Laboratoires Pierre Fabre


Partager




L'histoire des Laboratoires Pierre Fabre débute en 1961, année de leur création qui est marquée par la conception du tout premier médicament de la marque. Il s'agissait du produit Cyclo 3 appartenant à la catégorie des veino-toniques. Deux ans plus tard, les Laboratoires Pierre Fabre rachètent les laboratoires Inava et développent la première gamme de produits de santé. En 1965, les laboratoires Klorane intègrent le groupe. Cette année est marquée par l'adoption de la notion de dermo-cosmétique.



Les Laboratoires Pierre Fabre mettent au point des produits de soins qui ne se contentent pas de traiter la peau mais qui s'occupent également de les embellir. En 1968, l'entreprise met en place son premier Centre de Recherches lequel est implanté dans la ville de Castres. Un an après, les Laboratoires Pierre Fabre rachètent les laboratoires Ducray. Ne cessant de se développer, les Laboratoires Pierre Fabre se tournent vers l'international dès le début des années 1970. Les premières filiales étrangères sont implantées en Allemagne, en Italie, au Portugal et en Espagne. A la fin des années 1970, les laboratoires Galenic voient le jour. Pendant la même période, les Laboratoires Pierre Fabre rachètent l'entreprise René Furterer. Au milieu des années 1980, les Laboratoires Pierre Fabre continuent d'innover et mettent en place le PFD ou Pierre Fabre Dermatologie. A cette même époque, l'entreprise s'installe au Japon. C'est ainsi que naît Pierre Fabre Japon, mis en place en collaboration avec la célèbre firme japonaise Chiseido. A la fin de cette décennie, les Laboratoires Pierre Fabre obtiennent l'autorisation de commercialiser le médicament nommé Vinorelbine.


Fort de ce succès, les laboratoires Avene sont créés. Le début des années 1990 est marquée par l'inauguration du centre thermal d'Avene et de l'ouverture du Centre d'Immunologie Pierre Fabre. En 1996, les Laboratoires Pierre Fabre obtiennent l'aval de la FDA ou Food and Drugs Administration pour la commercialisation du Navelbine sur le territoire américain. En 1999, Le CRNS ou Centre de Recherche sur les Substances Naturelles est mis en place dans la ville de Toulouse avec la participation du CNRS.


laboratoires pierre fabre
Les Laboratoires Pierre Fabre débutent le troisième millénaire avec l'ouverture de Pierre Fabre Dermo-cosmétique qui est désormais le siège international de l'entreprise. En 2001, la société obtient l'autorisation officielle de commercialiser la version orale de Navelbine. Une année après, l'hôpital de Saint-Jacques se trouvant dans la ville de Toulouse accueille un Centre de Recherche dédié aux études portant sur un domaine qui tient à coeur les Laboratoires Pierre Fabre à savoir celui des épithéliums de revêtements et de la peau. Toujours en 2002, les Laboratoires Pierre Fabre deviennent propriétaires des laboratoire Genesis dont le quartier général se trouve aux États-Unis et la Carla Université est mise en place dans la ville de Sorèze.


Pour information, cette université s'adresse spécialement aux professionnels de la santé désireux de suivre des formations spécifiques dans des domaines spécifiques. En 2003, les Laboratoires Pierre Fabre signent un accord avec Cypress Bioscience dans le cadre de l'exploitation du médicament Milnacipran destiné au traitement du SFM ou Syndrome Fibromyalgique. Cette même année, le Carla Service voit le jour. Ce centre offre des prestations destinées à proposer un suivi ciblé dans le cadre de la gestion et du développement des officines. En 2004, les Laboratoires Pierre Fabre continuent de développer ses activités et s'intéressent cette fois-ci aux recherches concernant le cancer. La marque Avène est par ailleurs installée sur le sol chinois et les laboratoires Elusept voient le jour. Une année plus tard, un grand changement est effectué en faveur des salariés des Laboratoires Pierre Fabre : ceux-ci peuvent désormais acquérir des parts de capital de l'entreprise qui les emploie. L'année 2005, la société révèle sa volonté de compter parmi les acteurs dans le cadre du Cancéropôle Grand Sud Ouest. En tant que participant à ce projet, les Laboratoires Pierre Fabre programme la mise en place d'un centre de recherche d'envergure. En 2006, l'entreprise devient propriétaire à 70% des Laboratoires Darrows, une entitée basée au Brésil et qui conçoit et distribue des médicaments destinés à soigner le cancer et des traitements appartenant à la catégorie dermo-cosmétique. En 2007, les Laboratoires Pierre Fabre deviennent les propriétaires de « OTC », une ligne de médicaments développée par l'entreprise UCB. Au mois d'août 2008, Jean-Pierre Garnier accède au poste de Directeur Général et endosse également la fonction de Président au sein du groupe.

Le Dimanche 06 Décembre 2009 à 08:50
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  metiers medecine, médecin, infirmière Les métiers de la Santé


fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Analyse graphique en bourse : définition
  •  Poupée ancienne : un jouet très prisé
  •  Fessée : un châtiment qui fait débat
  •  Vélo : zoom sur ce deux roues populaire
  •  Clavier d’ordinateur : caractéristiques

Articles suivants :
  •  Mail Voila.fr : service mail
  •  Eurodif : textile, déco et autres
  •  Fraikin : location de véhicules
  •  Radialux : chauffage électrique
  •  Today's Collection : site de la société Modern'Design




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   laboratoires pharmaceutiques Laboratoires pharmaceutiques



L'histoire des Laboratoires Pierre Fabre débute en 1961, année de leur création qui est marquée par la conception du tout premier médicament de la marque. Il s'agissait du produit Cyclo 3 appartenant ...