Marais Poitevin : région de France réputée pour ses panoramas


Partager




Le marais poitevin est une région de France qui est réputée pour les panoramas de rêve qui se trouvent en son sein mais également pour son riche passé. Entre ses richesses culturelles et ses trésors naturels, le marais poitevin se pose comme une destination idéale pour les vacanciers et autres touristes désireux de découvrir des nouveaux horizons. À l'origine, la zone qui porte aujourd'hui l'appellation de « marais poitevin » n'était pas asséchée. De l'eau de mer y coulait, formant le golge des Pictons. Au fil des années, cette eau de mer s'est retirée petit à petit pour laisser la place à une région caractérisée par la présence de marécages. L'homme et Dame Nature ont contribué ensemble à combler ces marécages, faisant ainsi en sorte que certains endroits puissent devenir habitables et/ou exploitables pour différentes activités, comme l'agriculture par exemple. Le VIIe siècle est déterminant pour le marais poitevin. À cette époque, des seigneurs octroient des parcelles de marécages à des abbayes situés dans les environs. Parmi les bénéficiaires, l'on peut citer l'abbaye de Maillezais, de l'Absie, de Saint-Michel- en-l'Herm, de Nieul-sur-l'Autise et de Saint-Maixent.


Très vite, l'espace se réorganise et des travaux sont menés dans le but d'aménager l'espace et d'exploiter le potentiel de la région. C'est ainsi qu'émergent différentes activités orientées autour de la culture, de la saliculture, de l'élevage et de la pêcherie. C'est pendant cette époque que sont entrepris des travaux dans le cadre desquels des digues sont installés au niveau des marais desséchés. Des tuyaux d'évacuation ont également été mis en place.


Peu de temps après, la zone qui portera plus tard l'appellation de « marais poitevin » sera le théâtre de violents affrontements opposant les protagonistes des guerres de religion ayant sévi à l'époque. La région est dévastée. À cela s'ajoute la négligence des équipements destinés à assécher les marais. Il faut attendre le règne d'Henri IV pour que l'assèchement des marais soit de nouveau à l'ordre du jour. Afin de hâter les travaux d'aménagement, ce monarque fait appel à des investisseurs d'origine néerlandaise. L'ingénieur Humphrey Bradley accède ainsi au poste de Grand maître des digues. Malgré cela, il ne comptera pas parmi les acteurs qui participeront à l'aménagement du Marais poitevin. Au milieu du XVIIe siècle, le gouverneur de Poitou recherche des méthodes de financement afin d'achever l'assèchement des marais. Il ne manque pas d'attirer l'attention des membres de l'aristocratie française. Ces derniers entrevoient dans le projet, la perspective, à long terme, d'engranger de gros profits. Au XIXe siècle, sous le règne de Napoléon Ier, un décret concernant la Sèvre Niortaise et les travaux destinés à rendre ce fleuve côtier navigable.
marais poitevin


L'adoption de ce décret est la première d'une série d'actions ayant mené vers la conduite des travaux qui permettront d'octroyer au marais poitevin l'aspect qu'il arbore aujourd'hui. À l'époque de la Restauration, Louis Philippe signe une ordonnance royale qui énonce des dispositions portant sur l'administration des marais mouillés. Ces derniers sont désormais divisés en syndicats départementaux de propriétaires. Ensemble, ces derniers constituent l'« Union des marais mouillés ». Vers le milieu du XIXe siècle sont mises en place des conduites destinées à l'évacuation des crues dues aux intempéries. Pendant les années 1960, des travaux ont de nouveau été entrepris au coeur du marais poitevin. Ceux-ci ont eu pour objectif de booster les activités agricoles en améliorant les dispositifs d'évacuation et de drainage d'eau. Au final, le marais poitevin devrait être complètement asséché. Dans tous les cas, les zones traitées accueilleront pour la plupart des plantations de type céréalier. Au vu des nombreux projets dont fait l'objet le marais poitevin, des polémiques concernant la menace que ceux-ci constituent par rapport à l'écosystème local n'ont pas manqué d'émerger. Les écologistes s'inquiètent particulièrement pour les centaines d'espèces d'oiseaux vivant au sein du marais poitevin. En 1979, un parc naturel régional voit le jour. Le Parc naturel régional du Marais poitevin s'étend sur l'ensemble du marais poitevin et ses environs. En 1997, le Parc naturel régional n'en est plus un. Dès lors, la question de l'équilibre de l'écosystème du marais poitevin est de nouveau sur toutes les lèvres. En 2002, des démarches ont été entreprises dans le but de faire en sorte que le statut de parc naturel régional soit restauré. Celles-ci n'ont toujours pas abouti. Pour l'heure, le marais poitevin fait partie intégrante d'un parc interrégionale s'étendant sur une superficie de plus de 18 000 hectares.

Le Mercredi 10 Février 2010 à 14:23
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Radiolaires : organismes marins
  •  Géopolitique : définition
  •  Optic 2000 : boutiques d'optique en France
  •  Gulf Stream : définition
  •  Bionique : définition de cette science mariant l'électroniqu...

Articles suivants :
  •  Eco-consommation : définition
  •  Cataracte : définition, symptômes
  •  Bookcrossing : c'est quoi ?
  •  Biogaz : source d'énergie alternative
  •  Caulerpa Taxifolia : espèce végétale marine...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Le marais poitevin est une région de France qui est réputée pour les panoramas de rêve qui se trouvent en son sein mais également pour son riche passé. Entre ses richesses culturelles et ses trésors n...