La place de la Concorde


Partager




La plus grande place de Paris
Place de la Concorde, visite virtuelle
Histoire de la Place de la Concorde
Photos de la Place de la Concorde

Paris est l’une des villes les plus visitées du monde



Paris est l’une des villes les plus visitées du monde. Pour différentes raisons, les gens viennent à Paris, les uns en vacances, les autres en voyages de noce. Mais d’autres viennent pour y construire une nouvelle vie, trouver un travail ou étudier.



Il y a plusieurs places à visiter si on ne cite que les Champs-Élysées, la Tour Eiffel ou la place de la Bastille. La place de la Concorde fait aussi la renommée de la ville de Paris.

Un nom qui change, une histoire qui évolue



Ange Jacques Gabriel, le premier architecte du roi a conçu la place de la Concorde en 1755. Elle est située au pied de l’avenue des Champs-Élysées, dans le 8ème arrondissement à Paris. Elle donne une vue panoramique sur le jardin des Tuileries et la Seine. C’est ainsi qu’on parle de vue sur le ' vide ' sur ses trois côtés. Le côté nord est le seul qui est bâti : on y trouve des bâtiments de pierre de part et d’autre de la rue royale qui deviendront des hôtels. L’architecte l’a conçue en forme octogonale. L’idée était d’ériger une statue équestre pour fêter le rétablissement du roi Louis XV après la maladie qui l’a affaiblie à Metz. La statue constituait, à l’origine, la place de la Concorde. Elle fut installée au centre d’une esplanade de terre battue nommée ' l’esplanade du Pont-Tournant ', tournée vers l’est, et se situe au bout du jardin des Tuileries.


Elle fut posée sur un piédestal, orné de bas-reliefs et à chaque angle, une statue de bronze évoquant les vertus du Roi dont la Force, la Justice, la Prudence et la Paix. Puis des statues allégoriques des huit villes des alentours sont sur les contours de l’octogone dont la ville de Rennes, Rouen, Bordeaux, Dijon, Nantes et Montpellier. Elle fut alors baptisée place Louis XV et fut inaugurée le 20 juin 1763. En outres, elle a été la place témoin de plusieurs drames : les deux révolutions et les guillotines.


Malgré cela, la place a subit des changements au niveau de son appellation. Lors de la révolution française, elle fut le lieu de rassemblement des révolutionnaires où 1.119 personnes furent guillotinées. Le roi Louis XVI et Marie-Antoinette y furent aussi exécutés, successivement en janvier et en octobre 1793. Les révolutionnaires renversèrent alors la statue et mirent à la place une effigie de plâtres de la liberté, la statue de la liberté, coiffé de bonnet rouge et tenant dans la main droite une pique. A cette époque, l’endroit fut alors appelé place de la Révolution. En 1795, lorsque le calme est revenu, le gouvernement décida de la renommer place de la Concorde, dû au nom de l’ancien station de Métro, Concorde. En 1800, la statue de la liberté fut retirée. Plus tard, Louis XVIII décide d’élever une nouvelle statue à la mémoire de son frère Louis XVI, guillotinée en 1793. En 1826 la première pierre fut posée, et la place changea de nom de nouveau en prenant celui de la place Louis XVI. Mais les travaux seront interrompus par la révolution de juillet 1830. Et la place prendra définitivement le nom de la place de la Concorde.
la place de la concorde




