Marge de bénéfice : définition


Partager




La marge de bénéfice est une notion commune dans le domaine de la comptabilité d'entreprise. Exprimée en pourcentage, cette variable intervient dans la formation des prix. Elle exprime tout simplement les bénéfices réalisés sur les ventes. De manière concrète, cette variable s'obtient en dégageant des chiffres d'affaires, les coûts qui ont dû être engagés avant de pouvoir vendre des biens. Le calcul de la marge de bénéfice ne saurait ainsi se faire sans la disponibilité de quelques données de base. Celles-ci incluent notamment le coût de revient de la marchandise considérée.



Celui-ci s'estime par addition des dépenses engagées pour sa distribution aux coûts requis durant son processus de fabrication. Le coût de fabrication rassemble tout ce qui a dû être déboursé pour l'achat des matières premières ou des pièces requises pour la fabrication. En dehors de ces dépenses, la production peut engager d'autres frais qui doivent donc être injectés au calcul du coût total de production. Si l'entreprise se fournit en marchandises finies et prêtes à vendre, auprès d'un fournisseur, le prix d'achat de ces biens est utile pour le calcul de la marge de bénéfice. L'on parle de marge parce que le calcul n'apprécie pas que la différence entre le prix de vente de la marchandise et son prix de revient. Il intègre justement des facteurs qui vont modifier, de façon plus ou moins sensible, cette marge brute. Ces facteurs consistent en ce que l'on appelle taux de marque et taux de marge. Le taux de marge n'est autre que le quotient de la division de la marge brute multipliée par 100 par le prix d'achat. Ce dernier est exprimé hors taxe et le taux de marge s'apprécie en pourcentage. Le taux de marque s'obtient de la même manière, mais en tenant plutôt compte des prix de vente.


Il est évident que la marge de bénéfice varie largement selon le secteur d'activité dans lequel on se trouve ainsi que selon l'envergure de l'entreprise prise en compte. Dans tous les cas, le calcul de cette marge est utile pour apprécier la rentabilité de l'affaire. Le chiffre constitue également un outil pouvant être nécessaire pour les décisions stratégiques, notamment quand il s'agit de fixer le prix de vente de ses produits. Sur d'autres plans, la connaissance de la marge bénéficiaire est recommandée si l'on souhaite fixer ses objectifs de vente de façon optimale.


Autrement, la marge de bénéfice constitue un bon indicateur pour comparer la rentabilité d'une entreprise par rapport à une référence de son secteur. Si elle dépasse la moyenne rencontrée dans le secteur considéré, cela témoigne d'une certaine maîtrise de l'entreprise. Cela signifie que les prix de vente sont fixés de manière plus efficace par rapport à la tendance de la concurrence. Cela signifie également que les décideurs ont une plus grande maîtrise des coûts. En terme de maîtrise du coût, il ne faut pas exclure la nécessité éventuelle de changer de fournisseur, si cela devait améliorer la marge de bénéfice. La maîtrise de la marge bénéficiaire constitue enfin une indication sûre quant à la pertinence d'un investissement ou au contraire, d'une épargne. En somme, la disponibilité d'une information sûre sur la marge de bénéfice est primordiale pour une entreprise qui veut réussir ses planifications. L'indicateur permet tout autant de cadrer les actions avec les réalités du moment que d'inspirer les décisions futures. La maîtrise du calcul de la marge de bénéfice épargne aux entreprises, surtout jeunes, de fonctionner à perte.
marge benefice


L'indicateur constitue une balise intéressante pour adapter de manière rationnelle les prix proposés pour ses produits. Sans exclure que la fixation de prix à un taux moindre que ce qui est requis par la marge de bénéfice peut être une stratégie à part entière, pour faire marcher l'affaire. Plutôt que de s'en tenir à la logique de cet indicateur, certains préféreront proposer un moindre prix et jouer sur les objectifs de vente. Quoi qu'il en soit, le calcul ne doit pas être négligé surtout lorsque l'on est encore en plein tâtonnement dans le secteur. En terme de planification, l'indicateur peut parfaitement être intégré dans un tableau de bord qui couvre plusieurs années. Au vu des prospectives qui en ressortent, le décideur peut envisager suffisamment tôt les solutions pour éviter une hausse de prix là où la marge de bénéfice inspire une telle démarche.

Le Lundi 16 Mai 2011 à 17:38
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  economie Economie


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Aides fiscales et création d'entreprise
  •  Pervers narcissique : comment les démasquer ?
  •  Action ordinaire : définition
  •  Délires psychotiques : définition, symptômes et traitement
  •  Mise sous sauvegarde de justice : que dit la loi ?

Articles suivants :
  •  Livret Epargne Orange ING Direct France
  •  Aide sociale aux personnes âgées : comment en bénéficier...
  •  Livret A et HSBC 2A : avantages de ce service d'épargne
  •  Walibi Aquitaine : infos et tarifs du parc
  •  CHU de Dijon et complexe Bocage : maternité urologie, card...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






La marge de bénéfice est une notion commune dans le domaine de la comptabilité d’entreprise. Exprimée en pourcentage, cette variable intervient dans la formation des prix. Elle exprime tout simplement...