Marie Bové : biographie de la fille de José Bové


Partager




Marie Bové n'est autre que la fille du célèbre José Bové, le député européen. Aujourd'hui, cette jeune femme de 34 ans est plus que la simple progéniture de José Bové. Elle oeuvre dans le but d'être candidate pour diriger la liste écologique en Aquitaine, Europe-Écologie, cela en mars 2010. Ce fait relève de toute une polémique, notamment à cause du lien de parenté la liant au leader paysan José Bové. Cependant, avant toute spéculation, autant en savoir davantage en ce qui concerne le parcours de ce personnage qui se veut être politique. À peine âgée de seize ans, Marie Bové quitte le foyer familial pour continuer ses études. Ainsi, elle étudie l'histoire sociale. Ensuite, elle réalise un mémoire dont le thème principal est la traite des Noirs à Bordeaux. Cependant, dans la peur de ne pas pouvoir obtenir une bourse suffisante pour arriver à terme de ses études, la fille Bové a dû décider d'en rester là. C'est alors qu'elle fait ses premiers pas dans la vie active. La jeune Bové s'est fait embaucher par le CCFD, soit le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement pour y rester durant sept bonnes années.


Faisant preuve de bonne volonté, Marie Bové part souvent pour l'Amérique Latine, en Afrique et au Moyen-Orient. Au bout de sept années de bons et loyaux services, elle a poursuivi son chemin au sein de la CUB, soit la Communauté Urbaine de Bordeaux. Cette nouvelle voie n'a fait que renforcer davantage les inspirations socialistes de la jeune femme. C'est alors qu'elle sera remarquée par le députe-maire Verts de Bègles dénommé Noël Mamère. Ce dernier était au début pressenti pour déposer sa candidature à la direction de la liste écologique.


Cependant, au lieu de s'y présenter, celui-ci a décidé de proposer le « poste » à laa fille Bové. Cette dernière, après mûre réflexion, selon ses dires, a finalement accepté la proposition alléchante. C'est donc ainsi qu'elle s'est retrouvée dans la situation qu'elle connaît aujourd'hui et qui a vite fait sa célébrité et son impopularité en même temps. Certains dénigrent cet acte en accusant que la jeune Bové se servirait de la notoriété de son nom de famille pour influencer le voting. Par ailleurs, ces gens pensent que la dame aurait tout simplement été pistonnée, vu son entourage influent, dont son père. La candidature de Marie Bové est alors protestée par cette catégorie de personnes qui pensent, en résumé, que cette femme ne serait qu'une petite arriviste, d'autant plus que cette élection régionale l'oppose à Jean Sarkozy, le fils du président français Nicolas Sarkozy. En réalité, ces citoyens sont en général pour le parti du fils Sarkozy, ce qui expliquerait que la candidature de Marie Bové les incommoderait. Quant à la fille Bové, elle tient également à se défendre dans ses propos.
marie bove


En ce qui concerne le piston - notamment vis-à-vis du père Bové - et le côté soit-disant arriviste, la dame assure le contraire de ce que certaines personnes se plaisent à dire. Premièrement, elle ne pouvait absolument pas être pistonnée par son père, étant donné qu'eux deux oeuvrent dans des domaines totalement différents. Ensuite, toujours pour se défendre contre l'accusation du piston, la jeune femme a souligné dans ses discours qu'elle n'est pas encore nommée mais tente encore de se faire une place au suffrage universel. Il ne s'agit donc pas d'une situation toute faite ou d'une place donnée sur un plateau d'argent. La fille Bové est encore en quête, en bonne et due forme, dans la transparence et sans tricherie. Sa nomination ne dépendrait donc que des citoyens et non de ses relations. Enfin, il paraîtrait qu'elle n'aurait pas pensé à présenter sa candidature sans la proposition et l'appui sans faille de Noël Mamère. Ce dernier est devenu le parrain politique de la dame. Notons au passage que la jeune femme connaît également d'autres soutiens de taille, dont celui jusqu'ici inconditionnel de Daniel Cohn-Bendit ou encore celui de Frédéric Lefebvre. Il est bon de savoir par-dessus tout que José Bové tente au maximum de ne pas se manifester à se sujet, cela afin de prouver davantage qu'il n'est vraiment pour rien concernant la fameuse candidature de sa fille adorée et que le résultat final n'appartient, apparemment, qu'aux citoyens électeurs. En attendant de voir ce fameux résultat, Marie Bové est collaboratrice technique et administrative au sein du groupe PS de la CUB.

Le Mercredi 16 Décembre 2009 à 12:11
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Tiers payant : définition
  •  Baie d'acai pour maigrir : vrai ou faux ?
  •  Vente d'alcool en France : que dit la loi ?
  •  Champignons comestibles en France
  •  Épargne solidaire : Définition

Articles suivants :
  •  Lettre de Guy Môquet : description
  •  2012 : film de Roland Emmerich
  •  Liste de Noël : comment rédiger sa liste
  •  Jeux de fille sur le net : les meilleurs
  •  IGS : Inspection Générale des Services de la Police...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   parti ecologiste Parti Ecologiste



Marie Bové n'est autre que la fille du célèbre José Bové, le député européen. Aujourd'hui, cette jeune femme de 34 ans est plus que la simple progéniture de José Bové. Elle oeuvre dans le but d'être c...