Ludwig Van Beethoven : biographie d'un maître de la symphonie


Partager




Ludwig Van Beethoven est né le 17 décembre 1770 à Bonn en Allemagne. Il est issu d'une famille de musiciens: son grand-père paternel en était déjà un et son père l'était également dans la Cour de Bonn. Celui-ci n'était pas brillant mais il avait un goût prononcé pour l'alcool et il devenait violent quand il n'était pas sobre. En revanche, sa mère était d'origine modeste, elle était la fille d'un cuisinier de l' Archevêque- Electeur de Trives. De santé fragile, elle était sujette aux dépressions et Ludwig fut le seul avec qui elle s'entendait très bien.



Les liens qui les unissaient furent très forts, pourtant on la peignit comme étant une personne timide mais bien aimable. Des trois garçons qui survécurent, Beethoven en était l'aîné. Dès son jeune âge, il est attiré par la musique et en découvrant son talent, son père lui consacrera ses heures libres pour la lui enseigner. Lorsqu'il est sobre, il se montre très bon professeur pour son fils. Il voudra faire de lui un génie car il ne doute pas de ses capacités. Ludwig commencera ainsi à se produire en public dès l'âge de 7 ans, il entrera dans le monde du concert en 1778. Il fera son apprentissage de l'orgue avec des musiciens de réputation, entre autres Gottlob Neefe, avec lui, Beethoven apprendra d' autres disciplines comme la philosophie. En 1782, il fera écouter au public sa première composition et sur une marche d'Ersnt Christoph Dressler, il composera 9 variations en do mineur. Ensuite, il occupera la fonction d'organiste à la cour du Prince-Electeur de Cologne, celle de Maximilian Franz. Il y rencontrera ses amis qui lui seront fidèles tout au long de sa vie. Ce sont la famille Ries, la jeune Eléonore, le violoniste Karl Amenda ainsi que le médecin Gerhard Franz.


Son père qui s'adonne de plus en plus à l'alcool n'arrivera plus à assumer correctement ses responsabilités familiales, le jeune Ludwig prendra donc progressivement sa place. En 1787, le Prince le fera partir à Vienne dans le but de lui faire rencontrer Mozart, étant donné que la ville de Vienne, vers la fin du XVIIIè siècle, est devenue le lieu de rencontres des mélomanes. Quelques temps après, il devra revenir en Allemagne pour voir mourir sa mère, victime de la tuberculose. Quand il repartira pour Vienne, ce sera pour ne plus revenir à Bonn.


Haydn le prendra en charge pour parfaire son éducation musicale et en 1794, les Trois trios pour Piano apparaîtront, ensuite, il présentera ses propres oeuvres. Entre 1795 et 1796, il composera trois sonates pour piano puis il partira en tournée à travers l'Europe de l'Est: Dresden, Berlin, Prague et Leipzig. Grâce à son talent exceptionnel, il arrivera à s'imposer aux Viennois et tous les amateurs de musique l'admireront et le soutiendront. Cependant, il aura très souvent des disputes avec eux. Beethoven se produira de nouveau à Vienne en 1800 avec sa Première Symphonie mais malheureusement, il sera atteint d'une surdité qui sera irréversible. En 1802, dans son testament de Heiligenstadt, il exprime ce qu'il éprouve face aux comportements de ses pairs, le désir de finir avec la vie y est expliqué également. Cependant, il se ressaisira et se mettra à produire beaucoup pour compenser son handicap. En 1805, il présentera la Symphonie Héroïque et en même temps La quatrième Symphonie, le Concerto pour violon seront composés. Les mélomanes verront La Symphonie Pastorale comme l'oeuvre la plus douce et la plus mélodieuse de Beethoven, son rythme annonce déjà le romantisme.
ludwig van beethoven


En 1810, son projet de mariage avec Thérèse Malfatti n'aboutira pas de telle sorte que le musicien en sera très touché. Il songera à quitter Vienne pour rejoindre la France, mais ses amis viennois décideront de lui accorder quelques milliers de Florins comme rentes. Il restera donc en Autriche et deviendra ainsi financièrement indépendant. En 1812, il rencontrera Goethe. Pourtant, cette occasion ne lui permettra pas de se lier avec le virtuose. Dans les années 1816 et 17, il est gravement malade et cette fois encore, il frôlera le suicide or il vient de commencer la neuvième Symphonie. Quelques années plus tard, il rencontrera le célèbre musicien italien Gioacchino Rossini puis en 1826, il attrapera une double pneumonie. Les derniers mois de sa vie seront vraiment un calvaire pour lui parce que ses douleurs ne cesseront pas de l'accabler. Son état physique se dégradera de jour en jour et le 29 mars 1827, pour son enterrement, les Viennois lui ont réservé des funérailles exceptionnelles. Plus de 30.000 personnes formeront le cortège funèbre.

Le Samedi 06 Juin 2009 à 09:25
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  musique Musique


fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Jade Goody : ancienne star de Celebrity Big Brother emportée...
  •  Mononucléose infectieuse : symptômes, contagion, incubation...
  •  Vesunna : musée gallo-romain de Périgueux
  •  Saint Patrick : fête qui nous vient d'Irlande
  •  Lush lush.com : cosmétiques

Articles suivants :
  •  La gale : symptômes et traitements
  •  Île d'Aix : île de Charente-Maritime
  •  Ile de Ré : tourisme et patrimoine
  •  Château des Rohan de Saverne
  •  La série télévisée V aura une suite en 2009...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   musique Musique
   musique ancienne Musique ancienne
   musique baroque Musique baroque



Ludwig Van Beethoven est né le 17 décembre 1770 à Bonn en Allemagne. Il est issu d'une famille de musiciens: son grand-père paternel en était déjà un et son père l'était également dans la Cour de Bonn...