Le Lyophilisé : comment ça fonctionne ?


Partager




La lyophilisation est un procédé permettant de conserver des éléments naturels en retirant l'eau qui les compose par un procédé d'évaporation ou de gazéification. En principe, l'utilisation d'une telle technique nécessite en premier lieu la congélation de l'eau puis la transformation de celle-ci en gaz par sublimation dans un vide poussé, donc par le biais d'un réchauffement à basse pression. La vapeur ainsi dégagée est capturée dans un piège froid. L'avantage de ce système est de permettre une parfaite conservation du produit qui se pratique naturellement. Il existe bien entendu un matériel spécifique pouvant servir à la réalisation de ce type de conservation dénommé lyophilisateur. Cet appareil technique comporte en premier lieu une enceinte frigorifique permettant la congélation des produits et de l'eau qu'ils contiennent et la porte de cet appareil doit en outre être assez résistante pour ne pas céder à une forte pression. La lyophilisation est donc une dessiccation spéciale de matières qui risquent de se détériorer par l'action du temps mais qui vont retrouver entièrement leurs propriétés par addition d'eau. A une température comprise entre -20 et -80°C, l'eau se solidifie sous forme de glace.


La congélation doit s'effectuer progressivement afin de respecter la nature des produits et ne pas créer des cristaux provoquant une dénaturation des produits. Constituant une phase importante du principe de lyophilisation, celle-ci garantit la qualité du produit. La partie suivante d'un appareil de lyophilisation est composée d'un extracteur de glace interstitielle, appelé couramment condensateur. Le processus se déroule sous vide à des pressions comprises entre 5 et 500 bar selon les produits traités.


A l'issue de ce procédé de déshydratation, toute l'eau devrait être évacuée à hauteur de 80 à 90 %. Néanmoins, en cas de traitement trop rapide, des altérations de molécules sont susceptibles de subir des détériorations. Dans le cas contraire, le produit conservant trop d'eau nuit également au processus enclenché. A l'issue de la déshydratation, le produit à lyophiliser subit une dessiccation secondaire afin d'ôter l'eau restant captive en surface et l'assécher jusqu'à 95 %. Parfois, et selon le produit concerné, il est nécessaire d'utiliser de l'azote pur pour finaliser la capture des molécules d'eau. En général, les procédés de lyophilisation sont mis en place dans des laboratoires qui les appellent couramment « recettes ». Le temps imparti à la réalisation d'une telle technique dépend du produit et peut durer de quelques heures à des jours entiers. En raison de la complexité du procédé de lyophilisation, celui-ci revient cher et ne peut donc être utilisé que pour des produits à forte valeur ajoutée tels que le café, les céréales ou les champignons par exemple pour l'industrie agroalimentaire. Le domaine pharmaceutique utilise beaucoup la lyophilisation pour la conservation des enzymes, des vaccins ou d'éléments sanguins.
lyophilise


Des recherches importantes sont en cours afin d'être à même de conserver le sang humain par lyophilisation. Ce qui n'est pas pour le moment possible car les cristaux de glace qui se forment en dépit d'une congélation à très basse température dénature irrémédiablement les molécules sanguines. Les archéologues font également appel à cette technique avancée pour conserver des documents ou des pièces retrouvés dans des milieux humides. Ce qui leur permet de ne pas laisser l'action du temps altérer encore plus leurs découvertes. Mais aussi et surtout, vu que l'apparence des produits lyophilisés n'étant pas altérés, le processus est vraiment idéal pour la conservation des vestiges. Si le lyophilisateur est un appareil qui coûte très cher, certains domaines, tels que la floriculture, s'en servent pour des produits dits d'une autre ère. Ainsi, au Canada, un entrepreneur propose des bouquets de fleurs issus de plantes et de végétaux lyophilisés. Ces derniers ont l'avantage de se conserver plus longtemps et sont donc très prisés des consommateurs. Assortie au processus de naturalisation, qui est le remplacement de la sève naturelle par des agents conservateurs, la lyophilisation permet d'obtenir des produits parfaits. Alors, si vous souhaitez vous essayer à la pratique de la lyophilisation, il suffit de vous procurer sur Internet les machines appropriées et vous découvrirez des possibilités incroyables. Mais au niveau industriel, la lyophilisation d'aliments ou de végétaux doit s'opérer à un niveau de rotation à même de rentabiliser les machines dont l'acquisition est très onéreuse.

Le Mercredi 10 Décembre 2008 à 11:43
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  nouvelles technologies, informatique, electronique, electroménager Nouvelles technologies : des progrès qui nous
facilitent la vie



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Yamaha Virago : un classique de chez Yamaha
  •  Fer forgé et ferronnerie d'Art
  •  Comment faire pour trouver un stage d'entreprise ?
  •  Un catalogue interactif c'est quoi ?
  •  Rhinite allergique : comment soigner cette réaction allergiq...

Articles suivants :
  •  Françoise de Veyrinas : biographie de cette femme politiqu...
  •  Refroidisseur portable : comment cela fonctionne ?
  •  Otoplastie : pour les oreilles décollées
  •  Fêtes de Noël dans le monde
  •  Chirurgie ambulatoire : qu'est-ce que c'est ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   alimentation Alimentation
   sciences Sciences
   sciences physiques Sciences Physiques



La lyophilisation est un procédé permettant de conserver des éléments naturels en retirant l’eau qui les compose par un procédé d’évaporation ou de gazéification. En principe, l’utilisation d’une tell...