Marie Antoinette : qui était-elle ?


Partager




Marie-Antoinette d'Autriche a vu le jour le 02 Novembre 1755 à Vienne, au palais de la Hofburg, de son vrai nom Maria Antonia Josepha Johanna de Hasbourg-Lorraine. Fille de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche et de l'empereur François Ier de Lorraine, Marie-Antoinette passe le plus clair de son enfance entre le palais où elle est née et le château de Schönbrunn. A l'exception de sa soeur Marie-Christine, Marie-Antoinette et ses collatéraux seront voués à des mariages d'intérêt visant la réconciliation entre les Bourbons et les Hasbourg.



Ainsi, à l'âge de 14 ans, Marie-Antoinette sera promise à Louis Auguste de France, fils héritier du roi de France Louis XV. Les cérémonies nuptiales ont lieu à Versailles le 17 Mai 1770, puis sur la place Louis XV à Paris le 30 Mai. Son rêve se transforme cependant rapidement en cauchemar. Malgré une beauté et une grâce indiscutables, la jeune dauphine sera victime des hostilités de sa belle-famille. Elle deviendra reine de France à la mort de Louis XV le 10 Mai 1774. Elle sera cependant mal acceptée par la cour royale ainsi que par la population française qui l'étiquette « l'Autrichienne » et sera victime de manipulations complotées par sa propre famille d'un côté et par sa belle-famille d'un autre côté. Son impopularité fait d'elle « Madame Déficit », surtout à cause du fait qu'elle organise souvent des cérémonies onéreuses. Accusée de détournements de fonds publics pour financer ses frivolités, elle s'exile de temps en temps avec ses favoris au Petit Trianon, l'héritage attribué à Louis XVI et offert par ce dernier à sa femme. Mal entourée et mal conseillée, l'Autrichienne se voit davantage dénigrée par les Français ainsi que par la cour de Versailles.


Louis XVI et Marie-Antoinette de France ne consommeront leur mariage que sept années après leurs noces. La famille s'agrandit enfin avec Marie-Thérèse ou Madame Royale le 19 Décembre 1778, le dauphin Louis Joseph Xavier François le 22 Octobre 1781, le futur duc de Normandie Louis-Charles ou Louis XVII le 27 Mars 1785, puis Marie Sophie Hélène Béatrice de France ou Madame Sophie le 9 Juillet 1786. Malgré ces heureux événements, les Français continuent d'attendre l'Autrichienne au tournant. Ils sont vite servis grâce au scandale du Collier.


Ils calomnieront davantage la reine de France bien qu'elle soit disculpée. Il s'agissait en réalité d'un complot dirigé par le comte et la comtesse de La Motte, une conspiration visant à soutirer de l'argent au cardinal de Rohan. Le plan de Monsieur et Madame de La Motte a été parfaitement élaboré afin de gagner la totale confiance du cardinal, au point que ce dernier se porte garant pour l'achat à crédit d'un collier de 1,8 millions de livres au nom de la reine de France. L'affaire éclate au grand jour en Juillet 1785. Puis, un autre scandale accablera de nouveau la reine de France. Cela se produit lorsque les Français connaissent une pénurie de pain et que Madame Déficit organise malgré tout une cérémonie fastidieuse le 1er Octobre 1789. Suite à diverses calomnies telles l'adultère, l'homosexualité et divers complots contre les terres françaises, la reine de France tentera vainement, avec son mari Louis XVI et leurs enfants, de s'enfuir. La cavale sera stoppée à Varennes-en-Argonne. La guerre entre la France et la Prusse éclate en 1792 et voit la royauté française enfermée à la prison du Temple. En septembre, la princesse de Lamballe et amie intime de Marie-Antoinette de France, est sadiquement démembrée.
marie antoinette


Le peuple expose la tête décapitée de cette dernière sur une pique afin de faire peur à l'Autrichienne. Le 21 Janvier 1793, le roi Louis XVI est guillotiné suite au procès de « l'armoire de fer ». Puis le procès de Marie-Antoinette d'Autriche accuse cette dernière d'inceste à l'égard de Louis XVII, d'être la source de la trahison de Louis XVI et d'être de cette façon la cause de tous les maux de la France. Malgré le manque, voire l'inexistence de preuve, l'Autrichienne indésirable passe par la guillotine le 16 Octobre 1793 vers midi. Véhiculée par une vulgaire charrette, elle fait face aux insultes du peuple et à la mort en relevant le menton. Elle aurait prononcé ses derniers mots en présentant ses excuses au bourreau Samson puisqu'elle aurait écrasé par accident le pied de ce dernier. Les corps des deux époux impériaux reposent à Saint- Denis à partir du 21 Janvier 1815. L'exécution de Marie-Antoinette d'Autriche a fait réagir bien des personnalités, accusant le crime gratuit et cruel. Ainsi finit l'histoire cruelle de la victime émissaire.

Le Vendredi 07 Août 2009 à 11:13
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Personnages historiques, histoire, société, sciences, politique Personnages historiques : qui sont-ils ?


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Lait de chevre : comme le lait de vache ?
  •  Comment prendre soin de son visage à 50 ans ?
  •  La Dame aux camélias d'Alexandre Dumas
  •  Syndrome de Cotard : grave syndrome délirant
  •  Colchique : pas que dans les prés

Articles suivants :
  •  Vercingétorix : allié puis rival de César...
  •  La radiesthésie : c'est quoi ?
  •  Yasmine Belmadi : acteur français d'origine algérienne...
  •  Aliénor d'Aquitaine : biographie
  •  Mariage musulman : les conditions requises




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   personnages historiques Personnages historiques



Marie-Antoinette d'Autriche a vu le jour le 02 Novembre 1755 à Vienne, au palais de la Hofburg, de son vrai nom Maria Antonia Josepha Johanna de Hasbourg-Lorraine. Fille de l'impératrice Marie-Thérèse...