John Fitzgerald Kennedy : 34ème président américain dont l'assassinat soulève encore des interrogations


Partager




John Fitzgerald Kennedy, abrégé en JFK, est né le 29 mai 1917, dans une banlieue huppée de Boston aux Etats-Unis. Il est le second fils d'une famille qui compte neuf enfants. Son père, Joe Kennedy, a fait fortune dans les années 1930, et sa mère Rose Fitzgerald, est la fille du maire de Boston. Ils sont les descendants de familles originaires d'Irlande. John reçoit une éducation dans les meilleures écoles comme l'Université de Princeton et l'Université Harvard. Au début de la seconde guerre mondiale, John Kennedy veut s'enrôler dans l'armée, mais il est déclaré inapte en raison de problèmes de dos. Il est finalement enrôlé dans l'US Navy et sert sur plusieurs navires de la flotte américaine du Pacifique. Commandant du patrouilleur, le PT 109, avec le grade de lieutenant, il est remarqué pour un fait d'arme qui lui vaut la Médaille de la Marine. La guerre lui vaut d'autres décorations, dont la Purple Heart. L'aîné des frères Kennedy, Joseph Patrick Junior, également engagé dans le conflit meurt au-dessus de la Manche, le 12 août 1944. L'ambition démesurée du père, Joe, pour son clan, repose désormais sur John.


Le jeune poulain débute une carrière politique en se faisant élire à la Chambre des représentants. En 1952, il bat le candidat sortant Henry Cabot Lodge Jr pour le siège de sénateur dans le Massachusetts. En 1953, le séduisant sénateur épouse Jacqueline Lee Bouvier qui lui donne trois enfants : Caroline en 1957, John Junior en 1960 et Patrick en 1963, décédé deux jours après sa naissance. En 1960, John Kennedy remporte les élections primaires et obtient l'investiture du Parti démocrate. Il se retrouve face au candidat républicain, Richard Nixon.


La campagne du jeune candidat est suivie de près par le clan Kennedy et principalement par son père Joe. L'ancien ambassadeur américain en Angleterre a reporté son ambition déchue sur son fils aîné. En effet, au début de la seconde guerre mondiale, ce personnage assez trouble s'était positionné comme favorable au régime nazi d'Adolf Hitler. Ce manque de discernement lui avait définitivement fermée toute carrière politique. De plus, Joe, aurait utilisé ses liens avec la mafia américaine pour obtenir les voix de certains comtés. Le 8 novembre 1960 ; John Kennedy bat Richard Nixon de peu de voix.. Le couple qu'il forme avec son épouse Jackie Kennedy ainsi que son charisme naturel et un nouveau mode de communication vont insuffler de l'espoir pour la population américaine.
john fitzgerald kennedy


Sa courte présidence a t été marquée par les temps troublés de la Guerre froide avec notamment la construction du Mur de Berlin, la crise des missiles de Cuba, le fiasco de la Baie des Cochons, les tentatives d'assassinat de Fidel Castro, la guerre du Vietnam mais aussi l'ambition d'envoyer un américain sur la Lune avant l'URSS ou la fin de la ségrégation des noirs américains. Le 22 novembre, JFK entame la campagne pour sa réélection par un voyage au Texas. À 12h30, plusieurs coups de feu sont tirés sur le cortège présidentiel : le gouverneur John Connally est touché et John Kennedy est atteint en pleine tête. Il décède peu de temps après à l'hôpital. Son assassinat alimente toujours les hypothèses les plus folles, dont le plus reprise est un complot de la CIA. Le 27 septembre 1964, la commission d'enquête Commission Warren, conclut à un acte isolé de Lee Harvey Oswald. John Kennedy est enterré au cimetière militaire d'Arlington, près de Washington. Sa citation la plus célèbre reste : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. »

Le Mercredi 16 Avril 2008 à 15:20
Article écrit par Frédérique ()




fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Majorque : au large de Barcelone, une île des Baléares de to...
  •  Sofitel Strasbourg Grande Ile : un hotel dans une atmosphère...
  •  Onusida : programme de l'ONU pour lutter contre le SIDA
  •  Phalloplastie : zoom sur la chirurgie du sexe masculin
  •  Sergio Leone : le réalisateur des plus grands westerns du ci...

Articles suivants :
  •  Grand Hôtel Mercure Roi René : un endroit mythique à Aix-e...
  •  Francis Veber : réalisateur, scénariste et dialoguiste fra...
  •  Garuda Indonesia : compagnie aérienne nationale indonésien...
  •  Venere-com : base de données des hôtels du monde entier
  •  Hôtel Cannes Rivage à Mandelieu la Napoule : appartements ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 laveritesurjfk a écrit [17/04/2008 - 10h03] 
laveritesurjfk

Si je peux me permettre...
Bonjour. Je souhaitais dire à l'auteur de cet article (Frédérique) que si l'assassinat de Kennedy (je cite) "alimente toujours les hypothèses les plus folles", les faits sont pourtant évidents pour celui qui fait l'effort de s'informer objectivement. L'assassinat de Kennedy connait une vérité simple, à savoir qu'un seul homme, Lee Oswald, sans complot d'aucune sorte, a tué le président. Les théories nombreuses qui ont été inventées depuis lors sont ce qu'elles sont : des théories. Elles sont toutes fausses. Je sais de quoi je parle : j'ai travaillé sur le sujet pendant des années et écrit un livre, titré : "Elm Street. Oswald a tué Kennedy". Si vous avez le temps, je vous encourage à le lire. Bien à vous.
F.C.
http://francois_carlier.publibook.com/




 R2D2 a écrit [24/04/2008 - 20h04] 
R2D2

:-C Si je peux me permettre...
Bonjour, je souhaitais dire à l'auteur (F.C.) du commentaire, que s'il avait rééllement travaillé sur le sujet, au point d'en écrire un livre, il serait arrivé à la même conclusion que le procureur Jim Garrisson qui enquétat sur l'assassinat de JFK. Le film d'Oliver Stone en relate parfaitement l'histoire. Le rapport de la commission Warren qui écarte tous les témoins clés de l'affaire, témoins qui disparaitront dans des circonstances on ne plus étranges, le film de Zappruder qui montre parfaitement les mouvements du corps de JFK à l'impact des balles, et j'en passe, tous ces faits acréditent la théorie du complot. Complot qui à été confirmé dans le dernier livre de William Reymond.
Après JFK, le 11 septembre, très interressant aussi comme sujet de réflexion, mais vous allez sans doute nous dire que vous avez mené votre enquête et que effectivement les tours se sont écroulées à cause des incendies !!!
Alors, s'il vous plait...





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   personnages historiques Personnages historiques
   personnes Personnes
   disparition Disparition



Premier et seul Président des États-Unis de religion catholique, John Fitzgerald Kennedy reste l'un des personnages les plus populaires du vingtième siècle. Trois ans après son entrée à la Maison Blan...