Mahomet : qui était le prophète de l'Islam ?


Partager




Mahomet est le prophète de l'islam. Son nom arabe, Mohammed ou Mouhammed, est aussi transcrit en Muhammad dans les pays anglophones, en Mehmet en Turquie, Mahoma en langue espagnol, Maomé en portugais ou Mamadou dans certains pays d'Afrique noire. Selon les musulmans, il y a eu plus de 150 000 prophètes, dont Adam, le premier ou encore Noé, Moïse, Job, Jean-Baptiste ainsi que Jésus, le dernier étant Mahomet.



Le prophète Mahomet, messager de l'islam, s'inscrit dans la continuité du judaïsme et du christianisme en prêchant aux tribus polythéistes, une conversion à un dieu unique, Allah. Il est né, en 570 de l'ère chrétienne en Arabie Saoudite, à La Mecque, oasis proche de la mer Rouge. C'est l'une des rares villes de la péninsule arabe, un désert hostile parsemé de quelques rares oasis. Ce n'est alors qu'une cité caravanière vivant du commerce de marchandises transitant de l'Inde vers l'Occident. Mahomet appartient à une très ancienne tribu arabe. Sa famille est Hachémite et ses membres se réclament d'une descendance directe d'Ismaël, fils d'Abraham. Son père décède avant sa naissance et c'est son grand-père qui lui donne le prénom de Mahomet, qui signifie « Le Loué ». Alors qu'il n'est âgé que de trois ans, le jeune Mahomet reçoit la visite de deux anges envoyés pour purifier son coeur. Il sait alors qu'il est destiné à être prophète. Sa mère meurt trois ans plus tard et son grand-père paternel le prend en charge. Deux ans après, le patriarche décède et son oncle (Abû Tâlib, le père d'Ali) l'élève comme son propre fils.


Adolescent, Mohamed devient berger puis caravanier. Il entre ensuite au service de Khadija, une riche veuve de quarante ans. Bien que quinze ans plus jeune qu'elle, il l'épouse et ont, en vingt six de mariage, deux fils, morts jeunes, et quatre filles, (dont Fatima la future épouse d'Ali). Après le décès de Khadija, il épouse la veuve Saouda, puis Aïcha fille d'Abu Bakr. Puis, il se marie avec Rayhana une juive, puis avec Myriam une chrétienne ; puis avec Safiyya une autre juive. À la fin de sa vie, Mahomet aurait eu douze femmes et deux concubines.


Le Coran, qui lui a été dicté par Dieu, a limité le nombre d'épouses très nombreuses à l'époque, au nombre de quatre. L'Islam a instauré une exception pour le prophète. Mahomet qui effectue de nombreuses retraites spirituelles, reçoit, alors qu'il est âgé de quarante ans, la visite de l'ange Gabriel (Jibril) qui lui transmet la parole d'Allah. Bien que ne sachant ni lire ni écrire, Mahomet commence à transcrire des versets : cette dictée durera vingt- trois ans et formera le Coran. En plus de cette retranscription, Mahomet transmet la parole divine oralement. Les premiers convertis sont sa femme, son cousin Ali, Abou Bekr le père de sa future femme et son serviteur Zeïd, un esclave qu'il a affranchi. Ses contemporains acceptent difficilement d'abandonner leurs pratiques ancestrales, mais le nombre de ses adeptes grossit peu à peu, jusqu'à inquiéter les mecquois. Les premiers musulmans immigrent en Éthiopie puis à Yathrib (future Médine). Les Juifs de Médine ne se convertissent pas en grand nombre alors les musulmans prennent leurs distances avec les « gens du livre ». La rupture est marquée lorsqu'ils décident de diriger leurs prières vers la Ka'ba à la Mecque et non vers Jérusalem.
mahomet


Mahomet part en pèlerinage à la Mecque à la tête d'un convoi de 1 400 pèlerins mais l'accès au sanctuaire sera difficile. Dans l'une de ses visions, Mahomet est transporté pendant son sommeil à Jérusalem. Le récit de ce vol est appelé le « voyage nocturne ». Bien que Mahomet ne s'y soit jamais rendu, Jérusalem est devenue la troisième ville sainte de l'islam, après La Mecque et Médine. A sa mort, à Médine en 632, le prophète a soixante deux ans, mais il n'a pas prévu sa succession à la tête de la communauté musulmane. N'ayant pas eu de fils qui soit resté en vie, plusieurs prétendants sont possibles : Ali, son cousin et gendre ; Abou Bakr, qui lui avait donné en mariage sa fille Aïcha ; Omar, dont il avait également épousé une fille, Hafsa et Othman, un médinois contrairement aux autres prétendants, tous mecquois. Ces différentes branches vont s'opposer pour la conquête du pouvoir politique et religieux, ce qui aboutira à l'éclatement de la communauté musulmane, qui se scindera en trois. Les chiites sont les partisans du calife Ali et de sa descendance, les sunnites sont quant à eux, partisans des Omeyyades et parents du calife Othman et les kharidjites se sont retirés du conflit. A noter : De nombreux musulmans se réclament de la descendance du prophète, à l'instar des Hachémites en Jordanie et de la famille royale du Maroc, les Alaouites.

Le Jeudi 22 Mai 2008 à 15:30
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par M
 
Articles précédents :
  •  Le Baobab : un arbre difforme, aux propriétés surprenantes...
  •  La place du repas dans la société dépend de l’éducation alim...
  •  L'impression de déjà-vu : une sensation enfin décryptée...
  •  « La vie mode d’emploi » de Georges Perec, un livre gigogne...
  •  Geox la chaussure qui respire

Articles suivants :
  •  Couscous : quel est le secret d'un couscous réussi ?...
  •  Aéroport de Figari (FSC)
  •  Aéroport de Stockholm Arlanda
  •  Simone de Beauvoir : qui était cette romancière et philoso...
  •  Jean Yanne : biographie d'un artiste aux multiples casquet...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 hussam a écrit [23/05/2008 - 22h45] 
hussam

Ce résumé de la vie du prophète est plein d'erreurs historiques, de méconnaissance de ce qui s'est passé à la mort du prophète ( PERSONNE n'a contesté Abou Bakr, Ni Omar, après sa mort) et surtout une méconnaissance grave de ce qu'est le Chiisme. Ce n'était pas les partisants de Ali, Ali n'était pas Chiite puisque le chiisme est arrivé après sa mort. Il faut revoir les vérités historiques. Pour cela, je vous conseil de vous interesser aux livres arabes, ou traduits (avec une bonne traduction tout de même :-D) de l'arabe. C'est un minimum lorsque l'on souhaite résumer une vie qui est retranscrite dans des ouvrages de plusieurs volumes et donc de milliers de pages.




 Frédérique a écrit [27/12/2008 - 18h25] 
Frédérique

Excercice difficile que d'écrire une biographie de la vie de Mahomet sans risquer la levée de bouclier...




Il y a un temps pour tout......



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   islam Islam



Pour les musulmans, les paroles de Dieu ont été transmises à Mahomet par l’intermédiaire de l’ange Gabriel. Le prophète les a retranscrites, durant plus de vingt années, sous formes de versets, dans u...