Kyste de l'ovaire : symptômes, causes et traitements du kyste ovarien


Partager




Symptômes du kyste de l'ovaire
Kyste de l'ovaire sur une femme enceinte
Kystes de l'ovaire organique
Dépistage du kyste ovarien

Affection du kyste ovarien



L'ovulation consiste en la libération d'un ovule (parfois deux) par l'ovaire. Avant cela, l'ovule est recruté au sein d'une poche de liquide appelée follicule et y connaît une période de croissance.



Il arrive parfois qu'au cours du cycle normal de l'ovulation on observe une hypertrophie du follicule qui présente une taille supérieure à sa taille normale de trois centimètres. On parle alors de kyste de l'ovaire. Le kyste ovarien est une affection très fréquente et la plupart du temps absolument bénigne. Il existe deux dénominations pour les kystes de l'ovaire. Le kyste dit fonctionnel est celui dont l'apparition est liée au fonctionnement normal des ovaires. Il a pour caractéristique d'avoir une taille qui évolue avec le cycle de l'ovulation. En général, il régresse après la libération de l'ovule.

Kyste de l'ovaire pendant la grossesse



Cependant, la régression peut parfois prendre quelques mois. La prise de la pilule notamment les pilules minidosées et les médicaments stimulants ovariens sont une des principales causes de l'apparition des kystes fonctionnels. La grossesse favorise aussi l'apparition de ce type de kystes. Lorsque le kyste ne régresse pas et se révèle persistant on parle de kyste organique. Son apparition est à relier à un développement tumoral au sein du tissu ovarien. Attention, il ne faut pas confondre cancer de l'ovaire et tumeur de l'ovaire.


Dans le cas des kystes organiques il est très rare qu'on observe une évolution vers une forme cancéreuse. La plupart du temps le kyste organique voit sa taille augmenter très lentement au cours des années. Dans ce cas on considère que le kyste est bénin.

Opération du kyste de l'ovaire



Les kystes organiques menant à un cancer de l'ovaire sont très rares et présentent une augmentation rapide de leur taille puis le développement de métastases ganglionnaires.


Les kystes organiques apparaissant avant la ménopause sont le plus souvent bénins, les risques d'apparition de kystes malins augmentent après la ménopause et avec les antécédents familiaux. Après la découverte d'un kyste, son évolution sera particulièrement suivie au cours des mois lors d'examens gynécologiques. Dans les cas des kystes fonctionnels on observera une régression du kyste dans les trois mois. Si le kyste ne disparaît pas, ce qui est fréquent pour les femmes ménopausées, une échographie permettra de déterminer s'il est bénin ou pas. S'il se révèle bénin, il s'agira de surveiller son évolution. Si un doute s'installe, il sera retiré par coelioscopie lors d'une intervention appelée exérèse du kyste.

Traitement du kyste ovarien



Le plus souvent le kyste de l'ovaire est découvert par hasard au cours d'une visite chez le gynécologue. Des appareils d'imageries médicales tel que l'échographie permettent de les déceler facilement.
kyste ovaire


Par ailleurs, il arrive que la présence de kystes entraîne l'apparition de symptômes tel que des douleurs unilatérales, un ressenti de pesanteur, des saignements entre les règles, voire une compression de l'intestin si le kyste est volumineux. On comprend mieux l'intérêt d'un suivi gynécologique régulier pour les femmes étant en âge de procréer et chez celles ayant passé le stade de la ménopause. Même si l'apparition de kystes ovariens se révèle la plupart du temps bénigne, il est utile que l'évolution de ces protubérances soit suivie de près par un spécialiste qui sera à même d'intervenir en cas de problème.

Le Lundi 17 Septembre 2007 à 14:15
Article écrit par tigrounord ()




fleche Voir les autres articles commençant par K
 
Articles précédents :
  •  Bijoux fantaisie : quand la mode actuelle s'accorde avec le...
  •  Maxime Le Forestier : auteur, compositeur et interprète fran...
  •  Biarritz : célèbre station balnéaire et commune française de...
  •  Camaïeu : vêtements et accessoires de mode pour femme très t...
  •  Yvan le Bolloch : comédien, animateur de télévision et réali...

Articles suivants :
  •  Bill Clinton : 42è président des États-Unis d'Amérique...
  •  Restaurant Amarine : du poisson et des fruits de mer à dég...
  •  Groupe Areva : industrie française spécialisée dans les mé...
  •  Charlotte Rampling : célèbre actrice britannique...
  •  Cantine scolaire : une réponse à restauration scolaire et ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 brazza a écrit [18/08/2011 - 19h45] 
brazza

Je voudais savoir n'y a t'il pas un produit pour le détruire.on nous parle de Luthenil ou de duphaston.le quel des deux pouvez vous conseilez aux femmes.





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   sante de la femme Santé de la femme
   medecine Médecine
   gynecologie Gynécologie
   gynecologues Gynécologues



Le kyste ovarien est une affection très fréquente survenant chez les femmes en âge de procréer et chez celles qui ont dépassés le stade de la ménopause. La plupart du temps, l’apparition d’un kyste se...