Jean-Pierre Pernaut : biographie d'un journaliste et présentateur TV célèbre sur TF1


Partager




Voici ce que donne notre caméra sur l'homme en tant que tel : né à Amiens le 6 avril en 1950, marié à Nathalie Marquay, père de quatre enfants, Jean-Pierre Pernaut est passionné de hockey sur gazon : il jouait dans Amiens Sporting Club entre 1965 et 1970 et gagnait avec son équipe la coupe de France trois fois de suite. Il s'embarquait avec sa femme et son fils pour des aventures mécaniques sportives au volant d'une Fiat Silo 450CV en 2006 il finissait champion de Trophée Andros en 2007/2008.



Les 20 ans à l'édition de la mi-journée de TF1 ne peuvent pas être donnés en détail ici mais se résument en quelques mots. Les aiguilles des réveils indiquent 13 h. Le générique du journal télévisé sur TF1 se fait entendre et tout de suite après, un visage sympathique nous accueille sur le plateau, d'un ton jovial, il annonce les grands titres. Et quels titres? Des mille facettes de la vie des français, quelques sujets sont choisis chaque jour pour les émouvoir. On n'y manque pas de leur rappeler les saints du jour. L'origine, les contextes historiques et les anecdotes autour des événements particuliers de ce jour leur seront contés avec générosité. On leur propose de découvrir une contrée lointaine, nichée au sein de la France ou de suivre les simples trains de vie de leurs compatriotes. Des valeurs sures de la culture française : vins et plats traditionnels, métiers et chanteurs d'autrefois seront révisés pour rafraîchir leur mémoire. Pour ce mois d'octobre, Brel sera à l'affiche ! C'est clair, le message d'entre les lignes du journal s'énonce comme suit : "occupons-nous de nos oignons".


La France, la culture française, le quotidien des français sont autant de sujets dignes de passer à la Une que la réunion des pays membres de l'OTAN. Ainsi, le peuple français a une bonne raison de communier au milieu de la journée. Depuis le 22 février 1988, un homme préside ce "rassemblement", Jean-Pierre Pernaut ou JPP en termes familiers.


Chaque jour, à l'heure où les uns décompressent et les autres reprennent leur souffle, JPP se met à l'oeuvre : avec sa langue experte et franche, il a coordonné toutes les informations collectées par ses reporters éparpillés dans tout le pays et leur a offert un journal à leur convenance. Le peuple français à son tour l'a honoré par sa présence et en ne manquant jamais le rendez-vous quotidien avec lui. Il était à la tête du sondage TV Magazine IFOP en 2002 et a remporté plusieurs trophées depuis ! Présenter les "infos", Jean-Pierre Pernaut s'en est occupé depuis sa sortie de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille. L'édition de nuit était sous sa responsabilité entre 1975 et 1978. Puis, on lui a confié la présentation de 13 h à titre de remplaçant d'Yves Mourousi. A partir de 1980, de nouvelles horizons allaient s'ouvrir devant lui : les reportages et les enquêtes. Il a su insuffler de nouvelles idées à la conception de son métier. Entre 1980 et 1982, l'industrie française allait être son terrain d'action pour le service "économie" de TF1. En 1983, il occupait le poste de deuxième responsable au service "Enquêtes et Reportages".
jean pierre pernaut


En 1984, la rubrique "Loisir et tourisme" du journal "Bonjour la France" mise entre ses mains, le journaliste n'avait qu'à tirer sur deux fils essentiels, la France et ses richesses et les correspondants des régions, pour forger la personnalité médiatique qu'il est devenu depuis. Il restait patient jusqu'en été 1987 pendant lequel il était à nouveau nommé pour remplacer des confrères dans les éditions de 13 h et de 20 h. En 1988, un 22 février, on lui a enfin permis d'avoir l'exclusivité de présenter les "infos" de 13 h. En 1991, il a pu monter l'émission "Combien ça coûte" où il se retrouve avec ses fidèles téléspectateurs dans un autre aspect de leurs préoccupations habituelles : "le minimum de dépenses" clés en main et des bonnes formules pour traverser les mille péripéties financières y sont discutés. En 1998, il commençait à s'activer pour laisser des écrits à la table de chevet ou aux rayons de bibliothèque des français : avec TF1 éditions est sorti "L'argent par les fenêtres" avec la complicité des "Editions Michel Lafon" "Les magnifiques métiers de l'artisanat" (2004-2005) en deux volumes, "Au Coeur de nos régions" (2006) et "La France des saveurs" (2007) voyaient le jour. Même des confrères aux regards obliques trouvaient leur part de gâteau dans "Pour tout vous dire" (2006). Oui! La France a raison d'aimer JPP !

Le Mardi 28 Octobre 2008 à 11:23
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  journaliste, metier journaliste, ecole de journalisme, journalistes, presse, journaux televises, journaliste reporter, comment devenir journaliste, journaliste sportif, emploi journaliste, devenir journaliste, journaliste web, journaliste independant,  co Journaliste : entre presse, radio, télévision, le
métier de journaliste c'est plus qu'une passion



fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Le litchi de Madagascar
  •  La SFR Neufbox
  •  Le Red Bull : numéro 1 de la boisson énergisante...
  •  Marilou Berry : qui est cette nouvelle actrice française ?...
  •  QI : c'est quoi un test de QI ou quotien intellectuel ?

Articles suivants :
  •  Le coma éthylique : quand l'abus d'alcool devient un dange...
  •  Gaufrier : pour des gaufres maison en toute simplicité...
  •  Déchirure musculaire : comment la soulager ?
  •  Citerne eau de pluie : comment faire pour bien l'utiliser ...
  •  Les 18 tribus de Madagascar




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   journalistes Journalistes



Jean-Pierre Pernaut est passionné de hockey sur gazon : il jouait dans Amiens Sporting Club entre 1965 et 1970 et gagnait avec son équipe la coupe de France trois fois de suite, rien ne le prédestiné ...