Marquis de Sade : le style d'une écriture et d'une philosophie vouée à la débauche


Partager




Philosophe à sa façon, écrivain au talent souvent méconnu, Donatien Alphonse François de Sade nait dans une famille de la vieille aristocratie française : il devient quelques années plus tard le Divin Marquis que tout le monde connaît, sublime, idolâtre ou déteste...Quoiqu'il en soit, car nous y reviendrons plus tard, notre petit Donatien, qui n 'est encore qu'un enfant, rejoint l'école militaire à quatorze ans : il reviendra sur Paris en 1763 avec le grade de capitaine....



Déjà, il fréquente les courtisanes, les actrices (ce qui, à l'époque, n'est pas franchement vu d'un oeil complice par le milieu aristocratique de l'époque, pour qui la limite entre prostituée et comédienne est somme toute assez floue), et son goût pour les choses de la luxure est très tôt remarqué. Ces premiers épisodes libertins le conduisent rapidement dans les geôles royales : il est incarcéré un peu après son mariage pour le délit de débauche outrée. Ce n'est que le début d'une longue série de séjours en prison...Certains disent pourtant de lui qu'il est homme élégant, fin d'esprit, vif, beau : la beauté du diable ? En 1768, le Marquis de Sade (son père est comte : comme le veut l'usage, Donatien portera le titre de Marquis en tant qu'aîné mâle d'un père comte, bien que les historiens ne soient pas unanimes sur l'exactitude de son titre...) retourne derrière les barreaux pour délit de « flagellation » : quatre ans plus tard, après sa sortie, il y retourne pour six mois. Sade était accusé d'avoir empoisonné une prostituée qui s'était rendue malade après avoir goûté à l'un de ses aphrodisiaques. Condamné à mort par coutumace, Donatien est arrêté et emprisonné.


Il s'évade peu de temps après, mais aussitôt sorti, le voilà repris sur lettre de cachet, lesquelles avaient encore quelques bons jours à vivre... Il fréquentera la prison de Vincennes, puis celle de la Bastille, pour ensuite finir à Charenton. C'est là que notre Divin Marquis écrira sans cesse pour tenter de survivre à une captivité insupportable à ce jouisseur né.


Libéré en 1970 pendant la Révolution Française, Donatien de Sade n'en a pas fini avec le malheur : sa femme obtient la séparation de corps, ses fils émigrent à l'étranger, sa belle famille l'a quasiment renié (après, toutefois, lui avoir maintes et maintes fois évité la condamnation à mort et lui avoir autrefois évité la prison), son château de Lacoste dans le Lubéron est pillé. Il monte des pièces de théâtre pour survivre, et échappera à la guillotine après une erreur administrative bienvenue... Sade continue alors à écrire : toujours plus libertins, toujours plus athés, toujours plus choquants, entre l'érotisme barbare et un nihilisme pornographique, ses écrits révoltent les biens-pensants de l'époque. C'est le caractère outrageant de ses écrits, encore une fois, qui le réexpédie à l'asile de Charenton par la voie expéditive d'une décision administrative. Il semble que même de hautes personnalités de l'Etat le craignent etveulent le réduire au silence : l'établissement de Charenton fera l'affaire....Sade parvient cependant à nouer des relations avec le directeur de l'établissement, qui, sur la demande de Sade, fait aménager un théatre dans l'asile.
marquis sade


Dès lors, les pièces se succèdent : les aliénés sont finallement minoritaire dans le public, et c'est tout le Grand Monde qui défile pour voir Sade officier... Il a toujours toute sa tête, et entend bien qu'on se le dise, en vain : il restera à Charenton jusqu'à la mort, privé de tout moyen d'écrire (des instructions à ce sujet seront données au directeur de Charenton pour que Sade ne puisse pas écrire : ses écrits sont décidemment par trop subversifs et dangereux pour la stabilité de la nation...). Avec une maîtrise parfaite de la langue française, dans un style et une rhétorique parfaits, Sade aura la particularité d'aller et venir entre les genres, passant de la dissertation philosophique à l'essai pornographique extrème. Ainsi, on retrouvera dans « Dialogue entre un prêtre et un moribond » l'affirmation d'un athéisme absolu, tandis que certains passages de « Justine » condamneront l'ouvrage à circuler sous le manteau jusqu'au dix neuvième siècle...Il faut attendre le vingtième siècle pour que Sade et son oeuvre, édifiante, incroyable, soient réhabilités. Redécouverte, son immensité est aujourd'hui incontestable : il n'est plus question d'y voir l'expression d'une pornographie morbide et extrême, mais bien d'y retrouver une attaque sans pitié contre les hypocrisies humaines et les vils atours de la pensée dominante. Il s'agit en effet pour Sade de défendre le vice comme une chose de la nature, et de libérer l'homme du lot trop pesant de ses contraintes, notamment de ses contraintes morales....A ne pourtant pas mettre entre toutes les mains.

Le Jeudi 05 Mars 2009 à 09:20
Article écrit par ludovic ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  ecrivains franaçais, ecrivain français, romancier, auteur, roman, science fiction, roman policier, poésie, essai, grands auteurs, littérature, styles littéraires, livres Ecrivains français : tous les genres de la
littérature française



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Origami : du simple bateau au château de papier, un art chin...
  •  Le Compte sur Livret et le Livret B
  •  Daniel Radcliffe : acteur britannique, interprète du rôle d'...
  •  Lauryn Hill : une chanteuse incontournable membre des Fugees
  •  Cléopâtre : qui était cette mythique reine de l'Egypte antiq...

Articles suivants :
  •  Faut-il ou non investir sur l'or ?
  •  Autopsie : procédés et législation
  •  Nausicaa : l'un des plus grands aquariums d'Europe est à B...
  •  Robert Pattinson : acteur britannique connu pour son rôle ...
  •  Impuissance sexuelle : qu'est ce que la dysfonction érecti...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Ecrivain de renom, philosophe de talent, le Marquis de Sade, devenu pour la postérité le "Divin Marquis", laissera dans les esprits d'autrefois des relents de scandale et dans les dictionnaires d'aujo...