Marguerite Yourcenar : une écrivaine française qui fût la première femme élue à l'Académie française


Partager




Marguerite Yourcenar, de son vrai nom Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck de Crayencour, voit le jour à Bruxelles le 8 juin 1903 et décède le 19 décembre 1987 à Mount Desert Island aux Etats-Unis. Sa vie entière fut consacrée à la littérature. En 1980, elle s'illustre en devenant la première femme à entrer à l'Académie Française. Son entrée sous la coupole est le fruit d'un intense travail de Jean d'Ormesson qui fit preuve de persuasion afin de contribuer à son élection.



Pour reprendre les termes de Marguerite Yourcenar, « la réalité d'un écrivain est dans ses livres. L'oeuvre devient vie, et la vie devient oeuvre » : c'est donc au gré de ses écrits que nous tenterons ici de retracer le parcours de celle qui fut la première écrivaine à compter parmi les Immortels vêtus de vert. L'enfance de Marguerite Yourcenar est marquée par la mort dix jours seulement après sa naissance de sa mère. Elle est alors élevée par sa grand-mère paternelle dont elle dressera dans "Archives du Nord" un portrait au vitriol, ainsi que par son père, un baroudeur à la culture raffinée. Elle vit ses premières années dans la ville de Lille, où elle passe ses hivers, tandis que ses étés se déroulent au Mont-Noir, non loin de Bailleul. Alors que la Première Guerre mondiale éclate, Marguerite Yourcenar prend en compagnie de son père la direction de l'Angleterre. Puis, adolescente, elle rejoint le sud de la France. En 1918, elle passe la première partie de son baccalauréat à Nice. Elle le valide en 1919 alors qu'elle n'a jamais mis les pieds à l'école. Elle caresse alors déjà le rêve de devenir écrivaine.


Son père n'hésite pas à s'endetter pour permettre à sa progéniture de publier à compte d'auteur un premier recueil de poèmes : ce sera le Jardin des chimères, qui paraît en 1921, et qu'elle considérera a posteriori « long et ennuyeux ». Pour l'occasion, la jeune Marguerite constitue avec son père un anagramme de Crayencour : désormais, elle écrira sous le pseudonyme de Marguerite Yourcenar. Le 12 janvier 1929, son père décède. Il a néanmoins pu prendre connaissance du premier roman de sa fille, qui paraît en 1931 : Alexis ou le Traité du vain combat.


On retrouve dans ce roman caractérisé par le classicisme l'influence d'André Gide : le personnage principal en est un musicien qui confesse épistolairement à sa femme son homosexualité. En 1939, elle fait le récit de ses voyages dans les Nouvelles Orientales. Tandis que l'Europe est en proie à de violents troubles, elle traverse l'Atlantique pour rejoindre celle qui sera le grand amour de sa vie, à savoir Grace Frick, avec laquelle elle s'installe dans les années 1950 à Mount Desert Island (qu'elle ne quittera dès lors qu'épisodiquement). Confrontée à des difficultés financières, Marguerite Yourcenar commence une carrière de professeur de littérature en 1947 aux Etats-Unis, laquelle se prolonge jusqu'en 1953. Passionnée d'histoire antique, celle qui deviendra la première femme académicienne publie en 1951 les Mémoires d'Hadrien, l'empereur romain hellénisé, qui lui valent une véritable consécration littéraire. En 1970, Marguerite Yourcenar est élue à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.
marguerite yourcenar


C'est le premier pas vers son élection en grande pompe qui survient dix ans plus tard à l'Académie Française, où elle est élue au troisième fauteuil, occupé précédemment par Roger Caillois. Les dernières années de la première femme élue à l'Académie Française sont entre autres marquées par son combat pour le végétarisme (ce serait elle qui aurait attiré l'attention de Brigitte Bardot sur la condition des phoques). À sa mort en 1987, elle est enterrée aux côtés de l'amour de sa vie Grace Frick dans le cimetière de Sommesville, entre les pins et la mer... Sur sa tombe est gravée en épitaphe cette citation de l'oeuvre au noir : « Plaise à Celui qui est peut-être de dilater le coeur de l'homme à la mesure de toute la vie ».

Le Jeudi 17 Janvier 2008 à 17:47
Article écrit par fabuck ()




fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Station de ski Oberstaufen (Allemagne) : station de ski rép...
  •  Marketing viral : c'est quoi ?
  •  Prospection commerciale : comment recruter de nouveaux clien...
  •  Concurrence déloyale : que dit la Loi ?
  •  Soudan : pays d'Afrique marqué par la crise au Darfour...

Articles suivants :
  •  Dessins et modèles industriels : pensez à la protection d...
  •  Mouammar Kadhafi : qui est le Colonnel Kadhafi ?
  •  MTV : la première chaîne musicale
  •  ShoXX : achat de matériel informatique, hifi, vidéo et son...
  •  Marque commerciale : c'est quoi ? A quoi ça sert ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   ecriture Ecriture
   ecriture roman Ecriture roman



Marguerite Yourcenar compte parmi les auteurs incontournables du XXe siècle. Sa vie fut consacrée pleinement à la littérature. Née en Belgique en 1903, elle passa ses premières années entre Lille et l...