Mal des transports : que faire ?


Partager




Voyager sur une longue distance ou sur un trajet de longue durée que ce soit par voie maritime, terrestre, ou même aérienne entraîne chez certaines personnes des malaises. Cette sensation désagréable ressentie au cours des voyages est le mal de transport. Les symptômes sont à peu près les mêmes, et le mal provoque en général des vomissements. C'est bien pénible de souffrir du mal de transport et même qu'on est plongé dans l'embarras lors d'un voyage en transport en commun.



Afin d'y faire face, nous verrons sur cette page les causes et les thérapies existantes ainsi que leurs limites, ainsi que quelques conseils qui pourraient bien aider les personnes souffrant de ce problème. Le trouble éprouvé au cours du mal de transports est le même que celui que l'on endurait après avoir tourner sur soi-même quand on était petit. On ressent un étourdissement, la tête qui tourne, des nausées à n'en pas finir, et des vomissements. Sur le plan scientifique, une des causes du mal de transport, est tout d'abord le fait que le flux d'informations sur ce que l'on voit et de ce que l'on perçoit sur la route est supérieur à ce que le cerveau peut enregistrer. De même, la sensation de vitesse entraîne chez certains individus une grande pression dans le coeur et les poumons, ce qui est désagréable pour le corps et le cerveau d'où le chamboulement de la fonction organique provoquant ainsi des nausées et des vomissements. D'autre part, l'origine peut être psychologique : en effet, certaines personnes ne peuvent supporter de long trajet par crainte d'accident ou bien par peur de la vitesse, et cela entraîne le stress, qui engendre de fil en aiguille le mal de transport.


De là, sont émises diverses opinions sur les thérapies de ce mal. Certains prônent l'efficacité des remèdes traditionnels tel que le gingembre pour contrôler le vomissement, alors que d'autres ne jurent que par les mesures draconiennes, comme les prises des somnifères pour dormir tout le long du voyage.


mal transports
Mais, en fondant la théorie sur l'équilibre des informations reçues, il est conseillé d'essayer de faire en sorte, ou de dire à la personne souffrant du mal de transport, de fixer le paysage devant la route et de ne pas tourner la tête de tous les cotés, car cela donne une activité similaire à celle effectuée lorsque l'on tourne sur soi-même. Autres thérapies : le travail de l'équilibre psychique, c'est-à-dire qu'il faut essayer de gérer progressivement et de surmonter les peurs de chaque personne en faisant des activités physiques comme le sport, ayant un impact psychologique lui permettant d'avoir une motivation bien précise pour atteindre ou recevoir quelque chose de positif en retour. Par ailleurs, les astuces anciennes sont à essayer, tels le fait de mettre un comprimé sur le nombril pendant le voyage, ou bien la stimulation des points d'acupuncture.


Bref, les causes du mal de transport sont diverses mais le choix des traitements dépend de chacun. Les médicaments destinés à éviter ce désagrément présentent généralement des effets secondaires. Ainsi, on ne peut utiliser à tout va n'importe quel médicament car il faut par exemple tenir compte du poids et de la taille du patient qui sont des facteurs importants lors de la prise des médicaments. L'âge montre aussi une certaine limite aux thérapies et astuces donnés plus haut du fait que la plupart du temps, ce sont soit les enfants de moins de douze ans, soit les personnes âgées et les femmes enceintes qui souffrent du mal de transports, ainsi, on ne peut leur conseiller les astuces de grand- mère ou la prise de médicaments renfermant des effets indésirables. Les solutions ou conseils que l'on peut donner est tout d'abord de tenir compte de la fréquence de manifestation du mal de transports, qui dans la plupart des cas, se fait ressentir dans la première partie de la journée, donc il faut savoir choisir l'heure de départ pour les voyages. En voiture, il faut savoir s'arrêter et prendre l'air de temps en temps car le mal de transport peut aussi être provoqué par le manque d'air, ne pas manger lourd ni trop gras, l'estomac ne le supporte pas lors des voyages sur une longue distance. Pour conclure, le mal de transport arrive à tout le monde, jeune ou âgé, homme ou femme, beaucoup de solutions sont proposées mais le mieux c'est de voyager dans une bonne ambiance, calme et sereine tout en écoutant de la musique si possible.

Le Lundi 08 Décembre 2008 à 12:08
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Les marins-pêcheurs en France
  •  Aéroport d'Oviedo : également dénommé l’aéroport des Asturie...
  •  Bébé et alcool : attention danger !
  •  Bagues à poison : histoire de cet étrange bijou...
  •  Chaudière à condensation : comment choisir ?

Articles suivants :
  •  Isolant mince : référence,solution,multi-reflecteur,thermi...
  •  Al Jarreau : biographie d'un chanteur exceptionnel
  •  Appareil photo numérique compact : comment choisir ?...
  •  Troubles de l’érection : que faire ?
  •  Comment faire un faux plafond ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   transport Transport



Voyager sur une longue distance ou sur un trajet de longue durée que ce soit par voie maritime, terrestre, ou même aérienne entraîne chez certaines personnes des malaises. Cette sensation désagréable ...