Le barrage d'emosson


Partager




Le barrage d'emosson en Suisse
Visiter le barrage d'Emosson
Le lac d'emosson
Cars pour visiter le barrage d'Emosson

Pour découvrir le barrage d'Emosson



Pour découvrir le barrage d'Emosson, c'est en Suisse qu'il faut aller. L'histoire de cet édifice débute en 1954, année de création de Électricité d'Émosson SA, une firme spécialisée dans la production d'électricité.



La décision de mettre en place le barrage hydroélectrique d'Emosson ne sera prise qu'en 1967, la construction sera entamée cette même année.

Il est utile de souligner qu'il s'agit d'un projet commun à la France et à la Suisse



Il est utile de souligner qu'il s'agit d'un projet commun à la France et à la Suisse. Les deux pays continuent aujourd'hui d'exploiter ensemble le barrage hydroélectrique d'Emosson. Les concepteurs assignés au projet ont choisi de construire le barrage sur la bordure ouest du Rhône, dans le canton du Valais. La construction du second barrage le plus important de la Suisse après celui de Grande Dixence durera en tout six ans. Concrètement, le premier morceau de béton a été officiellement posé au mois de septembre 1969 et le dernier fut installé au mois d'août 1973. Bien qu'achevé deux années auparavant, le barrage ne sera rempli qu'au mois de septembre 1975. Le point culminant du mur principal du barrage d'Emosson se trouve à une hauteur de 1931 mètres. Son couronnement est long de 554 mètres et la hauteur de celui-ci est de 180 mètres. Du point de vue technique, le barrage hydroélectrique d'Emosson a nécessité l'utilisation de plus de 1 000 000 m3 de béton.


Sa capacité maximale est de 225 000 000 m3, provenant totalement de lacs du Mont-Blanc. Ce volume est généralement atteint après la fonte des glaciers en hiver, moment où le niveau d'eau est à son maximum. L'on mettra l'accent sur le fait que les eaux du barrage d'Emosson proviennent aussi bien de la partie suisse que de la partie française de ce massif.




L'alimentation du barrage est assurée par un système de collecteurs faisant appel à des techniques spécifiques pour attirer l'eau des lacs



L'alimentation du barrage est assurée par un système de collecteurs faisant appel à des techniques spécifiques pour attirer l'eau des lacs. Dans la partie septentrionale du site, un collecteur attire les eaux du Haut-Giffre en utilisant la force de gravité. La même technique est utilisée dans la partie occidentale où le collecteur draine les eaux de Bérard et celles de Tré-les-Eaux. Du côté sud, la collecte des eaux est assurée par un ensemble de prises sous-glaciaires et de siphons permettant de recueillir les eaux du Tour et d'Argentières qui soit dit en passant, sont des glaciers. Enfin, le collecteur qui se trouve du côté oriental attire les eaux du Val Ferret en sollicitant des pompes. De nombreuses usines font appel au barrage d'Emosson et en turbinent l'eau. On citera entre autres celles de Châtelard, de Vallorcine ou encore celle de Vernayaz. L'on soulignera au passage que l'eau turbinée est rejetée dans le Rhône. Elle reprend son cours normal et termine son voyage dans la Méditerranée.
le barrage demosson


En été, les visiteurs sont admis sur le site du barrage hydroélectrique d'Emosson. Pour y accéder, il est possible d'emprunter une route spécialement ouverte au public pendant la belle saison.

Afin de faciliter les déplacements, des cars sont mis à la disposition des personnes intéressées et celles-ci peuvent rejoindre le barrage d'Emosson au départ de Trient et de Finhaut



Sur la route menant au barrage, les visiteurs peuvent déjà avoir un aperçu de ce qui les attend une fois arrivés à destination. Le Mont-Blanc révèle ses plus beaux atours et ce n'est qu'un avant-goût. Mis à part les cars, l'accès au barrage d'Emosson peut également se faire par la voie ferroviaire. L'on peut opter pour le petit train d'Emosson qui est aussi connu sous le nom de train touristique ou encore train panoramique. Ce dernier prend le départ au Château d'eau et le voyage promet d'être palpitant. Sur 1650 mètres, le train sillonne les plus beaux paysages de la région et les voyageurs ont la possibilité de découvrir des panoramas uniques composés de rochers et de forêts denses aux multiples nuances de vert. En plus de la contemplation de la richesse florale de la région, le trajet offre la possibilité de découvrir le Mont-Blanc sous un nouvel angle. Le massif se dévoile dans toute sa splendeur et offre un spectacle enchanteur. Pour la petite histoire, le petit train est entré en fonction en même temps que le funiculaire de Châtelard. Pour atteindre le barrage d'Emosson, l'on peut aussi pencher pour le Mini Funic qui propose un trajet entre le terminus du petit train et la gare du lac d'Emosson.

Le Jeudi 24 Janvier 2013 à 18:26
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  voyage train europe, tourisme en italie, tourisme en espagne, tourisme en europe Voyager en Europe


fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Trekkings au Népal
  •  La vallée du marcadau
  •  Remise en forme à Marrakech
  •  Randonnée à chamonix
  •  Forêt de Fontainebleau

Articles suivants :
  •  Histoire de l'or
  •  La Norvège
  •  Le Lac Leman
  •  La Lituanie
  •  Les locations de Yourte




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   suisse Suisse



Pour découvrir le barrage d'Emosson, c'est en Suisse qu'il faut aller. L'histoire de cet édifice débute en 1954, année de création de Électricité d'Émosson SA, une firme spécialisée dans la production...