Jean Paul II : portrait d'un homme spirituel et symbole de générations reconciliées


Partager




Le petit Karol Jozef Wojtyla a été marqué par la disparition de ses proches. Sa soeur Olga est morte en 1914 dès la naissance. Il est à peine âgé de 9 ans quand sa mère décède. Quelques années plus tard, en 1932, son frère aîné meurt prématurément. Puis c'est son père qui décède, en 1941. Si ces drames familiaux sont des épreuves difficiles, le contexte historique l'est également. La Pologne est particulièrement atteinte par les drames du 20e siècle. En 1939, la Pologne perd son autonomie au profit de l'Allemagne nazie et de l'URSS.



Elle connaîtra le totalitarisme communiste jusqu'en 1989. Karol Jozef Wojtyla suit des études de lettres à l'université Jagellonne de Cracovie, où il se spécialise en philologie polonaise. Le travail obligatoire imposé par l'occupant nazi et la fermeture de l'université interrompent prématurément ses études. Il travaille alors comme ouvrier dans une carrière de pierre, puis dans une usine chimique. Jean-Paul II gardera de cette expérience une véritable sensibilisation pour les problèmes sociaux. En 1941, à la mort de son père, il décide de devenir prêtre et est accepté au séminaire clandestin dès octobre 1942. Il est ordonné prêtre le 1er octobre 1946. En 1958, il est nommé évêque auxiliaire de Cracovie par le pape Pie XII. À 38 ans, il est le plus jeune évêque de Pologne. Il participe activement au concile Vatican II, ouvert par le pape Jean XXIII en 1962, et clôturé par le pape Paul VI en 1965. C'est pendant ce Concile, en 1964, que Paul VI le nomme archevêque de Cracovie. C'est encore Paul VI qui le nomme cardinal en 1967. Le 16 octobre 1978, Karol Jozef Wojtyla est élu Pape de l'église catholique romaine. Son élection est une surprise. Jean-Paul II se démarque dans la succession des papes car il vient d'un pays communiste.


De plus, il est le premier pape polonais de l'histoire et le premier non-italien depuis le XVIe siècle. Son pontificat qui a duré 27 ans, de 1978 à 2005, est l'un des plus long de l'histoire de la papauté. Durant ce pontificat, Jean-Paul II a visité 129 nations (la plupart d'entre elles accueillaient un Pape pour la première fois). Le pays le plus visité a été sa Pologne natale. Jean-Paul II s'est inscrit dans les traditions catholiques en s'opposant à l'avortement, la contraception, le clonage humain, l'euthanasie, et la fécondation in vitro.


Il était également opposé au divorce, au mariage homosexuel et à l'ordination des femmes. Jean-Paul II s'est également opposé à des idéologies politiques et tout particulièrement au communisme. Son soutien aux dissidents du syndicat polonais "Solidarno" de Lech Walesa a joué un rôle important dans l'effondrement des régimes communistes en Europe de l'Est. Il a institué les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) ou les moins connues journée du malade, journée mondiale pour la Paix ou journée mondiale pour les migrants et les réfugiés. L'un des derniers combats de Jean-Paul II aura été son opposition au déclenchement de la guerre en Irak par les États-Unis. Le pontificat de Jean-Paul II s'est également caractérisé par une intensification des échanges avec les autres religions : le Judaïsme, l'Islam et le Bouddhisme. Le 13 mai 1981, Jean-Paul II a été victime d'une tentative d'assassinat. Il rendra visite en prison à Mehmet Ali Agca qui lui avait tiré dessus, afin de lui accorder son pardon. A partir de cet attentat il circulera dans une voiture blindée surnommée « papamobile ».
jean paul ii


On le disait atteint de la maladie de Parkinson, mais d'après le certificat du décès, publié le 3 avril par le Vatican, sa mort est due à un choc septique et une insuffisance cardiaque. Il est décédé à l'âge de 84 ans, après un pontificat de 9 673 jours. Il fut enterré au Vatican le 8 avril 2005. Lors de ses funérailles, la foule, manifestant son souhait d'une béatification rapide, avait scandé en italien « Santo subito » (saint tout de suite). 137 chaînes de télévision de 81 pays avaient couvert l'événement. Le cardinal Ratzinger lui succéda le 19 avril 2005 sous le nom de Benoît XVI.

Le Mardi 13 Novembre 2007 à 14:58
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Personnages historiques, histoire, société, sciences, politique Personnages historiques : qui sont-ils ?


fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Ginseng : synthèse des vertus et propriétés pharmaceutiques ...
  •  Accession à la propriété : une solution pour devenir propri...
  •  Ford Motor Company : constructeur automobile américain de re...
  •  Pearl Harbor ou "port des perles" : base navale des USA dans...
  •  Marché de Noël Sélestat : date du 26 Novembre au 24 décembre...

Articles suivants :
  •  Nivea : marque de produits cosmétiques pour tout type de p...
  •  Accor Hôtels : chaîne d'hotels de luxe pour votre confort ...
  •  Impact Finances : spécialiste du rachat de crédit et du ra...
  •  Armor direct : de vrais et bons produits de la mer
  •  Fouet magique : un coup de fouet pour des recettes de cuis...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !



Karol Wojtyla : fiche détaillée  



Karol Wojtyla


(0 vote)
Nom : Wojtyla

Prénom : Karol

Décédé le : 02/04/2005 à l'âge de 84 ans

Retrouvez Karol Wojtyla sur Star Buzz !



Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.fichePersonnalite.php


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   religion catholique Religion catholique
   en rupture avec rome En rupture avec Rome
   priere et spiritualite Prière et spiritualité



Le pape Jean-Paul II est né le 18 mai 1920 à Wadowice, près de Cracovie, petite ville de Galicie, en Pologne. Son véritable nom est Karol Jozef Wojtyła. Il est le second fils d’Emilia, une instit...