La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre


Partager




Visiter la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
Histoire de la basilique du Sacré-Cœur
Heures d'ouverture de la basilique du Sacré-Cœur
Hotels proches de la basilique du Sacré-Cœur

La butte Montmartre est l’un des lieux les plus visités de Paris



La butte Montmartre est l’un des lieux les plus visités de Paris, première ville touristique du monde.



Montmartre était déjà un lieu considéré comme sacré par les Gaulois puis par les Romains qui y vénéraient les dieux Mars et Mercure en leur dédiant des temples. Par la suite, y fut construite l’église Saint-Pierre au XIIe siècle qui était en fait une abbaye bénédictine occupée par des moniales venues du monastère Saint-Pierre de Reims. Consacrée en 1147 en église par Louis VI, ce bâtiment est donc la plus vieille église de Paris. Voisine de la basilique du Sacré-Coeur, elle peut être visitée dans le plus grand recueillement. Elle s’ouvre sur la place du Tertre où les badauds se mêlent souvent aux peintres pour admirer leurs œuvres.

La basilique du Sacré-Cœur a été érigée à la fin du XIXe siècle



La basilique du Sacré-Cœur a été érigée à la fin du XIXe siècle. À sa place s’élevait une grande abbaye sur la butte Montmartre jusqu’à la Révolution française durant laquelle les moniales furent guillotinées et l’abbaye fut détruite. Le petit village de Montmartre s’y développa. S’ensuivirent la guerre franco-prussienne de 1870 puis la défaite française et l’occupation allemande.


Pour faire vœu de pénitence pour les fautes commises, le cardinal Guibert, archevêque de Paris, décida de construire une basilique à Montmartre et l’Assemblée Nationale acquiesça à sa demande en 1873. Cette basilique serait dédiée au « Cœur du Christ » d’où son nom, « le Sacré-Cœur ». Des fonds furent collectés un peu partout en France.




L’architecte Paul Abadie fut choisi pour entreprendre les travaux



L’architecte Paul Abadie fut choisi pour entreprendre les travaux grâce à la participation du gouvernement de la Troisième République et la première pierre fut posée le 16 juin 1875. La basilique du Sacré-Cœur ne fut achevée qu’en 1914 et consacrée qu’en 1919 soit après la Première Guerre mondiale (six architectes se succédèrent). L’architecture choisie fut complètement différente de celles des basiliques construites à cette époque comme celles de Lourdes, de Notre-Dame de la Garde à Marseille ou de Notre-Dame de Fourvière à Lyon. Ainsi, Paul Abadie choisit une forme de croix grecque ornée de quatre coupoles. S’inspirant à la fois de l’architecture romane et de l’architecture byzantine mais aussi de la cathédrale Saint-Front de Périgueux ou de Sainte-Sophie de Constantinople et de San-Marco de Venise, la basilique du Sacré-Cœur, toute blanche, a un dôme central haut de 83 mètres qui est surmonté d’un lanterneau en forme de colonnade. Son clocher abrite « la Savoyarde », soit une cloche de 19 tonnes fondue à Annecy par les frères Paccard. Elle mesure pas moins de 3 mètres de diamètre !
la basilique du sacre coeur de montmartre


Quant à la coupole, elle est haute de 55 m et a un diamètre de 16 m.

L’architecture intérieure est de style romano-byzantin



L’architecture intérieure est aussi de style romano-byzantin et le plafond de l’abside est orné de la plus grande mosaïque du monde. Celle-ci couvre une surface de 475 m2 et fut conçue par Luc-Olivier Merson, un peintre académique auteur aussi des compositions murales de l’hôtel-de-ville de Paris. Cette mosaïque représente le cœur de Jésus glorifié par l’Eglise et par la France. On y trouve l’inscription suivante : « Au Cœur très saint de Jésus, la France fervente, pénitente et reconnaissante ». Les premiers vitraux furent détruits lors de la Seconde Guerre mondiale et remplacés en 1946. Le grand orgue de la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre est également impressionnant : signé Cavaillé-Coll, il mesure 85 m de large sur 35 m de long. Quant à la crypte, elle a curieusement la même disposition que celle de l’église. Depuis le parvis de la basilique du Sacré-Cœur, on peut admirer toute la ville de Paris et l’environnement qui s’étend à 50 km à la ronde. C’est pourquoi les visiteurs s’y pressent car il s’agit là du point le plus élevé de Paris après la Tour Eiffel. Pour y accéder, vous pouvez grimper une à une toutes ses marches ou préférer emprunter le funiculaire de Montmartre ou le Montmartrobus. L’accès à la basilique du Sacré-Cœur est gratuit et l’on peut la visiter tous les jours de 6 h à 23 h. Depuis 1995, les bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre s’occupent de l’animation spirituelle et matérielle de la basilique du Sacré-Coeur qui reçoit plus de 10 millions de pèlerins et visiteurs par an. Il s’agit donc du monument le plus visité de France après la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le Dimanche 10 Février 2013 à 11:59
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par L
 
Articles précédents :
  •  Le musée de l'Armée
  •  Burie, petit village de Charente-Maritime
  •  Chomelix, petite commune située en Auvergne
  •  Les musées les plus insolites du monde
  •  Le tourisme sur la côte de Nacre

Articles suivants :
  •  Cathédrale Notre-Dame de Paris
  •  Le tourisme à l'Eglise Sainte-Quitterie-d'Aire
  •  Le tourisme à l'hôtel Negresco
  •  Le tourisme dans le quartier du Vieux Lyon
  •  Le tourisme sur la Montagne Sainte-Victoire




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   paris 75 Paris 75



La butte Montmartre est l’un des lieux les plus visités de Paris, première ville touristique du monde. Montmartre était déjà un lieu considéré comme sacré par les Gaulois puis par les Romains qui y vé...