dite. Dans ce cas, en évitant d'avoir une relation amoureuse, la personne finit par s'isoler. Cet isolement ne prend pas sa source dans la pratique de la masturbation mais relève de la personnalité même de l'individu et de sa difficulté à communiquer par exemple.


Pour ce qui est de la fréquence et du taux de pratique, plus de 90% des adolescents âgés entre 15 et 18 ans affirment s'être déjà donné du plaisir sexuel seuls. Il en est de même pour les plus grands. Ceux qui ont découvert la masturbation à l'adolescence continue en effet cette pratique à l'âge adulte. En ce qui concerne les jeunes filles, près de 45% découvrent la pratique masturbatoire à 18 ans. Ce chiffre augmente avec l'âge.


masturbation
La fréquence atteint son maximum à l'adolescence aussi bien chez la fille que chez le garçon d'une moyenne de deux fois par semaine chez l'une et de trois fois chez l'un pour ensuite décroître avec le temps. Il faut savoir que cette pratique est bien plus présente dans un milieu socioculturel ouvert et développé où les gens sont mieux tenus au courant que la masturbation n'est pas mauvais. Aux parents qui s'inquiètent lorsque leur enfant de quatre ans se touche un peu trop les organes génitaux, le pédiatre vous rassurera bien vite que cette technique ne relève en rien d'une anomalie. Techniquement, plusieurs méthodes existent pour se donner du plaisir sexuel en solo. Avant toute chose, il convient de préciser que l'acte masturbatoire ne constitue pas uniquement une excitation mécanique et physique. Le préalable à la masturbation se passe au niveau du mental.



C'est dans la tête que le désir sexuel prend effectivement naissance grâce aux fantasmes et aux scénarios sensuels. Ces images érotiques sont d'ailleurs essentielles chez l'homme pour parvenir à une érection. En réponse à cette excitation mentale et au désir, la masturbation permettra d'apporter le plaisir physique. La technique de masturbation la plus courante chez l'homme est d'attraper dans une main le sexe et de simuler les gestes de va-et-vient du coït en glissant la main. A plat sur le ventre, ce dernier peut frictionner sa verge contre un coussin par exemple.


En prenant leur douche, d'autres hommes prennent du plaisir en utilisant le jet d'eau contre leur pénis. En raison de leur anatomie, les femmes quant à elles, ressentent le plaisir de l'intérieur. Les techniques de masturbation féminine vise à la stimulation aussi bien du vagin que du clitoris ou bien de la vulve. Toutefois et d'une manière générale, lorsqu'elle se masturbe, la femme s'attardera plus sur le clitoris tout en n'oubliant pas de se caresser les autres zones érogènes. Tout comme chez l'homme, de nombreuses techniques existent dont celle où la femme allongée sur le dos stimule d'une main son clitoris. La cadence des mouvements et l'impulsion sont propres à chacune. Le jet d'eau ou l'usage d'un vibromasseur pour stimuler le clitoris est une technique masturbatoire assez répandue.
masturbation


Citons également l'utilisation des divers objets sexuels utilisés pour une pénétration vaginale du genre godemiché ou bien boules chinoises.

Le Samedi 30 Mai 2009 à 10:30
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  sexualité, libido, kamasutra, organes sexuelles, homme, femme, ados Sexualité : entre santé et sensualité, tout savoir
sur la sexualité



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Extranet : c'est quoi ?
  •  Cuisine TV : programmes dédiés à la cuisine...
  •  United Colors of Benetton : magasins réputés pour leurs pubs...
  •  Les entreprises qui recrutent en France
  •  Entretenir ecran PC : trucs et astuces

Articles suivants :
  •  Mémorial de Caen : un musée pour la paix
  •  Flux RSS : l’actualité sur le fil
  •  Eau : 65% du corps humain et 70% de la surface de la Terre
  •  Business-plan : professionnel et gratuit ?
  •  Circuit des 25 bosses : dans la forêt de Fontainebleau...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 lucius a écrit [30/06/2009 - 17h32] 
lucius

Ne dites pas de mal de la masturbation. Après tout, c'est une façon de faire l'amour avec quelqu'un qu'on aime.

;-)




Gare au gorille !


 xSa2na a écrit [21/11/2009 - 13h45] 
xSa2na

Je trouve que c'est un excellent article ! :-)





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sexualite Sexualité
   sexualite Sexualité
   sexologie Sexologie



La masturbation se définit comme l'acte de se donner du plaisir sexuel par l'autostimulation de ses organes génitaux pour atteindre l'orgasme ou non. La masturbation peut être un moyen de découvrir so...