José Bové : entre syndicaliste de la confédération paysanne et incarnation du mouvement altermondialiste


Partager




José Bové a été l'un des candidats à l'élection présidentielle de 2007, mais son engagement politique ne date pas d'hier ! Sa biographie est dès son adolescence indissociable des contestations et engagements politiques qui l'ont forgé. Il est en effet connu en France depuis ses premières actions publiques en 1973 lorsqu'il manifeste contre l'extension dans le Larzac d'une base militaire, alors qu'il est recherché par l'armée pour avoir refusé de réaliser son service militaire, en tant que pacifiste.



A cette même période, on lui attribue des sympathies socialistes, puisqu'il permet à François Mitterrand de repartir sans encombre d'un rassemblement où des militants maoïstes souhaitaient en découdre à cause de sa défaite face à la droite. Car toute sa vie, que ça soit au sein du mouvement des ouvriers chrétiens, de la confédération paysanne ou encore de via campesina dont il est porte parole, José Bové a toujours défendu des valeurs dites de gauche. Celles-ci sont chez José Bové celles qui préservent les modes de vie ruraux, la qualité de la vie de chacun et surtout une certaine idée du développement économique qui met au centre de ses intérêt le citoyen, l'homme. Ainsi, on connaît bien sûr l'engagement de José Bové contre la mal bouffe et surtout ses implications économiques en tant que modèle impérialiste américain : il s'en prend donc à la chaîne de fast-food venue des Etats-Unis, le Mc Donald's de Millau qu'il « démonte » - affaire pour laquelle il sera condamné à faire de la prison.


Pour certains, cet acte militant n'était rien d'autre qu'un acte de vandalisme alors que pour d'autre, la condamnation de José Bové sanctionnait un acte politique - ceux-ci réclamèrent d'ailleurs que Jacques Chirac gracie le prisonnier Bové, ce qu'il fit d'ailleurs, mais indirectement grâce à la loi d'amnistie traditionnelle du 14 juillet. Le parcours judiciaire de José Bové ni ne s'arrête ni ne commence avec cette affaire. Il est entre autre sous le coup de plusieurs poursuites judiciaires pour ses fréquentes actions contre les cultures OGM.


De condamnation en condamnation, José Bové doit souvent compter sur le soutien financier de ses camarades syndicalistes ou militant pour continuer à réaliser des actions coup-de-poing dont les amendes ou les peines d'emprisonnement mettent à mal sa liberté militante. Car son action militante et même politique ne recouvre pas que le domaine agricole. Il milite par exemple contre le Traité de Constitution Européenne, ou mène des actions régulières contre l'OMC et en faveur des mouvements altermondialites de par le monde. Le personnage José Bové est très populaire, car il incarne physiquement le bon paysan français - moustache et attitude parfois bourrue - alors qu'il est capable de prouver qu'il n'est pas fermé sur un modèle dépassé.Grâce à une enfance bourgeoise passée en partie aux Etats-Unis, il est par exemple capable de parler anglais couramment, ce qui est un atout pour participer aux forums mondiaux mais aussi une marque qu'il n'est pas fermé sur sa seule culture française. La synthèse de toutes les composantes qui créent José Bové permettent donc de fédérer sur son nom de nombreux militants altermondialistes et de gauche, plus largement.
jose bove


C'est sur ce constat qu'il tente d'imposer sa candidature en 2007 dans un mouvement composite de gauche antilibérale. Face à une opposition plus forte que prévue, il finit par quitter le mouvement et présenter une candidature dite unitaire mais parallèle - il ne récoltera qu'un peu plus de 2% des voix lors de l'élection présidentielle de 2007 en France. Mais cette défaite est loin de marquer la fin de José Bové, puisqu'il reste une figure importante de la gauche antilibérale française et même mondiale.

Le Mardi 07 Août 2007 à 11:48
Article écrit par gonzague ()




fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Banque populaire : plus qu'une banque, elle est populaire à ...
  •  Les Oscars du cinéma : une récompense bien méritée des profe...
  •  Dubaï : célèbre ville et un émirat des Émirats Arabes Unis...
  •  Gwyneth Paltrow : célèbre actrice et chanteuse américaine...
  •  Château de Versailles : résidence des rois de France à l'oue...

Articles suivants :
  •  Marcel Duchamp : peintre, sculpteur franco-américain et in...
  •  NRJ Music Awards : évènement international récompensant le...
  •  Caen : découvrez la ville de Caen, chef-lieu de la Basse-N...
  •  Bob Dylan : une des pierres fondatrices du rock
  •  Spiderman ou l'homme araignée : super héros de bandes dess...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   syndicats Syndicats
   societe Société



José Bové est un personnage marquant de la gauche française altermondialiste. Il est connu pour ces nombreus actions coup-de-poing qui sont souvent l'occasion d'une condamnation devant la Justice. Mil...