Intérêts composés : c'est quoi ? comment les calculer ?


Partager




L'intérêt composé est un concept scientifique utilisé dans la gestion d'entreprise, notamment dans la comptabilité et les finances. C'est un terme qu'on rencontre souvent dans le secteur financier, quand on parle de tout ce qui est prêts, emprunts, dettes et autres placements financiers. Il concerne surtout les prêts bancaires, les placements en assurances et la plupart des instruments financiers tels que les bons du trésor public. Pour commencer, parlons de l'intérêt en général.



Par définition, l'intérêt financier est la somme que tout débiteur doit payer à son créancier en guise de rémunération pour l'usage de l'argent prêté. Il s'agit d'un taux qui est fixé différemment en fonction du contrat qui lie le prêteur et l'emprunteur. Les deux entités peuvent déterminer le taux d'intérêt selon la valeur prêtée, la durée et la périodicité du remboursement, les différentes garanties, ainsi que tout autre paramètre qui soit en rapport avec le prêt. En mathématiques financières, il existe deux modes de calculs de l'intérêt : le calcul par l'intérêt simple et le calcul par l'intérêt composé. Quand un débiteur doit rembourser un crédit moyennant un taux d'intérêt simple, cela signifie que la valeur empruntée sera juste ajoutée de cette même valeur multipliée par le taux d'intérêt. Par exemple, un particulier qui place une somme d'une valeur de 100 en banque pourra percevoir 110 à la fin de l'échéance, si le taux d'intérêt simple est fixé à 10 %. L'intérêt composé est calculé d'une façon beaucoup plus compliquée avec une formule assez complexe mais très précise. Voici en quoi le calcul consiste.


La valeur du taux d'intérêt est toujours fixée au début du contrat entre prêteur et emprunteur et le paiement se fait par période. Jusqu'ici, tout est similaire au remboursement par intérêt simple. A la fin de la première période, le créancier perçoit un intérêt avec le premier paiement. Ce premier intérêt perçu sera incorporé dans le capital primitif, ou capital initial, pour constituer une nouvelle valeur de capital. Le calcul du prochain intérêt, pour la seconde période se fera sur la base de cette nouvelle valeur.


Un troisième capital est alors formé et deviendra la base de calcul de l'intérêt pour la période suivante. Le processus est repris jusqu'à la dernière période de la durée du prêt ou du placement. Pour avoir la formule générale qui exprime cet ensemble, on utilise trois termes, à savoir le capital placé, le taux d'intérêt et le nombre de périodes. La valeur est donnée par la formule : A = a (1+r)?, avec A le total de l'argent que le créancier recevra à l'échéance du placement, a est le capital primitif, r le taux et n le nombre de périodes. Notons que chacun de ces trois termes peut être calculé séparément, mais toujours en partant de cette formule qui sert de base à différents calculs en mathématiques financières. Il faut souligner que l'intérêt composé est surtout utilisé pour des prêts et placements à moyens ou à longs termes, c'est-à-dire dont le remboursement est échelonné sur trois à dix ans, parfois plus. La période prise en considération dans ce cas est l'année, mais cela peut aussi être le trimestre, le mois et même le jour pour des prêts vraiment peu conséquents. Ces trois derniers types de périodes sont plutôt rencontrés lors des prêts à court terme, d'une durée de moins d'un an.
interets composes


L'utilisation de l'intérêt composé présente plusieurs avantages pour le créancier, du fait que c'est un outil qui, en premier lieu, permet à ce dernier de se prémunir contre l'inflation, étant donné que le paiement s'étale sur plusieurs années durant lesquelles les prix des biens et des services vont sûrement augmenter. En second lieu, ce mode de calcul aide les décideurs économiques à évaluer à l'avance si un placement ou un investissement au temps présent sera rentable dans un temps futur. Il permet non seulement de savoir combien le placement reviendra à l'échéance, mais aussi à quel moment exact le capital est retourné. Pour résumer, l'intérêt composé n'est pas seulement une valeur compliquée obtenue à l'aide d'une formule très complexe. Il s'agit d'abord du prix à payer pour un placement à long terme. Mais il s'agit aussi d'un important outil de décision pour les opérateurs économiques et les acteurs financiers.

Le Mercredi 15 Avril 2009 à 14:28
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Comptabilité  Comptabilité : les bons calculs


fleche Voir les autres articles commençant par I
 
Articles précédents :
  •  Allocations de solidarité spécifique : c'est quoi ?...
  •  Sfax : importante ville de Tunisie
  •  Les garanties bancaires : c'est quoi ?
  •  La domotique dans une maison
  •  Egypte : climat et météo

Articles suivants :
  •  Alarme voiture : comment choisir ?
  •  Afrique subsaharienne et tourisme
  •  Le bilan énergétique d'une maison : c'est quoi ?...
  •  Annecy : ville candidate aux JO d'hiver de 2018
  •  Alarmes sans fil pour maison : comment choisir ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   economie Economie



L’intérêt composé est un concept scientifique utilisé dans la gestion d’entreprise, notamment dans la comptabilité et les finances. C’est un terme qu’on rencontre souvent dans le secteur financier, qu...