Le tourisme à L'Abbaye de Saint Savin sur Gartempe


Partager




Decouvrir l'Abbaye de Saint Savin sur Gartempe
Histoire de l'Abbaye de Saint Savin sur Gartempe
Visiter l'Abbaye de Saint Savin sur Gartempe
Hebergements proche de l'Abbaye de Saint Savin sur Gartempe

Patrimoine hors du commun



Patrimoine hors du commun, l’Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe se trouve dans la ville de Saint-Savin. Ce patrimoine classé mondial par l’UNESCO est réputé pour la magnifique ensemble fresque romane qu'on peut y admirer. Edifice de charme, allons découvrir ensemble ce trésor.





L’histoire de l’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe



Au Vème siècle, sur les bords de Gartempe, on exécuta deux frères chrétiens Savin et Cyprien, qui étaient alors en fuite. Ils y furent martyrisés puis décapités. Bien des siècles plus tard, lors du règne de Charlemagne, on retrouva leurs reliques sur le lieu de eur exécution. Il fut alors décider d’y construire une église abbatiale, en leur mémoire, tout en y conservant leurs précieuses reliques. En ce temps, l'abbaye accueillait vingt moines qui s’y installèrent selon la règle de Saint-Benoît d’Aniane. C'est en 1010, que la construction de l’église abbatiale d’aujourd’hui fut vraiment entamée. En effet, la comtesse du Poitou et d’Aquitaine nommée Aumode fit un grand don et donc, les travaux de construction et d’amélioration commencèrent en 1940, pour durer près de 50 ans. Au XIII ème siècle, les bâtiments conventuels furent construits, sous l’aile du compte Alphonse de Poitiers, le frère de Saint-Louis. Mais de nombreux évènements troublèrent alors la prospérité de cette église. D’abord, la guerre des Cent Ans commença, l’église alors tomba sous l’emprise des anglais, puis celle des français ou encore du Prince Noir.


Et la Guerre des Religion ne changea pas trop la situation, car de nouveau, autant les protestants que les catholiques voulurent s’en approprier. Par la suite, elle fut entièrement dévastée en 1562, par la tribu des huguenots. Plus tard, revenu aux mains des catholiques, des abbés peu scrupuleux vendirent peu à peu tout ce qui y avait de la valeur comme les pierres. Ainsi, de l’église, il ne restait plus grand-chose, même les bâtiments conventionnels.

Ce n'est que vers 1640 que la situation commença à changer



Ce n'est que vers 1640 que la situation commença à changer.


Moines et abbés furent renvoyés pour faire place à la congrégation de Saint-Maur venant de l’abbaye de Nouaillé. C'est à partir d'ici que la reconstruction et la modernisation de l’église pu commencer mais fut interrompu par la Révolution française après laquelle les bâtiments conventionnels et les cloîtres changèrent de statut et devinrent des salles de spectacle et de théâtres, ou encore des logements d’instituteurs. En 1833, le préfet du département, M.Alexis de Jussieu de passage à Saint-Savin reconnu la grande valeur de l'Eglise malgré son état et qu'elle méritait d'être restaurée et conservée. A la suite de son intervention, un inspecteur des Monuments historiques entreprit les réparations, et l’église fut restaurée en 1849. En 1984, l’UNESCO la reconnaît comme patrimoine mondial. Et en 1990, on assiste à la construction d’un Centre International d’Art Mural.

L’abbaye Saint-Savin-sur-Gartempe : les peintures et l’architecture



L’abbaye est construite selon une architecture romane, ainsi de nombreuses peintures murales ornent l’église. Cinq chapelles ornent le déambulatoire étroit du chœur de l’église. Et 10 colonnes entourent le périmètre du chœur et de l’abside.
le tourisme a labbaye de saint savin sur gartempe


