Le kinésithérapeute : Comment devenir kinésithérapeute ?


Partager




Que l'on dise physiothérapeute (au Québec), masseur kinésithérapeute, kinésithérapeute ou encore, « kiné », il s'agit du même métier de la santé, dont l'activité est essentiellement axée sur les massages, les séances de ré-éducation du patient atteint de traumatisme musculaire, de traumatisme osseux ou même de bronchiolite (chez le jeune enfant). Etymologiquement, le mot kinésithérapie viendrait du grec « kinêsis » qui veut dire « mouvement ». Mais comment devenir kinésithérapeute ?



Vous avez le sens de l'écoute du corps, une bonne résistance psychologique et physique, le sens de la patience et du contact ? Cela ne suffit pas pour devenir kinésithérapeute. La formation initiale du métier de kinésithérapeute exige un Diplôme d'Etat (DE) de masseur kinésithérapeute obligatoire, équivalent à un niveau Bac 3, obtenu par le biais d'une école de kiné (Institut de formation en masso-kinésithérapie) et après admission à un concours de kiné ou alors après une 1ère année en faculté de médecine intégrant des cours en « prépa kiné ». Il est essentiel de noter que ce DE est remis par la DRASS (Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales). Depuis très peu, il est possible pour tout candidat au métier de kinésithérapeute, d'intégrer un Institut de formation en masso-kinésithérapie après une année en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, sanctionnée par une réussite. Mais en quoi consiste exactement le métier de masseur kinésithérapeute ?


Faisant partie du domaine paramédical, et tout en ayant une « très bonne connaissance de l'anatomie humaine », l'activité professionnelle du masseur kinésithérapeute est axée sur la kinésithérapie respiratoire des jeunes enfants (ou nourrissons) sujets à la bronchiolite et dont l'intervention du « kiné » contribuera à l'évacuation des glaires. Il revient au kiné dans ces cas, de réaliser un « strapping » souple ou rigide (ou contention élastique en vue d'immobiliser).


kinesitherapeute
Entre autres, le rôle du kinésithérapeute consiste en des massages (évacuation lymphatique manuelle), en la mobilisation manuelle de toutes les articulations, au travers de manipulations vertébrales et des diminutions de déboîtements osseux ; en des étirements « musculo-tendineux » ; en une relaxation neuromusculaire, pour ceux qui sont sujets à des problèmes neurologiques, une rééducation « sensori-motrice » leur est effectuée par le kiné ; pour les sportifs ou toute personne sujette à un traumatisme, un renforcement musculaire chez le kinésithérapeute, leur sera conseillé. Aussi, en cas de troubles de l'équilibre, une rééducation « neuro-vestibulaire » pratiquée par le physiothérapeute est indispensable.


Par ailleurs, dans les activités que pratique le kinésithérapeute, l'électrothérapie (utilisation de vibrations sonores, d'infrasons, d'ultrasons, de diélectrolyse médicamenteuse, d'ondes électromagnétiques telles que les ultraviolets, les infrarouges, d'électrostimulation antalgique et excito-moteur; d'ondes mécaniques ...) ; d'autres pratiques de physiothérapie telles que la pressothérapie, l'hydrothérapie et la kinébalnéothérapie, la cryothérapie et la thermothérapie font partie des spécialités du kinésithérapeute. Il peut aussi arriver que le kinésithérapeute dans l'exercice de sa fonction et ce, sous le contrôle d'un médecin (qui établira les résultats), demande au patient sujet d'un infarctus du myocarde d'effectuer une rééducation cardio-vasculaire en vue de l'enregistrement d'électrocardiogrammes ; ou encore, lui demander par tractions mécaniques d'effectuer des élongations vertébrales. A cela s'ajoute aussi un recours à une rééducation respiratoire chez un sujet intubé ou trachéotomisé, effectué par le kinésithérapeute. En dehors d'un cabinet, le kiné peut aussi exercer au sein d'associations à but non lucratif, ou intervenir dans les secteurs de l'esthétisme et du sport.

Le Vendredi 27 Avril 2007 à 11:53
Article écrit par Yelen ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  metiers medecine, médecin, infirmière Les métiers de la Santé


fleche Voir les autres articles commençant par K
 
Articles précédents :
  •  Devenir avocat : formation, rôle, compétences et domaines d’...
  •  Assurance prêt immobilier : pourquoi souscrire à une assuran...
  •  Café Coton : innovez votre élégance, mais restez « chic » à ...
  •  Télécharger des mp3 légalement : pourquoi ? Comment ça march...
  •  La météorologie : comment fonctionne la météo ?

Articles suivants :
  •  L'université d'Oxford : la plus vieille et plus célèbre un...
  •  Portage salarial : un nouveau mode d’organisation d’entrep...
  •  Magasins Tati : les prix Tati à Paris, Lille, Lyon...
  •  Extension cheveux : le commerce de l'or blond
  •  Sigmund Freud : le père de la psychanalyse




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Riccil a écrit [25/06/2007 - 10h09] 
Riccil

Bonjour,

A la lecture de votre article, j'apprends que l'on peut accéder à une école de kiné en ayant suivi 1 année de STAPS réussie.

Pouvez-vous me confirmer?
Quelles sont les universités de STAPS qui sont reconnues par les écoles de kiné?
Y-a-t'il une section particulière à l'intérieur de l'enseignement du STAPS imposée et reconnue par les écoles de kiné?

Merci pour votre réponse

Riccil





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation sante Formation santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie
   aromatherapie Aromathérapie



Orientée le domaine de la rééducation fonctionnelle et celle motrice, la kinésithérapie est une spécialité médicale qui nécessite diverses compétences professionnelle et personnelles. Entre gymnastiqu...