Jean-Christophe Parisot : homme politique français


Partager




Homme politique français, Jean-Christophe Parisot est né le 20 juin 1967 au Cameroun, à Douala. Atteint d'une maladie génétique, la myopathie, il décida en 1989 de fonder La Ligue Nationale des Etudiants Handicapés. Il a suivi des études de sciences politiques à Paris et obtient un doctorat. Il a publié un livre sur le financement local de la demande sociale. Possédant un parcours hors du commun, il est d'abord directeur de l'Observatoire des Politiques Locales du handicap.



Puis, en février 2007, nommé par le Ministre de l'Education nationale, il devient délégué ministériel à l'emploi et à l'intégration des personnes handicapées, une nouvelle branche, directement sous la régie du directeur général des ressources humaines du ministère. Parisot avait pour rôle d'améliorer et de faire bénéficier l'insertion des personnes handicapées dans le monde du travail. De plus, il lui incombait la tâche d'assister la personne handicapée dans les démarches visant à intégrer l'enseignement supérieur. En parallèle avec son travail de délégué, il est aussi administrateur territorial à Amiens. Ayant des idées de renouveau, il décida de se porter candidat aux présidentielles de 2002 et 2007, mais malheureusement, les parrainages lui faisaient défaut. Il crée en décembre 2000 le Collectif des Démocrates Handicapés. Dernièrement, en septembre 2008, il est à la tête du poste de sous-préfet de Cahors. Malgré une carrière en pleine ascension, sa maladie le freine dans ses démarches. Comment Parisot vit-il avec sa myopathie ? Il passe toutes les nuits sous oxygène, la douleur se déclarant nuit et jour, sans répit.


Il est dépendant de son entourage car il ne peut ni bouger, ni manger seul, ni s'habiller, ni se rendre aux toilettes seul. Pour vaincre sa maladie et pour ne pas tomber dans la dépression, l'espoir de vivre une journée merveilleuse lui permet de tenir. Le Seigneur et la foi sont ses seules armes pour affronter une nouvelle journée de souffrance. C'est à l'âge de 9 ans que Parisot découvre pour la première fois qu'il est atteint d'une maladie génétique. Cette journée a été la pire de toute sa vie, ce fut la dernière fois qu'il a marché.


jean christophe parisot
C'était un jour d'école comme les autres, mais pour lui, c'était la journée la plus horrible de sa vie. Il est tombé, subitement, le visage dans les graviers de la cour de l'école, mais il savait que Dieu ne l'abandonnait pas car il trouva dans les morceaux de graviers la petite croix d'un chapelet. C'était pour lui, la preuve que quelque part, on ne l'abandonnait pas, une promesse de tous les instants, un nouvel espoir pour continuer à vivre et à se battre quoiqu'il arrive. Actuellement, avec sa femme, il s'efforce de ne pas former des projets d'avenir. Au contraire, il juge qu'il est préférable de vivre au jour le jour, mais sans oublier ses enfants.


Il doit penser sans cesse à sa maladie, aux sacrifices infligés à sa famille du fait qu'une telle maladie requiert des soins et des priorités importantes faisant que pour lui, la vie est un perpétuel combat, jonché de périples, aussi durs les uns que les autres. Dès son réveil à 7 h 45, une multitude de médecins et d'infirmières envahissent sa chambre. Commence alors une journée où il faut penser à ramener les enfants à l'école. La souffrance est encore plus vivace quand on ne peut pas prendre ses enfants dans ses bras, ne pas pouvoir ni les porter, ni leur faire un câlin. Au retour des enfants de l'école, les soins reprennent, toujours aussi contraignants. Parisot est très sensible au regard que ses enfants portent sur lui. Bien évidemment, ils sont conscients de vivre avec cette même douleur de ce père si éloigné, de ne pas avoir la joie de s'amuser avec lui tout en faisant le nécessaire pour le soutenir dans la vie quotidienne. Parisot redoute que ses enfants portent éternellement en eux une blessure, celle de la dépendance grandissante de leur père. Autres soucis dont ne peut se défaire Parisot, c'est de ne pas pouvoir remercier suffisamment ses amis de leur soutien à cause de sa dépendance. Il le vit comme un manquement de ne pas pouvoir rendre ce même service à ses proches. En juin 2008, il fut ordonné diacre. A 41 ans, il prône une République conscient de la souffrance vécue par les handicapés, mais aussi pour qu'ils soient acceptés par tout un chacun dans la société.

Le Vendredi 21 Novembre 2008 à 11:26
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois

  ministres, chef de gouvernement, gouvernement, premier ministre, classe politique française Gouvernement Sarkozy : composition de l'équipe
politique de François Fillon



fleche Voir les autres articles commençant par J
 
Articles précédents :
  •  Overclocking : qu'est ce que c'est ?
  •  La Tribune : quotidien boursier, économique et financier...
  •  Chaudière à plaquettes : comment ça marche ?...
  •  Viktor Iouchtchenko : président de la république d’Ukraine...
  •  Pubalgie : causes, symptômes et traitements adaptés

Articles suivants :
  •  Sofia Essaïdi : biographie de cette artiste très complète...
  •  Ver solitaire : qu'est-ce que le Taenia ?
  •  Cafetière Senseo : spécial café expresso...
  •  Les traitements curatifs pour le bois
  •  Pressothérapie : pour des jambes plus fines et plus légère...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   politique Politique
   gouvernement Gouvernement



Homme politique français, Jean-Christophe Parisot est né le 20 juin 1967 au Cameroun, à Douala. Atteint d’une maladie génétique, la myopathie, il décida en 1989 de fonder La Ligue Nationale des Etudia...