Kavinsky : artiste français de musique électronique


Partager




Kavinsky biographie
Premiers titres
Ep Kavinsky
Collaborations

Vincent Belorgey aka Kavinsky



De son vrai nom Vincent Belorgey, Kavinsky est un artiste français de musique électronique né en Seine-Saint-Denis en 1975. Avec un style fusionnant la froideur de la techno de Détroit et l'ambiance nocturne d'un film de John Carpenter, Kavinsky représente aujourd'hui l'emblème de la scène électronique parisienne des années 2000.



Après avoir passé une enfance et une adolescence tranquilles dans un quartier de Seine-Saint- Denis, Kavinsky se voit choisir entre deux carrières opposées, pour ne pas dire aux antipodes: l'armée et la musique. Il testera au fait les deux possibilités puisque c'est seulement après un bref passage dans les camps militaires qu'il s'est tourné indéniablement vers son unique vocation: la musique. Adepte de la musique électro depuis son enfance, Kavinsky décide de devenir compositeur de musique électro en 1986. Il entre dans le monde de la musique avec un style très particulier, tamponné par le mixage d'une influence électro de Détroit des années 80 et d'une touche personnelle très marquée.

Testarossa autodrive



« Testarossa autodrive » sera le fruit de ce magnifique brassage musical grâce auquel Kavinsky marquera d'un nouveau cachet l'univers de la musique électronique française. Par manque d'expériences, « Testarossa autodrive » ne restera pas longtemps sur la scène. Il sera même enterré pour renaître 20 ans après sous forme de « zombie » comme Kavinsky aime bien le qualifier.


Se considérant comme un véritable mort-vivant avide de revanche, Kavinsky revient sur la scène en 2005 avec la reprise de « Testarossa autodrive » dans sa forme influencée par la technologie musicale des années 2000. Grâce à ce titre, Kavinsky se trouve propulsé à vitesse V au devant de la scène électronique française. En l'espace de quelques mois seulement, le morceau fait un ravage sur les dancefloors parisiens. Il fait même l'objet d'un remixage par des grands noms de la musique électronique française tels Mr Oizo, A-Trak, Arpanet ou encore SebastiAn.




Sortie de Teddy boy



En janvier 2006, Kavinsky sort, sur le label Record Makers son premier EP intitulé « Teddy boy ». Sept titres sont gravés sur les deux faces de l'EP: l'original de « Testarossa autodrive » avec deux de ses remixes, « Transistor », « The crash », « Testarossa nightdrive » et « Ghost transistor ». Avec tous ces titres, Kavinsky s'est tatoué un style à lui tout seul: un véritable loup-garou technoïde qui ne manque pas de faire danser tout le monde avec ses belles sonorités italiennes empruntées à Giorgio Moroder, des beats toxiques écrasés et des roulements de batterie venus de l'on ne sait où. Un an après la sortie de son premier EP, Kavinsky présente son deuxième EP baptisé « 1986 », sorti avec le même label. Il s'agit pour lui de raconter cette étape-clé de sa vie sans laquelle aujourd'hui ni demain n'existeraient pas dans son parcours. Toujours en 2007, Kavinsky sort sous le label Arcade Mode un troisième EP « Your way or mine ». Le vinyle sort en édition limitée à 200 exemplaires et sera suivi en 2008 d'un quatrième EP appelé « Blazer » sous Fool's Gold Records.
kavinsky




Kavinsky au cinéma



Côté scène, Kavinsky partage la scène avec des grands noms de la musique électronique français à l'instar de Daft Punk, de SebastiAn ou encore de Klaxons. Même s'il compte peu de productions personnelles à son actif, ses oeuvres figurent parmi les références dans la musique électro française. A part la vie d'artiste, Vincent Belorgey est aussi un acteur. L'on trouve sa participation dans deux longs métrages réalisés par Quentin Dupieux alias Mr Oizo intitulés « Non-film » sorti en 2001 et « Steak » en 2007. Dans ce dernier, il joue le rôle d'un chef de bandes dénommé Chivers aux côtés de SebastiAn. Kavinsky a également tourné dans une dizaine de courts métrages. Parmi eux, « Atomik circus, le retour de James Bataille » sorti en 2004 et réalisé par Didier Poiraud et « Ultranova ». Ami de Mr Oizo, Kavinsky apparaît dans deux des clips de ce dernier entre autres: « Analog worms attack » et « Stunt ». On le voit aussi dans « Fit your heart » de Benjamin Diamond. En 2010, Kavinsky revient sur la scène électronique avec son 5è EP « Nightcall ». L'oeuvre est sorti sous le label Record Makers et est produit par l'un des membres des Daft Punk Guy-Manuel de Homem-Christo.

Le Vendredi 10 Septembre 2010 à 10:44
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  musique Musique


fleche Voir les autres articles commençant par K
 
Articles précédents :
  •  Android Market : applications pour smartphones
  •  Emulateur : jeux de consoles sur ordinateur
  •  Charlotte Lewis : actrice anglaise
  •  Voyage privé : voyages en ligne
  •  Treyarch : développement de jeux vidéo

Articles suivants :
  •  Rechignac : définition
  •  Nouvelle New Beetle de Volkswagen
  •  Les maisons en prêt à finir
  •  Yasmine Tordjman : compagne d'Eric Besson
  •  Teddy Riner : poids lourd du judo français




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   musique electronique Musique électronique



De son vrai nom Vincent Belorgey, Kavinsky est un artiste français de musique électronique né en Seine-Saint-Denis en 1975. Avec un style fusionnant la froideur de la techno de Détroit et l'ambiance n...