Maroquinerie parisienne de luxe


Partager




Maroquinerie de luxe est le nom attribué à une activité qui a commencé à se développer dès le XIXe siècle. En effet, Louis Vuitton, l'un des pionniers de cette branche d'activité, lançait sa première marque de bagagerie en 1854 en visant une certaine frange de la population de l'époque : des voyageurs des lignes de chemin de fer, alors en pleine expansion. La maroquinerie de luxe s'est beaucoup épanouie depuis, surtout à Paris qui est considérée comme la capitale de la mode.



Nombreuses sont les causes du développement de cette profession, mais essentiellement, ce sont des contraintes occasionnées par les besoins, les désirs et les styles des clients. Parfois, des émotions ressenties par une génération entière intensifient la création, et ainsi les attentes du client et la créativité du designer convergent pour refléter leurs personnalités afin de concrétiser leurs rêves partagés. Par ailleurs, l'apparition de modèles pratiques, maniables, tout en étant élégants, séduisants et confortables démontre la souplesse recherchée, surtout, par les femmes actives qui ne souhaitent pas reléguer leur féminité en seconde position. En tous cas, si l'objectif primordial des produits de la maroquinerie est de rehausser la beauté chez la femme qui les porte, il reste que satisfaire les clients spéciaux, hommes ou femmes, constitue une grande part de marché dans l'industrie de la maroquinerie. En effet, le métier de maroquinier de luxe consiste en majeure partie à confectionner des objets sur commande et sur mesure.


Le professionnalisme, la rigueur, le savoir-faire, et parfois simplement le talent sont requis pour réussir à assurer cette fonction durablement et pour pouvoir fournir des produits de haute qualité à une clientèle exigeante. Et que la production soit faite manuellement ou avec des machines industrielles, les normes de fabrication à respecter font que la qualité, l'élégance et le raffinement ne s'obtiennent qu'à force de savoir-faire exceptionnel, de compétences artistiques et d'usage de peausseries de premier choix.


maroquinerie parisienne luxe
C'est avec cette règle que « La Maroquinerie Parisienne », par exemple, réussit à se faire une place parmi les plus grands noms de la maroquinerie même si elle ne se trouve dans le secteur que depuis peu de temps. Mais anciens ou nouveaux, les fabricants de maroquinerie de luxe ont, pour la plupart, débuté en s'occupant de la sous-traitance des grandes marques. Puis, si, avec une création et une production d'exception, ils arrivent à développer leurs entreprises, ils peuvent se faire reconnaître par la clientèle et lancer leur propre marque. C'est le cas des marques Ettinger ou Clarys qui, spécialisées dans la fabrication de maroquinerie de grand luxe, ont commencé par ouvrir des filiales à l'extérieur (en Asie) pour l'approvisionnement des centrales d'achat, des importateurs et des grossistes. Enfin, la diversification est une issue inévitable quand l'entreprise continue à prospérer.


La confection de maroquinerie de luxe est destinée autant aux hommes qu'aux femmes, en produisant des éléments de bagagerie, des ceintures et des sacs en cuir, des bracelets et même des colliers. D'autres proposent des porte-clés de luxe, des attachés-cases, divers accessoires, des agendas ou des portefeuilles. Le travail sur mesure entre en jeu, généralement, quand des clients spéciaux commandent des objets très spécifiques. Ainsi, par exemple chez Louis Vuitton, un musicien peut obtenir un étui de violon selon ses exigences les plus précises. Il faut noter que le « luxe » est acquis grâce aux matériaux utilisés lors de la fabrication de la maroquinerie. Ce sont en général des peaux véritables de veaux, de buffles, de python ou si on recherche l'exotisme : les peaux de crocodiles, d'autruches, d'alligators ou de requin, ... Certains articles classés « de luxe » sont néanmoins fabriqués avec une matière additive ou complémentaire : c'est dans la majorité des cas de la toile. Quoi qu'il en soit, un produit de luxe de la maroquinerie parisienne résulte d'un processus de fabrication qui dure, au total, moins de deux heures. Seulement, un travail préparatoire considérable a été fourni pour mettre à disposition des cuirs de qualité appropriée : ce travail est composé de tâches manuelles délicates et laborieuses qui exigent beaucoup de temps. Pour faire la différence devant les Guy Chanel, Nicolas Robert ou Ettinger, il faut user de stratégie de marketing puissante. C'est ainsi que certains magasins proposent leurs produits en les présentant avec des articles électroniques comme les jeux ou les téléphones portables, parfois des effets de lumière sont utilisés pour faire ressortir l'ambiguïté, l'élégance ou le caractère imprévisible des produits, bref leur originalité.

Le Vendredi 17 Avril 2009 à 11:11
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Maroquinerie Maroquinerie : les grandes marques d’accessoires
de mode indispensables !



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Avis à tiers détenteur (ATD) : c'est quoi ?
  •  Apiculteur professionnel : en quoi ça consiste ?
  •  Les intérêts notionnels : définition
  •  Tourisme à Hammamet en Tunisie : infos et météo...
  •  Consommation des ménages en France

Articles suivants :
  •  Métiers de la fonction publique territoriale
  •  Kairouan : mosquée de cette capitale islamique
  •  Stock-options : définition, fiscalité, licenciement......
  •  Cours des devises : où en est-on aujourd'hui ?
  •  Afrique centrale et occidentale : tourisme




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   mode divers Mode Divers
   sac Sac



Maroquinerie de luxe est le nom attribué à une activité qui a commencé à se développer dès le XIXe siècle. En effet, Louis Vuitton, l'un des pionniers de cette branche d’activité, lançait sa première ...