Lunettes ou lentilles correctrices : que choisir ?


Partager




Solutions aux divers troubles de vision, les ophtalmologues prescrivent généralement des lentilles ou des lunettes correctrices. Que ce soit pour corriger la presbytie, le glaucome ou encore la myopie, ces deux types de dispositifs correcteurs sont considérés comme efficaces. La plupart du temps, le choix est subordonné aux goûts de chacun. Pour certains, les lentilles correctrices sont moins encombrantes et plus faciles à porter. Elles ne nécessitent pas de choix très sélectif, par rapport à la forme du visage.



Pour d'autres, les lunettes sont plus appropriées. En général, les lentilles sont surtout recommandées aux personnes qui présentent des troubles de vision spécifiques, comme celles qui ont du mal à entrevoir de manière claire les contrastes et les couleurs. Elles sont également conseillées aux personnes qui pratiquent régulièrement des activités sportives où le port de lunettes est impossible. Pour certains, les lentilles sont préférables aux lunettes, car permettent d'avoir plus confiance en soi. Elles se présentent comme de véritables accessoires de mode. Disponibles en plusieurs couleurs, elles sont souvent utilisées à des fins de changement de look. Les lentilles de contact correctrices sont des dispositifs médicaux posés sur la cornée et destinés à améliorer la vue. Elles sont en principe composées de silicone hydrogel ainsi que de polymères hydrophiles, mélangées à un peu d'eau. En contact direct avec les yeux, elles assurent de nombreux avantages. Les lentilles correctrices offrent une souplesse qui garantit un renouvellement des cellules et n'obstruent en rien la vision lors de l'écoulement des larmes. Elles permettent d'avoir une vision très large de tout ce qui tombe sous les yeux.


Cependant, elles présentent également quelques inconvénients. En effet, les lentilles de contact correctrices peuvent provoquer une vision floue. Mélangés avec un dépôt de protéines, ces différents composants sécrètent une substance qui rend la vue moins claire. Dans certains cas, les lentilles correctrices causent une sécheresse au niveau des cils et des yeux. De plus, elles nécessitent un nettoyage spécifique. Par ailleurs, elles doivent faire l'objet d'un contrôle régulier. En cas de troubles importants de la vision oculaire, les lentilles correctrices ne sont pas assez efficaces.


D'après différentes recherches, elles ne sont pas compatibles à tous les yeux. Après mûre réflexion donc, les lunettes paraissent plus indiquées pour corriger les problèmes oculaires. Elles sont disponibles en de nombreux modèles et conviennent pour tous les genres de troubles. Ne provoquant aucune sécheresse, elles peuvent être portées en permanence ou temporairement. Les lunettes correctrices présentent d'autres avantages. Elles donnent, en premier lieu, un côté esthétique à la forme du visage. Se déclinant également en plusieurs modèles, elles peuvent être utilisées en tant qu'accessoires de mode. Elles sont également pratiques car ne nécessitent pas de soins particuliers, encore moins d'une technique spécifique pour les mettre et les enlever. Les lunettes correctrices peuvent être prescrites aux plus petits comme aux grands. Leur nettoyage est rapide et facile à réaliser. Un lustrage avec un produit spécifique ainsi qu'une lingette, donnée généralement par les opticiens, suffit à rendre les verres étincelants. Comme les lentilles, les lunettes correctrices sont associées à différents inconvénients. Côté vision, elle réduit le champ de vision car les montures limitent la direction des regards.
lunettes lentilles


Les yeux sont obligés de faire de nombreux mouvements circulaires avant d'identifier une image se trouvant à gauche ou à droite. Une réalité qui fatigue considérablement les yeux. L'un des désavantages les plus marquants des lunettes correctrices concernent leur poids. Même si les montures sont fabriquées, de nos jours, avec des matières très légères, à long terme, le port de lunettes entraîne une certaine rougeur derrière les oreilles ainsi que sur les ailes du nez. Les lunettes sont jugées, le plus souvent, comme étant des accessoires encombrants. Les personnes qui en sont dépendantes éprouvent, par exemple, de grandes difficultés à pratiquer certaines activités sportives. En temps de pluie, elles sont inconfortables car ont tendance à embuer. Choisir entre des lunettes et des lentilles correctrices peut parfois s'avérer difficile. Toutefois, mis à part la question de goût, il est important de consulter un ophtalmologue ou un opticien avant d'arrêter son choix. Ces spécialistes sont seuls aptes à affirmer quel correcteur est le plus approprié pour une personne atteinte d'un quelconque trouble de la vision. Dans tous les cas, les lunettes correctrices restent les plus conseillées.

Le Lundi 23 Mai 2011 à 10:57
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Ophtalmologie, oeil Ophtalmologie : fonctionnement et pathologies de
l'oeil



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Natixis Interépargne : leader français de l'épargne salarial...
  •  Eldorauto : accessoires et entretien auto
  •  Ligue du Centre de Football : infos, clubs, résultats...
  •  Habitat 76 : demande de logement au Havre, Montville et autr...
  •  Carter Cash : services automobiles dans toute la France

Articles suivants :
  •  Livret fidélité du Crédit Mutuel : c'est quoi ?...
  •  TV Plasma ou LCD : que choisir ?
  •  Comment choisir sa crème hydratante
  •  Exapaq : envoi et suivi de colis en de Toulouse à Reims
  •  Les plus beaux détours de France : infos tourisme




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Solutions aux divers troubles de vision, les ophtalmologues prescrivent généralement des lentilles ou des lunettes correctrices. Que ce soit pour corriger la presbytie, le glaucome ou encore la myopie...