Maréchal Pétain : ministre de guerre en 1934 et chef de l'Etat français de juillet 1940 à août 1944


Partager




Philippe Pétain est né le 24 avril 1856 dans le Pas-de-Calais, dans la ferme familiale de Cauchy-à-la-Tour où ses parents étaient cultivateurs. Il décide d'être soldat alors qu'il n'a que14 ans, tant il est impressionné par les récits de son oncle, presque centenaire, qui a servi dans la Grande Armée de Napoléon. Le récit de ses campagnes forge l'imaginaire du petit Philippe. En 1876, Philippe Pétain est reçu à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr.



Sa carrière est jalonnée de garnisons secondaires : Villefranche-sur-Mer, Besançon, Marseille, Amiens, Châlons- sur-Marne, Quimper, Saumur, Arras, Saint-Omer et il ne participe à aucune des grandes campagnes coloniales. Il devient sous-lieutenant en 1878, lieutenant en 1883, capitaine en 1890, commandant en 1900, lieutenant-colonel en 1907 et colonel en 1910. Le 20 octobre 1912, il est le premier chef d'unité du sous-lieutenant de Gaulle, futur général. En juillet 1914, le colonel Philippe Pétain a 58 ans et il est proche de la retraite après une carrière assez médiocre. Lorsque la première guerre mondiale éclate, en août 1914, le colonel Pétain est à la tête de la 4ème brigade d'infanterie. Dès le début de la guerre, il se distingue en Belgique et est rapidement promu général de brigade. Il est ensuite nommé général de corps d'armée et remporte de brillants succès dans les batailles de l'Artois. Comme chef militaire, le maréchal Pétain est reconnu comme le vainqueur de la Bataille de Verdun et comme le chef de l'armée qui jugula la crise des mutineries de 1917.


En août 1918, la médaille militaire lui est attribuée et après la victoire, Philippe Pétain est élevé à la dignité de maréchal de France. Il reçoit à Metz son bâton de maréchal, le 8 décembre 1918, des mains de Raymond Poincaré. En janvier 1920, il est nommé vice-président du Conseil supérieur de la guerre (C.S.G.), l'état- major général de l'armée est placé sous son autorité. Il rétablit la situation pendant la guerre du Rif au Maroc en1925. Le 20 juin 1929, il est élu à l'unanimité membre de l'Académie française.


Il est nommé ministre de la guerre en 1934 et devient ambassadeur de France à Madrid en 1939. Après la défaite française face à l'invasion allemande, le Maréchal Pétain est appelé à la présidence du Conseil, le 16 juin 1940. Il demande l'armistice et le 10 juillet 1940, obtient les pleins pouvoirs. Il fonde alors l' "Etat français" et engage la France dans une politique de collaboration avec l'Allemagne. Pétain accepte de rencontrer Hitler à Montoire le 24 octobre 1940. La poignée de main protocolaire entre les deux chefs d'Etat sera le symbole de la collaboration. Instaurant un climat autoritaire, le régime de Vichy veut réaliser une « Révolution nationale », qui rompe avec la tradition républicaine. Sa devise « Travail, Famille, Patrie » remplace l'ancien « Liberté, Égalité, Fraternité ». Dès juillet 1940, des mesures sont prises pour écarter des fonctionnaires juifs, et une commission se réunit pour annuler des milliers de naturalisations accordées depuis 1927. En octobre 1940, des lois d'exclusion contre les francs-maçons et les Juifs sont promulguées, sans aucune demande particulière de la part des Allemands.
marechal petain


La « Légion française des combattants » (LFC), est créée le 29 août 1940 par le très antisémite Xavier Vallat et elle est présidée par le maréchal Pétain. Au sein de la légion se constitue un Service d'ordre légionnaire (SOL) qui s'engage immédiatement dans la collaboration. Ce même organisme deviendra la « Milice française », en janvier 1943. Le 23 juillet 1945, à la fin de la guerre débute le procès du maréchal Pétain Le procès s'achève le 15 août 1945 et la cour le déclare coupable d'intelligence avec l'ennemi et de haute trahison. Condamné à mort, puis gracié, il va être interné jusqu'à sa mort, le 23 juillet 1951, à l'île d'Yeu. Condamné à l'indignité nationale, le maréchal Pétain fut exclu de l'Académie française mais il conserve sa dignité de maréchal de France.

Le Mercredi 21 Novembre 2007 à 15:43
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Personnages historiques, histoire, société, sciences, politique Personnages historiques : qui sont-ils ?


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Wengo : achats et ventes de services communauté de talents s...
  •  Yves Régnier : talenteux acteur et réalisateur français...
  •  Roumanie : zoom sur ce nouveau pays de l'Union Européenne...
  •  Nocibé : quand vos désirs de beauté au quotidien sont en mag...
  •  Lycos.fr : moteur de recherche, programme tv, info trafic, m...

Articles suivants :
  •  La Maison de Valérie : décoration, électroménager et amén...
  •  Marché de Noël Saumur : date du 8 décembre au 24 décembre ...
  •  Phil Collins : de Genesis à une carrière solo brillante...
  •  Magasin Joupi : un univers de jouets et de jeux pour enfan...
  •  Hugues Aufray : biographie d'un chanteur souvent poétique




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 Natachaaaaa a écrit [10/06/2009 - 15h21] 
Natachaaaaa

Je n'ai pas tout lu mais ca m'aidera surement pour mon oral de français demain... ;-)




 ines610 a écrit [26/04/2010 - 16h26] 
ines610

J'ai un exposés à faire à sujet et je dois dire que cette article m'a beaucoip aidé :-)


Bonne continuation





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire



Philippe Pétain est un militaire et un homme d’État, fait maréchal de France en 1918. Son nom est synonyme de héros, pour ses remarquables faits de guerre notamment à la bataille de Verdun pendant le...