Les plantes dépolluantes


Partager




Les plantes dépolluantes, lutter contre la polution
Les plantes dépolluantes pour interieur
Pour lutter contre la pollution dans nos maisons
Quelles plantes dépolluantes utiliser

La pollution devient la menace la plus redoutée de notre époque



Sujet d'actualité de nos jours, la pollution, relançant continuellement la polémique dans les médias, rentrant dans les programmes scolaires avec sensibilisation à outrance, etc. devient la menace la plus redoutée de notre époque.



En effet, elle provoquerait une détérioration de la couche d'ozone qui entraîne une surchauffe de la terre, provoque des perturbations climatiques de notre planète et en conséquence des effets néfastes à notre santé. Cependant, l'homme a aussi un autre ennemi, la pollution intérieure dans sa propre maison ou dans son bureau, des locaux où il passe 80 % de son temps une pollution trop souvent oubliée ou même ignorée alors qu'elle est peut-être plus redoutable pour nous que la pollution extérieure.

Pollution intérieure



La pollution est un danger grave pour notre environnement et notre santé, que nous subissons tous les jours sans sortir de chez nous, dans notre maison et dans nos bureaux, où nous respirons un air pollué, nuisible à notre santé. Cette pollution intérieure provient de tous les produits chimiques renfermés dans les produits nettoyants ammoniaqués, les désodorisants et les différents solvants comme la colle de nos moquettes, les peintures de nos murs, etc.


L'air que nous respirons est également pollué par les gaz toxiques et volatiles émis par nos différents appareils tels que les imprimantes, les ordinateurs, les gazinières, ou pollué par les fumées de cigarettes, par les produits générés par la détérioration des isolants anciens, ... Ces appareils et produits chimiques génèrent des composés organiques volatiles (COV) qui sont du formaldéhyde, du toluène, du monoxyde de carbone, de l'ammoniac ou du benzène.


Ces COV remplissent l’air que nous respirons et rentrent directement dans nos poumons, provoquant toux, migraines, irritations, allergies et détériorent ainsi notre santé.

Des études ont montré que l'air intérieur de nos maisons est beaucoup plus pollué que l'air extérieur



Des études ont montré que l'air intérieur de nos maisons est beaucoup plus pollué que l'air extérieur et en plus, il est plus nocif en ce sens que nous passons la majeure partie de notre temps dans les maisons et locaux plutôt qu'à l'extérieur. Cette pollution intérieure est d'autant plus grave que nous baignons pratiquement dedans sans nous en rendre compte et nous ne faisons rien pour l'éviter puisque nous n'en sommes pas conscients. A partir du moment où nous serons conscients du danger réel de la pollution intérieure, il sera facile de lutter contre elle. Voici quelques habitudes simples à adopter dans notre vie : aérer régulièrement nos maisons et bureaux pour ne pas vivre dans un espace fermé et vérifier nos systèmes d'aération. Pour nos constructions, ne pas hésiter à exiger des vendeurs de nous fournir des matériaux écologiques.
les plantes depolluantes


Tous les produits d'entretien et de nettoyage doivent aussi être des produits écologiques, respectant les normes pour mieux protéger l'environnement. Enfin, les plantes dépolluantes et à la fois décoratives sont à mettre dans tous nos locaux du fait qu’elles absorbent les COV et les gaz toxiques.

Les plantes dépolluantes



Les plantes dépolluantes purifient l'air que nous respirons par un échange gazeux : elles avalent les molécules toxiques et émettent de la vapeur d'eau humidifiante. Les molécules des composés organiques volatiles et celles des gaz toxiques sont absorbées grâce à des stomates à travers les feuilles, les tiges et le tronc de ces plantes, et arrivent dans les racines où des micro-organismes vivants les transforment en nutriment. En parallèle, les plantes transpirent et émettent par leurs tiges et leurs feuilles de la vapeur d'eau qui va humidifier l'air. De ce fait, ces plantes vont réduire les problèmes de gênes respiratoires, d'asthmes et d'irritation allergique de la peau. Ainsi, plus la plante a de larges feuilles, plus l'échange gazeux sera grand et elle sera beaucoup plus dépolluante. Les molécules toxiques avalées par les plantes dépolluantes sont spécifiques et il faut donc choisir les plantes en fonction des effets souhaités : humidification de l'air, enlèvement de l'odeur de tabac, absorption des molécules de formaldéhyde ou d'ammoniac, désodorisation de la peinture par absorption du trichloréthylène, ... Ainsi donc, nous citerons en exemple quelques plantes à installer suivant leur spécificité : la fougère humidifie l'air et absorbe le xylène et le formaldéhyde provenant des meubles, des colles, des peintures. Le dracaena ou dragonnier de Madagascar lutte contre la fumée de cigarette, le chauffe-eau, la peinture, l'encre, les parfums d'ambiance, les matériaux de construction non écologiques. Le cactus colonnaire absorbe les ondes émises par les écrans d'ordinateurs ou de télévision et les appareils électroménagers. Le palmier d'Arec lutte contre les produits désodorisants et la fumée de cigarette. Il est donc toujours intéressant de mettre le maximum de plantes dépolluantes dans notre environnement pour lutter efficacement contre la pollution intérieure.

Le Mardi 04 Décembre 2012 à 16:29
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  plantes médicinales, cosmétique bio, homéopathie, pytothérapie, aromathérapie, plante, médecine douce Plantes médicinales : prendre soin de vous tout
naturellement !



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Comment faire un beau massif de fleur ?
  •  Cultiver des plantes aromatiques
  •  Comment faire du bouturage et des boutures ?
  •  Icoone, la machine anti-cellulite par excellence
  •  Luxopuncture, le faisceau infrarouge cible les rondeurs

Articles suivants :
  •  Désherbage, ou comment venir à bout des mauvaises herbes ?
  •  Hydroponie, cultiver des plantes sans terre
  •  Toiture végétale et toit végétalisé
  •  Tondeuse à gazon pour un gazon bien entretenu
  •  Roundup, un herbicide efficace mais sujet à controverses




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   plantes medicinales Plantes médicinales
   plantes d exterieur Plantes d'extérieur



Sujet d'actualité de nos jours, la pollution, relançant continuellement la polémique dans les médias, rentrant dans les programmes scolaires avec sensibilisation à outrance, etc. devient la menace la ...