Les peintures murales qu’on trouve presque sur tous les murs de l’église datent généralement du XII et XIII siècle, mais la majorité ont pu être daté vers l'an 1100. Elles ont été directement appliquées sur les murs, et on remarque que leurs couleurs ne varient pas trop l’une à l’autre. Elles sont composées essentiellement de la couleur ocre : ocre jaune, ocre rouge, ocre vert, en mélange. En fait, ce sont ces peintures que la plupart des visiteurs viennent admirer. Les plus célèbres fresques exposées dans l’église sont sans contexte le 'Christ en Gloire' et aussi quelques épisodes de l’Apocalypse comme 'le Combat de l’Archange et de la Bête', ou 'le Fléau des sauterelles'. Dans la tribune, juste au dessous du porche, on peut également voir d’autres peintures. Malheureusement beaucoup d’entres elles ont été dégradées et désintégrées avec le temps. Néanmoins, on y retrouve une peinture : la descente sur la croix et encore d’autres portraits de saints personnages qui sont encore en assez bon état. Côté architecture, en tant qu'Eglise romane, elle se compose d’un porche, d’une tribune, d’une nef, d’un chevet, et de cryptes. Elle fut construite selon un plan en forme de croix latine. Cette croix se tourne vers le levant, c'est-à-dire, symboliquement, vers la lumière et vers Jérusalem. S’étendant sur 76 mètres de longueur, la hauteur de la flèche de l’église est de 77mètres, et la longueur du transept, de 31 mètres. Ce sont ces caractéristiques qui en font l’une des plus grandes églises de la région. Mais on remarque tout de même quelques anomalies dans l’église comme le porche qui est désaxé par rapport au transept, par exemple. Un autre lieu très intéressant dans l’église est la voûte. Cette voûte est supportée par la pièce centrale mesurant 42 mètres de long et 17 mètres de large et avec une hauteur de 17 mètres. Cette dernière, appelée la nef, est par excellence, la pièce maîtresse de l’ensemble de l’église. Elle contient des colonnes de 15 m de hauteur d’un doux rosé donnant une ambiance idéale au lieu où l’on se trouve. Et il arrive que les voûtes soient entièrement peintes, comme la voûte principale par exemple. Les peintures représentent notamment des scènes, surtout ceux de l’Ancien Testament. Par exemple dans la Genèse et l’Exode : la création, le péché originel, Caïn et Abel, et aussi l’Arche de Noé, et le Tour de Babel … Ces scènes suivent la reélle chronologie des évènements, et les personnages qui y figurent mesurent jusqu’à 2 mètres de haut. On peut donc facilement reconnaître toutes les histoires marquantes de l’Ancien Testament rien qu’en regardant la voûte. Deux autres pièces de l’église, qui on peut dire, ont donné naissance à cette église, sont les cryptes. Ces dernières contenaient les reliques des deux saints martyres : Savin et Cyprien. Malheureusement, avec le temps, les reliques ont fini par disparaître toutes. Aujourd’hui, il n’en reste plus aucun. Malgré tout, vous serez en mesure d'admirer les peintures murales représentant la vie de ces deux saints. L’abbaye Saint-Savin-sur-Gartempe est donc une église qui renferme de grands trésors. Ses peintures murales, ses fresques et aussi, ses voûtes entièrement peintes sont des antiquités conservées à travers le temps, à travers l’histoire. Même si les reliques ont disparu, toutes les valeurs de l’église sont encore conservées, grâce aux techniques modernes et à l'acharnement des conservateurs. Rien qu’en visitant l’église, on repasse par des faits marquants dans l’histoire de la Bible, mais aussi, dans l’histoire de l’église elle même. De plus, pour les amateurs de peintures, il est des plus agréables de visiter ce lieu. Et sans hésiter, on peut donc affirmer que le détour en vaut la peine !


Le Lundi 04 Mars 2013 à 09:33
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Le tourisme au Château de Villandry
  •  Le tourisme au Château d'Ussé
  •  Tourisme à Sausset-les-Pins
  •  Tourisme à La Barre-de-Monts
  •  Tourisme à Lège-Cap-Ferret

Articles suivants :
  •  Le tourisme au Château d'Amboise
  •  Le tourisme dans le Diocèse de Nantes
  •  Hôtel Meurice à Paris
  •  Le tourisme à Via Podiensis
  •  La cathédrale de Notre Dame de Reims




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   aquitaine Aquitaine



Patrimoine hors du commun, l’Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe se trouve dans la ville de Saint-Savin. Ce patrimoine classé mondial par l’UNESCO est réputé pour la magnifique ensemble fresque romane ...