Les Soprano : une série tv mêlant comédie, polar et drame familial


Partager




Il y a quelques mois s'arrêtait, après six saisons, une des meilleures séries télévisées jamais diffusée : Les Soprano. Et bien sûr dans le rôle du diffuseur HBO, la chaîne payante américaine, qui encore une fois nous à dénicher une petite merveille d'écriture et de réalisation. Pour mémoire, rappelons que HBO diffuse ou a diffusée, entre autres, The Wire, Rome, Six Feet Under. Les Soprano, auront pendant dix ans, tout connu et surtout un énorme succès.



De l'effroyable, avec Hillary Clinton qui parodie une scène de la série pour annoncer le choix de sa musique de campagne pour les prochaines élections présidentielles. Pour ceux qui se demandent quelle est cette musique, il faudra aller voir ailleurs parce qu'il ne faut pas compter sur moi pour en parler. Le mot effroyable n'a pas été choisi sans raison... Mais aussi des critiques magnanimes et des récompenses à n'en plus finir. Citons par exemple le New York Times qui parlait de la série comme : « peut être la plus grande oeuvre de la culture populaire américaine de ces 25 dernières années. », et notons les 18 Emmy Awards reçus. Arrêtons-nous là pour les lauriers et concentrons-nous quelque peu sur l'histoire. Car c'est bien l'originalité la série qui en fait sa force. De Scorsese à Coppola en passant par Sergio Leone, on pouvait se dire que passer après tous ces grands réalisateurs pour traiter de la mafia aux Etats-Unis ne serait pas chose aisée. Pourtant en parlant du quotidien, de petits riens, de la vie de tout à chacun David Chase a su révolutionner le genre et plus largement les codes habituels des séries télévisées.


Car si Anthony Soprano (James Gandolfini) est bien un mafieux professionnel, c'est-à-dire qui maîtrise l'art des insultes, du meurtre, des cassages de gueules et des femmes (eh oui, mine de rien n'est pas mafieux qui veut, il faut aussi en avoir les compétences), il est aussi soumis à des crises de panique. Ainsi dès le premier épisode de la première saison Tony va consulter une psychanalyste. La raison de son angoisse : une colonie de canard, qui avait élu domicile dans son jardin, a décidé de reprendre son envol pour aller vers de nouveaux horizons.


Ce qui provoque chez lui une immense tristesse. Inévitablement les séances avec la psychiatre, interprétée par Lorraine Bracco, vont mettre en avant le rôle de la mère de Tony dans l'origine de ses souffrances. Ex femme de mafioso, acerbe, menteuse et conspiratrice contre son propre fils, elle est un personnage clé dans les Soprano. Le mensonge est par ailleurs constamment présent chez tous les personnages, le clan Soprano ment à la société ; officiellement Tony et ses acolytes s'occupent du recyclage des déchets, ils mentent également à leurs femmes pour leur dissimuler leurs maîtresses, les enfants mentent aux parents et les mafieux de Tony mentent aux autres mafieux, histoire de faire quelques affaires. Et enfin, Tony ment à tous les autres pour cacher ses rendez vous avec son psy, de peur de perdre leur estime et par conséquent sa position de chef. Le clan de Tony, parmi lequel on retrouve Christopher Moltisanti (Michael Imperioli), Paulie Walnuts (Tony Sirico), Pussy Bompensiero (Vincent Pastore), Silvio Dante (Steve Van Zandt) est en effet assez réactionnaire qu'il s'agisse des psychiatres, des femmes ou encore des homosexuels.
les soprano


Grâce à tout ça, malgré tout ça, les Soprano sont probablement la plus grande série jamais écrite pour la télévision. Critiques, spécialistes de cinéma et d'art contemporain, la série ayant eu droit à une exposition au MoMA (The Museum of Modern Arts) new-yorkais s'accordent à l'élever au même niveau que les grands oeuvres de Coppola ou Scorsese, entre le(s) Parrain(s) et les Affranchis. Une telle oeuvre ne doit pas être téléchargée mais bien figurer en bonne place au milieu de votre collection de DVD.

Le Mercredi 18 Juillet 2007 à 16:10
Article écrit par Djafar ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  acteurs serie televisee, petit ecran, serie américaine, star de television Série télévisées : entre amour, luxe, trahison,
beauté, gloire ... c'est tout une histoire



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Will Smith : biographie du producteur, de l'acteur et du cha...
  •  Corée du Sud : partez à la découverte de ce pays d'Asie
  •  Hôtel des ventes Drouot-Richelieu à Paris : à la découverte ...
  •  Andy Garcia : célèbre acteur américain, mais aussi producteu...
  •  Toys"R"us : magasin de jouets pour petits et grands enfants...

Articles suivants :
  •  Devenir mannequin : casting, book, agences, vous saurez to...
  •  Janis Joplin : la courte mais fulgurante carrière de cette...
  •  Maison d’Ourscamp : visitez les plus beaux sous-sols gothi...
  •  Géobiologie : une discipline qui part à la chasse aux onde...
  •  Boursorama Banque: services bancaires et bourse en ligne




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   actualite presse Actualité Presse
   serie tele Série télé
   television Télévision
   jeunes Jeunes



Comment rendre intéressant le quotidien d’une famille américaine, sans jamais lasser les spectateurs pendant près de dix ans ? Comment faire pour bâtir un succès mondial sur un personnage avec un cert...