Julien Green : écrivain américain de langue française


Partager




Julien Green, né à Paris en 1900 et disparu en 1998, est un écrivain américain qui a écrit en langue française. Bien qu'il soit de nationalité américaine, c'est en France que Julien Hartridge Green a grandi, dans une famille américaine établie à Paris depuis 1893. Toute son oeuvre est marquée par la morale, la religion et la sexualité. Elevé dans le protestantisme par sa mère, il se convertit au catholicisme à l'adolescence, puis sert au front durant la Première Guerre mondiale. Dès lors, il va osciller entre des périodes religieuses et des périodes de rejet du catholicisme toute sa vie. Julien Green publie ses premiers écrits en 1924, il s'agit d'un « Pamphlet contre les catholiques de France ». Son incertitude quant à la foi religieuse est due en partie à la culpabilité qu'il ressent en tant qu'homosexuel, inclination qu'il a décelée en lui durant son premier séjour aux Etats-Unis, à l'université de Virginie entre 1919 et 1922. Trois périodes peuvent résumer l'oeuvre de Julien Green, d'abord, jusqu'au début des années trente, une période dramatique, avec des romans comme « Mont-Cinère » en 1926, « Adrienne Mesurat » en 1927 et « Léviathan » en 1928.


Ensuite, il passe par une phase de transition avec des ouvrages comme « l'Autre sommeil » en 1930 puis « l'Epave », en 1932. Julien Green connaît durant la seconde guerre mondiale une période où il écrit peu, hormis la première sortie de son « Journal », en 1938. La deuxième période de création de l'écrivain le mène à des romans teintés de mysticisme, comme « le Visionnaire », « Minuit », ou encore « Varouna » en 1940. Il alterne ensuite, dans des romans, le réel pesant et les échappatoires qui permettent de le fuir.


Enfin, à partir de son roman « Moïra » paru en 1950, il parvient à concilier pour ainsi dire ses contradictions, notamment en écrivant pour le théâtre. Ses pièces, « Sud » en 1953, « l'Autre » en 1971, et surtout « Chaque homme dans sa nuit » en 1960, montrent un écrivain apaisé, réconcilié avec lui-même, à la lumière de sa foi retrouvée. Julien Green est un auteur prolixe qui écrira jusqu'à la fin de sa vie. Dans les vingt-cinq dernières années de sa vie, il écrit des romans comme « le Mauvais Lieu », en 1977, des récits pour enfants comme « la Nuit des fantômes », en 1976 ou encore des nouvelles comme « Histoires de vertige », 1984. L'écrivain publie également sa correspondance avec Jacques Maritain en 1979 et la biographie de « Frère François » en 1983. Grâce à ses origines américaines, il s'investit dans une saga du sud des Etats- Unis, « les Pays lointains », 1987 ; « les Étoiles du Sud, 1989 » et « Dixie », 1995. Outre ses romans, Julien Green publie également son journal qu'il fait paraître jusqu'en 1996 avec le seizième et dernier volume et son autobiographie en deux parties. La première s'intitule « Partir avant le jour » en 1963, et la seconde est « la Fin d'un monde » en 1992.
julien green


Son dernier roman témoigne de la sérénité retrouvée de l'écrivain avec un titre qui veut tout dire, « Jeunesse immortelle » paru en 1998. Julien Green a obtenu pour son oeuvre de nombreuses distinctions comme le Prix Prince-Pierre-de-Monaco, le Grand Prix national des Lettres, le Grand Prix de Littérature de l'Académie française ou encore le Grand Prix de littérature de Pologne. Élu à l'Académie française en 1971 au fauteuil de François Mauriac, Julien Green en a symboliquement démissionné en 1997 par une lettre au secrétaire perpétuel Maurice Druon. Né américain sur le sol français, Julien Green était très attaché à sa citoyenneté et à son identité américaines, attachement qui constituera l'un des motifs de sa démission.

Le Samedi 21 Juin 2008 à 19:37
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  littérature, livres, écrivains Littérature


fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Jardin des Tuileries : un lieu incontournable du tourisme pa...
  •  James Cameron : biographie du réalisateur de "Titanic"...
  •  Plongée sous-marine : les consignes à suivre pour plonger en...
  •  Feu Vert : tout l'équipement et l'entretien de votre véhicul...
  •  Drew Barrymore : biographie d'une actrice devenue célèbre gr...

Articles suivants :
  •  Wesley Snipes : la carrière d'un acteur de talent noircie ...
  •  Panama : république d'amérique centrale entre la Colombie ...
  •  Francisco Franco : biographie d'un homme qui diriga l'Espa...
  •  Rhône : depuis les Alpes suisses, voyage sur un fleuve qui...
  •  Palma de Majorque : principale ville de l'île de Majorque ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   ecriture Ecriture



Julien Green, né à Paris en 1900 et disparu en 1998, est un écrivain américain qui a écrit en langue française. Bien qu’il soit de nationalité américaine, c’est en France que Julien Hartridge Green a ...