A la découverte de la place de la Concorde



Aujourd’hui, la place de la Concorde est toujours là. Elle a beaucoup évolué depuis la fin de la révolution de 1830 et est devenue la plus grande place de Paris. En 1836, le roi Louis-Philippe décida d’ériger un obélisque au milieu de la place, l’un des deux obélisques offerts par le vice-roi d’Egypte, Méhémet Ali, à la France. L’obélisque, un monolithe en granite rose de Syène, est toujours là, posé sur un socle de 9 mètres, surmonté d’un pyramidion de plus de 3,50 mètres fait de bronze et de feuille d’or. Le jour, il fait office de cadran solaire grâce à des lignes tracées sur le sol. Deux fontaines ont été aussi construites : la fontaine des fleuves, au nord, avec des figures assises représentant le Rhin et le Rhône et les récoltes de raisin et de blé ; la fontaines des mers, au sud avec la Méditerranée, l’Océan et la pêche. Elles ont été ajoutées par Hittorff et sont inspirées de celles de la basilique Saint–Pierre à Rome. Des lampadaires et des colonnes rostrales sont aussi construites autour de la place. Au Nord de la place, les hôteliers ont élu place dans le lot de bâtiments de pierre traversé par la rue Royale. L’architecte Gabriel a dessiné leurs façades. Les hôtels les plus connus sont l’hôtel Marine au nord-est, qui a abrité le siège de l’Etat-major de la Marine Française et l’hôtel Crillon qui se trouve au nord-ouest de la place. La place de la Concorde est pourvue d’une balustrade et bordée de fossés de 20 mètres de large. Des observatoires y sont installés. C’est aussi un lieu historique important pour la France. Les révolutionnaires de 1789 et de 1830 s’y sont rassemblés. Il y a eu un bain de sang pendant les révolutions et durant la période de la guillotine, des membres de la famille royale y sont passés. Et un événement heureux tourna en cauchemar en ce même lieu : le mariage du dauphin (qui sera nommé Roi Louis XVI) avec l’archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche a fait aussi 133 morts, paniqués et piétinés ou étouffés. Un incendie provoqué par la chute d’une fusée lancée en leur honneur est à l’origine de la panique. Par ailleurs, dès le début du XXe siècles, elle est devenue une place appréciée de tous : que ce soit pour faire valoir des droits et des opinions ou pour promouvoir un thème d’ordre général ou particulier.

Un lieu d’expression libre



Des manifestations politiques y ont eu lieu : manifestation des ligues d’extrême-droite en 1934, ou la célébration de la victoire aux élections présidentielles de Jacques Chirac en 1995 et celle de l’actuel président français Sarkozy en 2007. De plus, des événements culturels s’y sont succédés comme le concert de Jean-Michel Jarre en 1979 ou la manifestation sur le thème du Sida, organisée par l’association Act Up où elle revêt l’obélisque d’un préservatif géant de 30 m et rebaptise symboliquement la place : place des morts du Sida. D’autres se mettent à réaliser des défis comme la montée à pieds et à mains nus de l’obélisque, sans dispositifs de sécurité. C’est le grimpeur urbain français Alain Robert qui le réalise. Quand on va en France, on ne rate pas le passage à Paris et la visite de ses fameuses places historiques. Les places comme la place de la Concorde ne sont pas à négliger. D’ailleurs quand on passe dans cette ville, c’est un passage obligatoire car l’obélisque est situé sur l’axe qui va de l’Arc de Triomphe à l’Arche de la défense en passant par le jardin des Tuileries et l’avenue des Champs-Élysées. Les décorations dans les hôtels sont bien conservées et bien entretenues. Beaucoup de visiteurs y viennent chaque année pour toucher des mains les vestiges de l’histoire française.

Le Lundi 04 Février 2013 à 09:02
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Les châteaux de la Loire
  •  Hôtel Ritz à Paris
  •  Restaurant Hélène Darroze, Paris
  •  Le Chiberta, restaurant de Guy Savoy à Paris
  •  Icelandair, principale compagnie aérienne Islandaise

Articles suivants :
  •  Château de Sully-sur-Loire
  •  Le tourisme à Wissant
  •  Eglise Saint-Eustache de Paris
  •  Meridiana, une compagnie aérienne italienne low cost
  •  British Airways, troisième compagnie aérienne européenne




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   paris 75 Paris 75



Paris est l’une des villes les plus visitées du monde. Pour différentes raisons, les gens viennent à Paris, les uns en vacances, les autres en voyages de noce. Mais d’autres viennent pour y construire...