Malcolm X : le meneur du mouvement nationaliste noir aux Etats-Unis


Partager




Malcolm X - X représentant le refus de l'aliénation que représentait « Little », son nom à l'état civil attribué à la famille de son père pendant l'esclavagisme au XIXème siècle - aussi surnommé El-Hajj Malik El-Shabazz, est un meneur du mouvement dit « nationaliste noir américain », assassiné en 1965 à l'âge de 40 ans. Son engagement et sa vie rocambolesque ont inspiré le film éponyme de Spike Lee, avec Denzel Washington dans le rôle de Malcolm X. Car Malcolm X est l'un de ses hommes qui font l'histoire !



On pourrait d'ailleurs le rapprocher dans sa volonté d'émancipation du peuple musulman américain et plus largement du peuple noir, de Martin Luther King - bien que leurs méthodes et leurs points de vue soient parfois radicalement différents, voire même en opposition. L'enfance de Malcolm X se déroule dans un climat tendu, où les Etats-Unis sont encore marquées par les agressions racistes. Après l'assassinat présumé de son père par un groupuscule proche du Ku Klux Klan, il vit en foyer, séparé de sa famille. A ce moment de sa vie, il est « le noir le plus intégré » parmi les blancs, selon ses propres propos, et Malcolm X poursuit une scolarité exemplaire. Pourtant, le système social américain ne lui permet pas d'aspirer à son rêve de devenir avocat, et de tentative de se blanchir la peau en déceptions de ne pas réussir à grimper les échelons sociaux, Malcolm X finit par intégrer la pègre de la ville de Boston en 1942. En 1943, son arrivé à New-York marquera un moment de répit dans ses activités illégales : il s'y plie au poids de la société et trouve alors des petits boulots réservés aux « Nègres ».


Mais sa soif de se libérer des barrières sociales racistes lui fait franchir une nouvelle fois les limites de la délinquance, notamment en pratiquant le trafic de drogue. De nombreux délits, réels ou fantasmés par une institution raciste qu'il rejettera en bloc de plus en plus violemment le mènent en prison.


C'est là que le personnage de Malcolm X se construit, grâce à la culture autodidacte et le dialogue qu'il entretient avec des membres de Nation Of Islam (qui mélange nationalisme afro- américain et religion musulmane, étant du fait considérée comme une secte par les autres organisations musulmanes du pays). En 1964, Malcolm X se retirera pourtant de cette organisation qu'il jugera raciste après sa conversion au Sunnisme et son pèlerinage à La Mecque. Durant ces années de prison, l'éducation qu'il se construisit le fit se sentir plus libre que jamais - il finit par être physiquement libéré sur parole, après de nombreuses tentatives vaines. C'est à cette époque qu'il change son nom pour X, et crée par ses explications de nombreux émules. En 1950, surveillé par le FBI pour son appartenance à Nation Of Islam, Malcolm X devient prêcheur musulman dans l'une des mosquées du groupe. C'est une période pendant laquelle Malcolm X fait connaître son organisation grâce à ses formidables talents d'orateur. Sa fougue toucha par exemple le boxeur Cassius Clay qui changea son nom en Muhammad Ali en intégrant l'organisation.
malcolm x


Après avoir montré son approbation de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, Malcolm X se voit interdire par son groupe nationaliste la parole publique pendant 90 jours. C'est l'un des nombreux points qui font monter la tension entre l'homme et l'organisation. Il la quitte d'ailleurs, et élargit les préceptes du groupe, basés exclusivement sur le terrain religieux, aux terrains économiques et sociaux. Il semble alors délaisser dans la foulée les théories racistes anti-blanc (mais garde d'abord pour but l'unité des noirs entre eux, plutôt qu'avec les blanc) et se convertit à un islam orthodoxe. Développant dès lors une lutte politique pour le peuple noir et une lutte religieuse pour l'islam de manière autonome, Malcolm X devient la cible de ses anciens camarades de Nation Of Islam mais aussi de certains membres du gouvernement américain. Son assassinat lors d'un de ses discours politiques n'est à ce jour clairement imputé ni à l'un, ni à l'autre groupe de ses opposants.

Le Mardi 31 Juillet 2007 à 10:56
Article écrit par gonzague ()




fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  H et M : marque suédoise de vêtements et accessoires pour ho...
  •  Sleeper Cell : la série tv sur l'infiltration d'une cellule ...
  •  Service minimum obligatoire : fondements juridiques et appli...
  •  Supplay : entreprise nationale de travail temporaire
  •  Lise Charmel : lingerie sexy et glamour

Articles suivants :
  •  Produits naturels et aliments pour bronzage : quelques ast...
  •  Alger : la capitale de l'Algérie
  •  Poux et lentes, la solution avec Pouxit
  •  LSD : un psychotrope hallucinogène synthétisé par le chimi...
  •  Burberry : marque de parfum, vêtements, chaussures et acce...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   international International
   etats unis Etats Unis
   politique Politique
   sciences Sciences
   personnages historiques Personnages historiques



Malcolm X est un personnage subversif de l'Amérique noire en lutte pour ses droits civiques. Parallèlement aux discours d'un Martin Luther King qui souhaite rassembler les deux communautés blanches et...