Judaïsme : doctrine de la tradition et la culture juive


Partager




Le Judaïsme, fondé sur l'enseignement de Moïse et d'Abraham, désigne la tradition et la culture religieuse des Juifs. Le Judaïsme, fondé par Abraham, est la première religion monothéiste. La Loi du judaïsme (les dix commandements) aurait été révélée à Moïse sur le mont Sinaï par Dieu. Le source du judaïsme, est la Bible et en particulier la « Torah » (le Pentateuque c'est-à-dire les cinq premiers livres de la Bible hébraïque).



L'histoire du judaïsme commence il y a environ 6000 ans, à l'époque où, selon la Bible, Dieu s'adressa à Abraham et lui fit la promesse d'une « Terre promise » pour lui et sa descendance. La Torah orale a donné naissance au Talmud, dont la version de Babylone, achevée au 4ème siècle, texte sacré du judaïsme moderne, fait aujourd'hui autorité. La Kabbale est l'aspect ésotérique du judaïsme. Il y a sept fêtes dans la tradition juive, les cinq principales étant : la Pâque, pour le départ d'Egypte (Exode), la Pentecôte, cinquante jours plus tard, don des dix commandements sur le Sinaï, la fête des Tabernacles (à l'automne), le nouvel an, le « Yom Kippour » (célébration du pardon). A ces fêtes s'ajoutent des traditions des événements qui surviennent au cours de la vie d'une personne juive, et qui la lient à la communauté. La « Bar et Bat mitzva » correspond au passage à la majorité religieuse, à l'âge de 13 ans pour les garçons et 12 ans chez les filles. L'« Upsherin » est la coupe des cheveux réalisée à 3 ans chez les garçons, accompagné du don de la première kippa, et symbolisant le passage du nourrisson à enfant.


La « Brith milah » est la circoncision, c'est-à-dire ablation du prépuce des garçons au huitième jour de leur naissance. Le « Zeved habat » est l'accueil des petites filles dans « l'Alliance » au cours d'une cérémonie de nomination. Cette coutume qui est très en vogue chez les Sépharades, est de plus en plus pratiquée par les Ashkénazes. Les lois de la « nidda » se rapportent à l'éloignement obligatoire de la femme durant sa période menstruelle. Diverses autres lois régissent les rapports entre hommes et femmes comme la « tsniout » (la pudeur ), en particulier chez les Orthodoxes.


Le terme « kacher » désigne la nourriture propre à la consommation pour les juifs. Il leur est, en effet, interdit de manger certains animaux, les autres devant être abattus et accommodés selon des règles précises. Le « Sabbath » est un jour d'abstention hebdomadaire, réservé à l'étude et à la prière. Il débute au coucher du soleil du vendredi soir et se termine le samedi soir. Trente-neuf catégories de travaux y sont interdits, parmi lesquels on compte l'écriture, l'allumage d'un feu ou la conduite d'un véhicule. « Pessa'h » est la Pâque juive et commémore l'Exode. « Shavouot » correspond à la Pentecôte juive. Elle célèbre le don de Dieu à Moïse et son peuple des Dix Commandements. « Rosh Hashane » marque le début de l'année civile juive et l'entrée dans la période de repentance, qui finit dix jours plus tard à Yom Kippour. Yom Kippour est le Jour du Pardon, le jour le plus saint du calendrier juif selon la tradition,. Il est consacré à l'expiation, à la prière et au jeûne. Le Judaïsme a quatre autres périodes de jeûnes : la fête de Pourim, la fête de Hanoukka, « Tou Bishvat » et « Tou Beav ». Traditionnellement, est considérée juive la personne née de mère juive.
judaisme


Le judaïsme ne manifeste aucune velléité de prosélytisme. Il peut accueillir l'individu adulte qui demande à se convertir mais ne va en aucun cas le solliciter. Les rabbins, les interprètes des textes qui accomplissent les cérémonies religieuses (mais qui n'ont pas de fonction sacrée), exigent une forte motivation chez ceux qui désirent se convertir. Selon le judaïsme, le Messie est un homme qui amènera une ère de paix et de bonheur, éternelle et dont bénéficieront toutes les nations de la terre. Il n'est pas encore venu. Le fait d'avoir cru en la messianité de Jésus a séparé les juifs des premiers chrétiens et a donné naissance au christianisme.

Le Vendredi 23 Novembre 2007 à 16:12
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Station de ski Avoriaz (France) : une station de ski près du...
  •  L'avion : compagnie aérienne "100% classe affaires" reliant ...
  •  Massage Shiatsu : quand bien-être rime avec massage traditio...
  •  Infarctus : maladie du coeur et 1ère cause de décès en Franc...
  •  Jean Patou : clin d'oeil à ce talenteux créateur de mode fra...

Articles suivants :
  •  Battlestar Galactica : Suivez les aventures de Starbuck et...
  •  Friday Night Lights : quand Football américain rime avec r...
  •  How I Met Your Mother ou « comment j'ai rencontré ta mère ...
  •  Hotelopia : répertoire pour réservation d'hôtels en ligne ...
  •  Cancer du poumon : différents types, moyens de prévention ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   judaisme Judaisme
   communautes judaisme Communautés Judaisme



Le principal fondement sur lequel repose la foi juive est la croyance en un dieu unique. Cette révélation a été consignée dans les textes sacrés. C’est la raison pour laquelle le judaïsme est surnomm...