Lucky Luke : personnage de fiction de bande dessinée belge


Partager




Lucky Luke a vu le jour en 1946 lors d'une première aventure intitulée « Arizona 1880 » et parue l'année suivante dans l'almanach Spirou. C'est Maurice de Bévère, surnommé Morris, qui a inventé ce personnage singulier dont le nom signifie « chance » (lucky) et « heureux ou qui porte chance » (luck). Sa silhouette déguingandée est reconnaissable entre toutes : chemise jaune, gilet noir, pantalon bleu, bottes marron, chapeau blanc et foulard rouge. Mince, aux jambes arquées, brun avec une grande mèche et mégot à la bouche (il laissera tomber plus tard la cigarette en 1983 pour mâchouiller une brindille), Lucky Luke est un cow-boy nomade dont les aventures se déroulent le plus souvent au Texas. Pour créer Lucky Luke, le dessinateur belge s'est inspiré de plusieurs acteurs américains : Tom Mix, William Hart, Roy Rogers, Gene Autry et le célèbre Gary Cooper. Au début, Lucky Luke ne fait que garder des troupeaux mais il lui arrive d'être aussi un guide pour une caravane de chariots, un shérif, un maire, un agent spécial du gouvernement et... le gardien des Dalton, les hors-la-loi les plus stupides que l'on connaisse.


Au début également, il est décrit comme un être rustre et plutôt violent puisqu'il a déjà tué deux hommes et son langage est plutôt vulgaire avant que n'entre en scène Goscinny en 1955 qui transforme littéralement le personnage en le faisant devenir pudique, galant, respectueux, habile et même séduisant en aidant les plus faibles au service de la justice et ignorant la peur. C'est en 1968 que Goscinny va inventer cette phrase culte « Lucky Luke, l'homme qui tire plus vite que son ombre ». Puis, la bande dessinée va paraître dans « Pilote », l'un des magazines de BD les plus connus en Europe.


Le scénario évolue et Lucky Luke va devenir extrêmement sympathique en traversant des périodes historiques des Etats-Unis comme la découverte du pétrole au Texas dans « A l'ombre des derricks », les débuts du Pony Express (« Le Pony Express »), le premier télégramme (« Le fil qui chante »), la construction du chemin de fer (« Des rails sur la prairie »), la conquête de l'Oklahoma (« Ruée vers l'Oklahoma »). Goscinny lui fait aussi rencontrer des personnages historiques célèbres comme le juge Roy Bean, Billy The Kid, Calamity Jane, Jesse James, Mark Twain, Abraham Lincoln, Brigham Young et bien sûr les frères Dalton qui ont réellement existé (Bob, Grat et Emmet Dalton). C'est à partir de 1973 que les aventures de Lucky Luke vont paraître sous la forme d'albums de BD (« Les cousins Dalton », « La ballade des Dalton »). René Goscinny va décéder en 1977, abandonnant ainsi Lucky Luke mais aussi Astérix. Le dessinateur Morris le rejoindra en 2001. Cependant, les aventures du gentil cow-boy (I'm a Poor and Lonesome Cowboy) vont se poursuivre.
lucky luke


Les histoires de Lucky Luke vont aussi apparaître dans des dessins animés, dans des films pour le cinéma ou pour la télévision et même dans des spectacles de patinage avec Philippe Candeloro. D'autres produits dérivés vont apparaître (jeux vidéo, jeu de société, personnage de collection, posters, déguisements, etc.). En septembre 2004 va paraître « La belle Province », album signé par Achdé et Laurent Gerra suivi deux ans plus tard de « La corde au cou ». En 2004 encore va sortir le film « Les Dalton » avec Eric et Ramzy suivi du film « Tous à l'Ouest » en 2007. Aujourd'hui encore, le personnage fascine ainsi que ses compagnons car le chien un peu loufoque Rantanplan se lance dans un rap endiablé et va sortir un single le 27 août. Un film est également en préparation qui va être tourné fin août en Argentine (sortie prévue en octobre 2009) avec dans le rôle de Lucky Luke, l'acteur Jean Dujardin. Il doit être accompagné d'Alexandra Lamy dans le rôle de Belle Starr, sa compagne, de Sylvie Testud qui va incarner Calamity Jane, de Michael Youn en tant que Billy the Kid, de Melvil Poupaud en Jesse James et de l'inégalable Daniel Prévost dans le rôle de Pat Poker... Tout un programme !

Le Vendredi 15 Août 2008 à 08:30
Article écrit par Toli. ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Dessins animés, personnages Dessins animés, walt disney, pixar, Dessins animés cultes Dessins animés : les histoires et les personnages
qui ont marqué notre enfance



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Glenn Miller : biographie du chef d'orchestre de jazz améric...
  •  Titres de créances négociables : caractéristiques....
  •  Pierre Lescure : un grand journaliste français mis en examen...
  •  La géothermie : c'est quoi au juste ?
  •  Aéroport de Verone Italie

Articles suivants :
  •  Péplum : reconstitution historique de l'Antiquité
  •  Cyril Collard : écrivain , musicien, acteur et réalisateur...
  •  Climatologie : branche de la géographie physique
  •  Aéroport de Pescara Italie
  •  Aéroport de Rimini Federico Fellini




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   dessin anime Dessin animé
   bande dessinee Bande dessinée
   dessin anime Dessin animé



Lucky Luke, « l’homme qui tire plus vite que son ombre », est un cow-boy connu de toutes les générations et qui a toujours autant de succès. On ne compte plus les albums de BD dont il est la vedette e...