Marché de l'emploi en France


Partager




Le marché de l'emploi en France n'est pas très différent de celui des autres pays membres de l'OCDE ou Organisation de Coopération et de Développement Économiques. Le marché du travail au sein de l'Hexagone présente néanmoins des caractéristiques qui lui sont propres et résultant directement de sa politique économique. En France comme ailleurs, l'étude et l'analyse du marché du travail s'intéressent de près à la rencontre entre les offres et les demandes en matière d'emplois. L'on ne manquera pas de noter que les critères retenus pour les recherches ainsi menées sont déterminés par l'économie du pays donné. Si l'on s'intéresse au marché du travail en France en particulier, celui-ci est caractérisé par un taux important de travailleurs bénéficiant du SMIC ou Salaire Minimum de Croissance. Il faut également mettre l'accent sur la forte segmentation du marché du travail et la coexistence de deux secteurs. D'un côté, il y a un secteur protégé et de l'autre un secteur au sein duquel règne la précarité de l'emploi et la flexibilité. Dans tous les cas, le marché de l'emploi en France est en perpétuel mouvement. Tous les jours, une dizaine de milliers d'emplois se défont tandis que des dizaines de milliers d'autres se créent.


Il faut souligner le fait que cet équilibre entre la disparition et la création des emplois n'est pas spécifique au marché du travail en France. Elle est présente dans d'autres pays d'Europe ainsi qu'aux États-Unis De l'avis des économistes, la structure même du marché du travail en France peut apporter des explications au taux de chômage relativement important dans ce pays. L'on précisera que l'effectif des personnes à la recherche d'emplois inscrit au Pôle Emploi dépassait les 2 millions fin 2008.


L'analyse doit se faire non seulement du point de vue structurel mais également du point de vue de la réglementation. Les problèmes d'ordre réglementaire et d'ordre structurel pourraient également apporter quelques éléments de réponse à la question de la croissance économique française qui a tendance à stagner depuis 1994. En parlant du marché du travail en France, l'on doit évoquer la force du travail en France qui se mesure par le facteur de travail en France. Le facteur de travail lui-même est représenté par la population active dans l'Hexagone en notant que les personnes possédant un emploi et ceux qui en recherchent un sont tous concernés. La répartition de ce facteur travail a bien évolué au fil des ans. Il y a 55 ans, les agriculteurs représentaient un peu moins de 26,7% de la population active, cette portion est aujourd'hui passée à environ 2%. Du côté des entrepreneurs individuels, ils constituaient il y a 55 ans 12% de la population active contre environ 6% aujourd'hui. L'on ne manquera donc pas de noter que les travailleurs non salariés constituent moins de 10% du facteur travail à notre époque.
marche emploi france


Les 90% - et plus - restants sont constitués par ordre croissant par la fonction libérale, les emplois de cadre supérieur, les métiers intermédiaires, les ouvriers et la part la plus importante est celle des salariés. Du côté des agents de la Fonction Publique, ils sont plus de 5 millions en 2005. Si l'on s'intéresse aux revenus de ces différents acteurs au sein du marché de l'emploi en France, ceux-ci présentent des inégalités. La distribution du salaire est caractérisée par trois tendances marquantes. D'abord, il y a les salariés dont une proportion grandissante perçoit une rémunération voisine à la valeur du SMIC. Ensuite, il y a un écart qui a tendance à se creuser entre la rémunération des « très hauts » cadres et celle des autres travailleurs. Enfin, il y a les travailleurs qui perçoivent une rémunération plutôt faible et qui sont qualifiés économiquement de « pauvres ». Il faut souligner le fait que la modicité des salaires perçus par ces travailleurs dits pauvres n'est pas liée aux salaires proposés mais au fait que ces employés travaillent seulement à temps partiel. Le salaire horaire en France est en effet sensiblement les mêmes dans tous les secteurs. Concernant les secteurs qui recrutent en ces temps de crise, le secteur informatique et celui de la grande distribution se trouvent en tête de liste. Le domaine de la sécurité des biens et des personnes propose également de nombreux postes. Il en est de même dans le secteur de la métallurgie. Pour l'année 2009, environ 100 000 nouveaux postes d'ingénieurs, d'ouvriers et de techniciens spécialisés dans des domaines bien précis devraient être créés. Enfin, il y a les établissements bancaires et les organismes d'assurances qui continuent à recruter en masse - malgré la crise - pour faire face au départs massifs à la retraite.

Le Lundi 30 Novembre 2009 à 11:43
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bureau, école, mobilier de bureau, meuble bureau, mobilier bureau, pc de bureau, formation professionnelle, métiers, chômage, formation, salaires,thèmes bureau, assurance professionnelle, assurances professionnelle, location bureau, chaises de bureau, lég Vie professionnelle : droit du travail et
équipements de bureau, faites le bilan !



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Mondial 2010 en Afrique du Sud
  •  Firefox 3.5.5 : quelles nouveautés ?
  •  Garde alternée : que dit la loi ?
  •  JO de 2016 : les jeux olympiques à l'honneur
  •  Redasan : solution pour maigrir ?

Articles suivants :
  •  Astuces de maquillage
  •  CV vidéo : c'est quoi ?
  •  Couvre-feu : définition
  •  Filippo Inzaghi : fiche de ce joueur mythique du Milan AC
  •  Webzine : définition




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   emploi Emploi



Le marché de l'emploi en France n’est pas très différent de celui des autres pays membres de l’OCDE ou Organisation de Coopération et de Développement Économiques. Le marché du travail au sein de l'He...