John Galliano : créateur de mode et de parfums


Partager




Galliano John Galliano est un créateur de génie doué pour créer des phénomènes et faire sensation. Concepteur de défilés extravagants et spectaculaires, certains le surnomment « l'anti-diktat de la mode ». Le plus Parisien des créateurs se trouve en réalité être le fils d'une mère espagnole et d'un père anglais ayant des racines italiennes. Il a vu le jour en 1960 sous le nom de Juan Carlos Antonio Galliano, à Gibraltar. Il y passe son enfance, puis à l'âge de 6 ans, sa famille déménage au sud de l'Angleterre, à Streatham où son père exerça le métier de plombier .



Pendant ses études primaires à un collège pour garçons, ses résultats scolaires étaient dans la juste moyenne sans être pour autant médiocres. A 16 ans, il s'inscrit à l'East London College puis poursuit ses études d´art et design à la Saint Martin School de Londres où il obtient son diplôme en 1984. « Les Incroyables », sa toute première collection, est inspirée de la révolution française, un thème qu'il a eu l´opportunité de découvrir en travaillant en tant qu'habilleur à mi-temps dans un théâtre à Londres. Cette collection toute en organdi lui a valu une mention "Très bien". Joan Burstein remarque la collection, tombe sous le charme et décide sur le champ de la mettre en avant dans sa boutique londonienne Browns. Galliano travaillera avec elle et collabore également avec Stephen Jones, un designer de chapeaux. C'est à ce même moment que la propre marque de Galliano a été créée. Malgré ses très belles collections, le succès commercial n´est pas au rendez-vous et la faute en a été attribuée à son style non conventionnel et décalé : c´est le fiasco total des ventes à Londres. En 1990, déçu par Londres, il part pour Paris, le chemin de la gloire et de la consécration.


John Galliano est à cette époque un homme fauché et habite chez des amis. Il fait la connaissance de la rédactrice de production en chef d'American Vogue, Anna Wintour. Celle-ci use de ses connaissances du show business pour mettre le jeune créateur en devant de la scène parisienne. C'est ainsi qu'un défilé improvisé de dernière minute fut organisé. Naomi Campbell, Kate Moss et Christy Turlington défilèrent gratuitement pour lui dans 17 ensembles noirs. Ce fut l´énorme succès qui le catapulte internationalement.


Depuis, il a fait de Paris sa ville de résidence et d´affaires. Convaincu du talent réel du jeune créateur, Bernard Arnauld, le Président de l´empire LVMH, lui attribue le poste de directeur des créations de prêt-à-porter et Haute Couture Givenchy. Un an plus tard, Alexander McQueen prend sa place et il est nommé directeur artistique des prêt-à-porter féminins et Haute Couture d´une plus grande maison, Christian Dior. Parmi les collections qui sortent de chez Dior, une dizaine environ est généralement dessinée par Galliano. Celui qui a dit qu'« On devient ce que l'on crée » est désormais devenu l'un des plus grands créateurs mondiaux qui forcent le respect. En 2001, il devient le responsable de la notoriété des parfums Dior. En 2003, une boutique à son nom ouvre les portes à Paris, Rue St Honoré. On reconnaît la griffe de John Galliano à son style baroque, excentrique et provocateur. Des chaussures à talons triplement vertigineux aux robes de délire, Galliano est le maître du narcissisme. Il dessine tout ce qui sort de son imagination même si cela paraît parfois insensé aux yeux des autres, une imagination qui est très débordante au vu des collections qu'il a présentées jusqu'ici.
john galliano


Paradoxalement, c´est ce qui a fait son succès. Sa déclaration « Je préfère le mauvais goût à l'absence totale de goût » témoigne de cet esprit singulier. Techniquement parlant, il a une passion pour les vêtements en biais ou asymétriques. Ses défilés sont à son image : uniques, sauvages et très en avance sur son temps. Le défilé « Clochards », en 2000, fut une déclaration d´amour au luxe, à l´opulence et au romantisme. Le défilé a changé le regard de la mode sur les nouveaux critères du chic. Galliano a su y mettre la fashion touch qui a convaincu et percé. Il a reçu jusqu´à ce jour quatre trophées British Designer of the Year en 1987, 1994, 1995 et 1997. Par ailleurs, il a été promu à la Légion d´honneur le jour du nouvel an 2009. Les noms de célébrités tels que Madonna, Lady Diana et Gwyneth Paltrow figurent dans la liste de ses clients.

Le Jeudi 26 Mars 2009 à 11:45
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Célèbres couturiers et créateurs de mode, joailliers, parfumeurs, stylistes Célèbres couturiers, stylistes, parfumeurs et
créateurs de mode



fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Modern jazz : mieux connaitre cette danse
  •  Hugh Laurie : biographie et filmographie du Dr House
  •  Cours administratives d'appel : c'est quoi ?
  •  Joshua Bowman : qui est le nouveau copain d'Amy Winehouse ?
  •  Conduite sans permis : risques en France ?

Articles suivants :
  •  Juge des enfants : c'est qui ?
  •  Le Commerce Solidaire : c'est quoi ?
  •  Ingrid Chauvin : entrevue avec une maquilleuse devenue com...
  •  Le marché obligataire : c'est quoi ?
  •  Grégoire : chanteur de '' Toi + Moi '' et '' Rue des Etoil...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   createurs Créateurs



Galliano John Galliano est un créateur de génie doué pour créer des phénomènes et faire sensation. Concepteur de défilés extravagants et spectaculaires, certains le surnomment « l’anti-diktat de la mo...