Jean-Pierre Chevènement : portrait d'un homme politique français de gauche


Partager




Jean-Pierre Chevènement est né le 9 mars 1939, à Belfort dans le Territoire de Belfort. Il est le fils de parents instituteurs. Brillant dans les études, il sort diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris et de l'Ecole nationale d'administration (ENA), promotion Stendhal, la même que Lionel Jospin, Jacques Toubon et Ernest-Antoine Seillière. A vingt six ans, il devient attaché puis conseiller au Ministère de l'Économie et des Finances et adhère à la SFIO (Section Française de l'Internationale Ouvrière). Il est alors partisan d'une profonde rénovation, c'est donc dans cet esprit qu'il fait partie de ceux qui fondent, en 1971, le PS (Parti Socialiste). Il soutient François Mitterrand qui prend la direction. Il dirige le CERES (le Centre d'études de recherches et d'éducation socialistes), l'aile gauche du PS et favorise le rapprochement avec le Parti communiste français (PCF). Jean-Pierre Chevènement se définit comme « gaulliste de gauche », et il n'hésitera pas, tout au long de sa carrière politique, à afficher tantôt ses opinions convergentes avec des communistes et tantôt avec certains hommes de droite. Il est élu député du Territoire de Belfort en 1973, puis est réélu en 1978 et 1981.


Il perdra son siège en 2002. Quand François Mitterrand accède à la fonction suprême, il n'oublie pas celui qui lui apporta son soutien dès la première heure. Jean-Pierre Chevènement est nommé Ministre de la Recherche et de la Technologie puis de la Recherche et de l'Industrie, dans les deux premiers gouvernements de Pierre Mauroy. En 1981, il est également élu président du Conseil régional de Franche-Comté. En 1983, il est élu maire de Belfort et sera réélu à chaque élection.


Il devient premier adjoint du maire de Belfort en 1997, lorsque Lionel Jospin demande à ses ministres d'éviter le cumul des mandats gouvernementaux et locaux. Il est également président de la communauté d'agglomération belfortaine depuis 1977. En 1984, il est nommé Ministre de l'Éducation nationale. En 1988, il prend la tête du Ministère de la Défense et en 1997, est nommé Ministre de l'Intérieur. Jean- Pierre Chevènement a la particularité de démissionner des gouvernements. En 1983, quand Pierre Mauroy commence sa politique d'austérité, il proteste contre cette « parenthèse libérale ». En 1991, alors qu'il est Ministre de la défense, il démissionne pour protester contre l'engagement de l'armée française dans la première guerre du Golfe. En 2000, il est en désaccord avec Lionel Jospin sur l'avenir de la Corse et démissionne pour protester contre les « accords de Matignon». Sa carrière politique est d'ailleurs parsemée d'autres prises de position comme quand il dit s'oppose à Maastricht en 1992 ou dit « non » au referendum pour la Constitution Européenne en 2005.
jean pierre chevenement


Aux élections présidentielles de 2002, il est candidat et remporte 5,33% des suffrages. Il fonde le Pôle républicain, qui devient le Mouvement républicain et citoyen (MRC) dont il est aujourd'hui le président d'honneur. Il annonce sa candidature à la présidentielle 2007 mais se retire de la course et occupe une place très active auprès de Ségolène Royal pendant la campagne. A noter : En 2008, il est le co-signataire de l'« Appel du 14 février » lancé par l'hebdomadaire Marianne, pour une vigilance républicaine.

Le Mercredi 04 Juin 2008 à 12:10
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois



fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Entorse : ménagez vos articulations pour éviter la foulure !...
  •  Création de société en Slovaquie : les démarches à effectuer...
  •  Dell : entreprise informatique basée aux Etats-Unis
  •  Hello Airlines : compagnie charter Suisse de Bâle
  •  Danny DeVito : acteur, producteur et réalisateur américain...

Articles suivants :
  •  Languedoc Roussillon : une région du sud de la France enso...
  •  Wizzair : compagnie aérienne low cost polo-hongroise
  •  Saphir : une pierre précieuse qui orne les plus beaux bijo...
  •  Paule ka : c'est l'histoire d'une robe ...
  •  Zinc : quel est le rôle de cet oligo-élément dans l'organi...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   personnes Personnes
   disparition Disparition



A presque soixante dix ans, Jean-Pierre Chevènement a toujours été un fervent défenseur des valeurs républicaines. Il est co-fondateur et ancien membre du Parti socialiste, fondateur du Mouvement des ...