Marc Ravalomanana : portrait du président de la République malgache


Partager




Marc Ravalomanana est le président de la République malgache depuis le 6 mai 2002. Son histoire se révèle être un véritable conte de fées car de petit paysan merina, il devient Président Directeur Général d'une des plus grandes sociétés de Madagascar, puis Maire d'Antananarivo, la capitale, et enfin Président de la République de Madagascar. Marc Ravalomanana est né le 12 décembre 1949 dans un petit village localisé dans la banlieue d'Antananarivo appelé Imerinkasinina. Il est le dernier d'une fratrie de huit enfants, d'où son nom, « Ravalo » traduit littéralement et signifie le huitième. Fils de paysans, donc ayant des moyens plutôt limités, il dut travailler dans la petite laiterie familiale après ses journées à l'école et s'occupa même des tâches comme la livraison du lait chez les abonnés pendant ses vacances grâce à un vélo. Mais Ravalomanana se révéla être un autodidacte et un économiste hors pair. Après une étude poussée en Agronomie, il prit la tête de l'entreprise familiale et commença à la moderniser petit à petit. Le développement de son entreprise fut facilité par un financement de la Banque Mondiale. De PME, son commerce devint le groupe Tiko S.


A, une entreprise industrielle de dimension nationale, ou tout simplement Tiko pour les malgaches. Le groupe Tiko s'occupe majoritairement de l'agro-alimentaire en produisant des produits laitiers comme le yaourt, le beurre, le fromage.... Ces produits sont vendus dans toute la Grande Ile. La carrière de Marc Ravalomanana prend une tournure politique lorsqu'il se présente comme candidat à la Mairie d'Antananarivo sous les couleurs du parti « Tiako Iarivo », traduit littéralement « j'aime Iarivo », en 1999.


Son charisme et la réussite de sa société ont vite séduit les Tananariviens et c'est sans surprise qu'il remporta facilement l'élection. Son passage à la Mairie d'Antananarivo fut marqué par la réhabilitation de la capitale avec de grands projets d'assainissement ainsi que de vastes chantiers d'infrastructures urbaines. Mais Marc Ravalomanana est également un homme pieux qui croit en Dieu. Protestant pratiquant, il se proposa comme candidat au poste de vice-président de l'Eglise de Jésus-Chirst à Madagascar (FJKM) et fut élu en 2001. L'année 2001 fut également marquée par l'élection présidentielle de Madagascar quand il annonça officiellement sa candidature à cette fonction ultime sur le parvis du temple FJKM de son village natal à Imerinkasinina. Son parti, le « Tiako Iarivo » devient alors « Tiako i Madagasikara » ou le parti TIM. Cette élection présidentielle tourna vite en duel entre le président sortant Didier Ratsiraka et le maire de la ville d'Antananarivo. Las du régime et de la vie difficile durant les successifs mandats de l'ancien président en exercice, la population malgache voit en Marc Ravalomanana un renouveau dans la vie politique du pays.
marc ravalomanana


De plus qu'il leur promet un développement rapide et durable avec comme slogan un verset biblique tiré de l'Evangile selon Saint-Marc : « N'ayez crainte, ayez la foi ». Le premier tour de l'élection présidentielle fut organisé le 16 décembre 2001 et les résultats proclamés par le Ministère de l'Intérieur au mois de janvier 2002 créditent le président sortant Didier Ratsiraka de 40,61 % des suffrages contre 46,44 % pour Marc Ravalomanana. Mais ces résultats furent largement contestés par de nombreux organismes qui affirment même que ces résultats furent truqués. Le KMMR ou le comité de soutien à Marc Ravalomana ainsi que d'autres organismes neutres se mirent alors à recompter les suffrages et affirmèrent que le Maire d'Antananarivo avait en fait obtenu la majorité absolue et avait donc remporté les élections sans avoir à organiser un deuxième tour. Ce différend fit entrer le pays dans une grande crise économique marquée par des affrontements entre les partisans des deux candidats ainsi que des tentatives de négociations sous l'égide de l'Organisation de l'Union Africaine. La crise se termina par la reconnaissance des grandes puissances du gouvernement de Marc Ravalomanana et de l'exil de Didier Ratsiraka en France au mois de mai 2002. Ses débuts au pouvoir furent rendus difficiles par les dégâts causés par la crise économique ayant duré pendant quelques mois. Son premier mandat fut marqué par une politique de détaxation et il est encore réélu président lors de l'élection présidentielle de 2006 au premier tour. Ravalomanana a mis à jour le document de stratégie pour la réduction de la pauvreté et lui donna le nom de MAP ou Madagascar Action Plan en anglais ou Madagasikara Am-Perinasa en malgache. Ses actions sont reconnues sur le plan international et trois grandes universités lui ont même décerné le diplôme de doctorat en « honoris causa ». Ces universités sont : l'Université d'Antananarivo, l'Abilene Christian University au Texas et l'Université de la ville de Pékin en Chine.

Le Mercredi 17 Septembre 2008 à 15:05
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Madagascar, voyage, geographie, tourisme, culture Madagascar : à la découverte de la Grande Île


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Diogo Dias : qui était ce marin et explorateur ?
  •  Réussir la pose d'une porte de garage coulissante en ouvrant...
  •  Dragon Ball Z : le manga de toute une génération...
  •  Réussir la rénovation de votre facade : sablage et rejointoi...
  •  Le coton de Tuléar : d'où vient ce chien aux allures de pelu...

Articles suivants :
  •  Main courante : comment et pourquoi déposer une main coura...
  •  Michael Moore : un réalisateur et écrivain qui dérange...
  •  Mouvement Antifa : d'où vient se mouvement d'opposition en...
  •  Yamaha YZF 125 R : la nouvelle 125 sport de Yamaha
  •  L'ariary : la nouvelle unité monétaire de Madagascar ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   gouvernement Gouvernement



Marc Ravalomanana est le président de la République malgache depuis le 6 mai 2002. Son histoire se révèle être un véritable conte de fées car de petit paysan merina, il devient Président Directeur Gén...