Jean-Pierre Papin : parcours d'un grand joueur de football qui fit trembler le stade Vélodrome


Partager




Jean-Pierre Papin, surnommé « JPP » est né à Boulogne-sur-Mer le 5 novembre 1963. Sa biographie est celle d'un joueur international puis entraîneur de football français. Avant-centre efficace et spectaculaire, les photos de Jean-Pierre Papin montrent des reprises de volée et retournés acrobatiques qui sont restés célèbres sous le nom de « papinades », C'est dans le Nord, près de Maubeuge qu'il a grandi et que la passion du foot l'a pris. Jean-Pierre Papin débute sa carrière chez les jeunes au club de Jeumont, en 1970, où il reste licencié jusqu'en 1978, avant d'intégrer le club de Trith-Saint-Léger. Sa carrière va connaître une ascension linéaire en jouant en Nationale avec Vichy (saison 1983- 1984) puis en Division 2 avec Valenciennes (saison 1984-1985), avant de tenter l'aventure à l'étranger, au FC Bruges. Ce sont des débuts fracassants au plus haut niveau, avec un premier titre (Coupe de Belgique). Sa notoriété auprès du grand public est grandissante, et il connaît une première sélection en équipe de France lors d'un match amical contre Irlande du Nord le 26 février 1986.


La même année, il dispute la Coupe du monde 1986 au Mexique, où les Bleus terminent à la troisième place. Il marque notamment le seul but de la France lors du premier match de poule, contre le Canada. En 1986, Jean-Pierre Papin signe avec l'Olympique de Marseille, démarrant une brillante saison qui s'achève moins bien. L'année suivante, Jean-Pierre Papin finit la saison 1987-1988 meilleur buteur du championnat de France. Il connaît la consécration la saison suivante, en 1988-1989, avec un doublé Championnat / Coupe de France.


JPP prend une place prépondérante à ces succès avec trois buts inscrits en finale contre AS Monaco sur un score (4-3), puis en inscrivant deux buts lors du match du sacre contre Auxerre. Il termine meilleur buteur du championnat pour la deuxième fois consécutive. Demi-finaliste de la Coupe de France, les Marseillais parviennent également dans le dernier carré de la Coupe d'Europe des clubs champions. Jean-Pierre Papin est élu Ballon d'Or en 1991. Après Raymond Kopa et Michel Platini, il est le troisième Français à obtenir cette distinction prestigieuse. En 1992, Jean-Pierre Papin part pour le Milan AC après des adieux émouvants. En six saisons sous le maillot olympien, JPP aura donc marqué 185 buts en 254 matchs toutes compétitions confondues, terminé cinq fois de suite meilleur buteur du championnat de France, entre 1988 et 1992, et remporté quatre titres consécutifs de champion de France, de 1989 à 1992. Après deux saisons expatrié en Italie, JPP décide de changer d'horizon en rejoignant le club allemand du Bayern Munich pour tenter de trouver du temps de jeu. C'est à cette époque qu'il perd sa place en sélection nationale.
jean pierre papin


Il rentre en France en 1996 en signant à Bordeaux, où il complète deux saisons de bonne qualité (22 buts), conduisant deux fois de suite le club en finale de la Coupe de la Ligue. Il signe pour la saison 1998- 1999 à Guingamp, alors en division 2. Cependant, perturbé par les blessures à répétition, il met finalement fin à sa carrière professionnelle en octobre 1998, 3 mois après son arrivée. Alors qu'il joue encore au Cap-Ferret, Jean-Pierre Papin obtient son diplôme d'entraîneur. Il débute à la barre du FC Bassin d'Arcachon, club évoluant en DH. Sous son impulsion, le club accède en CFA 2 à l'issue de la saison 2004-2005. Le 6 mai 2006, il prend en charge l'équipe première du Racing Club de Strasbourg pour la saison 2006-2007. Il commence ainsi sa carrière d'entraîneur au niveau professionnel en prenant en main une équipe rétrogradée en Ligue 2 avec pour objectif principal la remontée en Ligue 1. Sous sa conduite, cet objectif est atteint grâce à la troisième place obtenue à l'issue de la saison. Il devient du 27 août 2007 au 27 mai 2008 l'entraîneur du RC Lens.

Le Lundi 23 Juin 2008 à 10:37
Article écrit par regine ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  sportifs, footballeur, boxeur, tennis, natation, cyclisme, athlétisme, baskt Les sportifs célèbres : les grands champions du
sport

  Football, joueurs, ligue 1 Football les clubs et les joueurs


fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Kinshasa : capitale de la République démocratique du Congo...
  •  Estomac : une poche du système digestif qui peut provoquer b...
  •  Palma de Majorque : principale ville de l'île de Majorque à ...
  •  Rhône : depuis les Alpes suisses, voyage sur un fleuve qui s...
  •  Francisco Franco : biographie d'un homme qui diriga l'Espagn...

Articles suivants :
  •  Aéroport de Lima Jorge Chavez
  •  Aéroport de New Delhi Indira Gandhi
  •  Atlanta : la plus grande ville de Géorgie aux Etats-Unis...
  •  Gérard Oury : le réalisateur de "La Grande Vadrouille"...
  •  Saint Domingue : sous le soleil de la République Dominicai...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   football Football



Jean-Pierre Papin, surnommé « JPP » est né à Boulogne-sur-Mer le 5 novembre 1963. Sa biographie est celle d’un joueur international puis entraîneur de football français. C’est dans le Nord, près de Ma...