Léa Drucker : biographie


Partager




Léa Drucker aurait pu très bien faire partie de la dynastie Drucker, très connue dans le monde de l'audiovisuel. Avec un certain oncle nommé Michel Drucker qui est un grand animateur de télévision, un autre oncle Jean Drucker, ex-président de M6 et une cousine journaliste, Marie Drucker, Léa Drucker aurait en effet, bien pu travailler dans les médias. Mais elle a décidé de se démarquer du clan en choisissant le cinéma pour y faire son métier. Née à Caen dans le Calvados le 23 janvier 1972, Léa Drucker est une actrice et comédienne française, fille du médecin Jacques Drucker et du professeur d'anglais, Martine. Elle passe son enfance avec sa famille aux États-Unis entre Washington, Boston et les îles Chausey. Son père était lui-même un conseiller scientifique à l'ambassade de France à Washington. Depuis toute petite, elle voue une passion pour le patinage artistique et voulait devenir même une vraie professionnelle du patinage artistique alors qu'elle avait à peine 6 ans. Mais le virus de la comédie la rattrape à 15 ans en entrant dans le club de théâtre du lycée Molière à Paris en 1987.


Ayant trouvé sa voie dans la comédie, elle décide d'intégrer l'École de la Rue Blanche la même année pour y apprendre le métier de comédienne. Celle qui deviendra plus tard l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre située à Paris. Léa Drucker débute sa carrière de comédienne avec des pièces classiques comme « Le misanthrope » mise en scène par Roger Hanin en 1999, ou encore des contemporaines à l'instar de « Plaidoyer pour un boxeur » en 1996 et « Dany et la grande bleue » en 2000. Pour cette dernière, elle se voit attribuer une nomination aux Molière 2001.


L'on voit aussi son apparition dans quelques téléfilms et séries TV comme « Colis d'oseille » en 1993 et « Anne Le Guen » en 1995. Parallèlement au théâtre et au petit écran, Léa Drucker commençait également à s'intéresser au cinéma. Elle entre dans le moulage du grand écran en 1991 avec un film de Philippe Galland intitulé « La thune ». Son potentiel affirmé lui a permis de décrocher plus tard de nombreux seconds rôles au cinéma comme celui qu'elle a joué dans « Raï » de Thomas Gilou et dans « Assassin(s) » de Mathieu Kassovitz sorti en 1997. Un film qui parle d'un tueur exerçant son métier avec passion et qui souhaite céder son expérience à un jeune cambrioleur vu qu'il commence à devenir vieux. Petit à petit, Léa Drucker se voyait percer un genre dans le cinéma: le comique avec « Filles perdues, cheveux gras » sorti en 2002 et le dramatique à l'instar de « Assassin(s) » et « Chaos » de Coline Serreau. Elle sera nominée au César 2001 pour ce dernier. C'est en 2002 qu'elle obtient son premier rôle au cinéma avec « Papillons de nuit » réalisé par John Pepper.
lea drucker


Elle y joue le rôle d'une jeune fille seule et réservée, Roberta, qui tente de séduire un jeune homme qui a tout perdu à la suite d'une bagarre, Danny interprété par Eric Poulain. Quelques petits rôles s'ensuivent dans la même année avec « 3 zéros » de Fabien Onteniente et « Dans ma peau » de Marina de Van. En 2003 et 2004, on la voit apparaître dans nombreux courts-métrages tels que « Concours de circonstance » où elle fait la connaissance du jeune réalisateur Mabrouk El Mechri et « Illustre inconnue » réalisé par Marc Fitoussi. Elle laissera un peu de côté le dramatique pour se consacrer à la comédie, notamment avec « Bienvenue au gîte » de Claude Duty et « Narco » réalisé par Tristan Aurouet et Gilles Lellouche. Elle renouvelle de nouveau l'expérience du dramatique en 2005 avec « Dans tes rêves » de Denis Thybaud et à nouveau avec Mabrouk El Mechri avec « Virgil ». L'actrice interprétera également la Fée Morgane dans la série « Kaamelott » la même année. Un film policier la remet à la tête de l'affiche en 2006 avec « Les brigades du tigre ». Léa Drucker fait le pont entre le drame et la comédie en 2007 avec « Tel père telle fille ». Un film d'Olivier de Plas qui parle d'un rocker has been vivant toujours aux dépens de sa petite amie et qui un jour découvre qu'il avait une fille avec une ex. C'est l'aventure père-fille en pleine crise d'adolescence que le film raconte. Léa Drucker permet à Diastème de réaliser son premier long-métrage en 2008 avec « Le bruit des gens autour » dans lequel, elle joue le rôle de Kate. Elle est dans « Cyprien » en 2009 sous la direction de l'humoriste Elie Semoun. L'actrice est actuellement dans les salles avec son dernier film « Pièce montée » réalisé par Denys Granier-Deferre. Léa Drucker s'est ainsi frayée toute seule un chemin, indépendamment de son nom de famille, dans l'univers du cinéma. Elle est aujourd'hui devenue une grande image du cinéma français.

Le Lundi 10 Mai 2010 à 15:16
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Actrices françaises, biographie actrices françaises, Actrices françaises : espoir et fierté de la
nation française



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Eric Zemmour : biographie de cet écrivain et chroniqueur...
  •  Marc Jacobs : styliste américain très réputé...
  •  Lunettes de soleil : accessoire indispensable cet été...
  •  Topshop : marque britannique en plein essor
  •  Bronchite asmathique : traitement et symptômes

Articles suivants :
  •  NCIS : Los Angeles : nouvelle version de la série NCIS...
  •  Camélia Jordana : jeune chanteuse française
  •  Isabelle Marant : styliste française
  •  Monster Cable : écouteurs et matériel son
  •  Trillian : messagerie instantanée




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   acteurs actrices Acteurs actrices
   acteurs francais Acteurs français



Léa Drucker aurait pu très bien faire partie de la dynastie Drucker, très connue dans le monde de l'audiovisuel. Avec un certain oncle nommé Michel Drucker qui est un grand animateur de télévision, un...