Infection urinaire : symptômes et traitement


Partager




Le terme « infection urinaire » est employé pour désigner une infection bactérienne qui touche l'appareil urinaire: le rein, la vessie, la prostate et l'urètre. Cette maladie est due à l'invasion de bactéries dans les voies urinaires, touchant l'un des organes cités ci-dessus. L'on parle de cystite si l'infection se situe au niveau de la vessie, d'urétrite si elle siège au niveau de l'urètre, de prostatite si c'est la prostate qui est infectée et de pyélonéphrite si c'est le rein qui est touché.



D'après les statistiques, les femmes et les nourrissons sont les plus touchés par cette infection, jusqu'à l'âge de 50 ans. Au delà de cet âge, ce sont les hommes qui en souffrent le plus. A quoi est généralement due l'infection urinaire? Plusieurs facteurs provoquent cette maladie, qui empoisonne la vie de beaucoup de personnes. Le principal facteur de l'infection urinaire est l'anatomie, autant chez l'homme que chez la femme. L'une des raisons qui fait que l'infection urinaire se rencontre plus souvent chez la femme que chez l'homme est la proximité entre l'orifice anal et le conduit urinaire de la femme. Si la distance est égale à 16 cm chez l'homme, elle est de seulement 2 cm chez la gent féminine. Les bactéries qui vivent en très grand nombre au niveau de l'anus sont ainsi transportées très facilement vers l'urètre de la femme, pour se multiplier ensuite dans l'urine. L'infection urinaire peut aussi résulter d'un manque d'eau. Le fait de ne pas boire beaucoup d'eau favorise l'accumulation des bactéries dans l'urine. Il faudra ainsi boire plus de 1,5 litres d'eau par jour pour évacuer le maximum de microbes via l'urine.


Le fait de se torcher d'arrière en avant peut aussi être un facteur important de l'apparition de l'infection urinaire. En effectuant ce geste, un individu transporte les microbes présents dans sa selle vers son méat urinaire. L'infection urinaire se rencontre aussi très souvent chez les femmes enceintes. Ceci est dû au changement hormonal qui se produit à l'intérieur du corps de la femme, qui est très favorable à la prolifération des bactéries. Les germes responsables de l'infection urinaire proviennent majoritairement de la digestion, que l'on appelle aussi les entérobactéries.


infection urinaire
Dans 80 % des cas, l'infection provient d'une bactérie qui s'appelle Escherichia coli. Cette dernière est une bactérie présente dans l'intestin de l'homme, apportée par les mammifères. D'autres germes comme le Proteus mirabilis, le staphylocoque, le streptocoque et la klebsielle peuvent aussi entrer en compte. Comment se manifeste l'infection urinaire? C'est à partir des symptômes que l'on arrive à faire la différence entre les différents types d'infection urinaire et son degré de complication. La cystite ou infection urinaire de la vessie se manifeste par une constante envie d'uriner. Là, on peut alors faire la différence entre les personnes qui présentent la pollakiurie, se manifestant par une quantité d'urine émise très faible et celles qui souffrent de la dysurie, se plaignant d'avoir des brûlures mictionnelles, autrement dit, ressentant des douleurs pendant la miction.


Des douleurs dans le bas-ventre, dans le dos ou au niveau du bassin peuvent aussi se ressentir pendant une crise de cystite. Les urines sont parfois malodorantes et troubles, en raison de la présence de sang ou de pus dans l'urine. L'urétrite ou infection de l'urètre se manifeste de la même façon que la cystite. C'est au niveau de la pyélonéphrite que l'on trouve une différence: la présence de fièvre et de frissons accompagnant les symptômes de la cystite, énoncés ci-dessus. Il faut noter qu'une cystite ou urétrite non-soignée aboutit souvent à une pyélonéphrite, qui est le cas le plus grave. Concernant la prostatite, les signes sont quasiment les mêmes que pour la pyélonéphrite: fièvre, frissons, dysurie et pollakiurie, mais s'accompagner en sus de signes grippaux et d'écoulements purulents dans le conduit urinaire. Pour traiter l'infection urinaire, la seule vraie solution est de venir consulter un médecin. Normalement, celui-ci procédera à l'antibiothérapie un traitement par antibiotique à base d'antiseptique urinaire, de pénicillines et de quinolones, à durée continue, discontinue ou bien en une seule dose. Mais un traitement médical sans le respect de certaines précautions dans la vie quotidienne aboutirait toujours à des cas de récidives. Une personne atteinte d'infection urinaire doit boire beaucoup d'eau, à raison d'un minimum de 1,5 litres d'eau par jour. Elle doit aussi uriner après chaque rapport sexuel pour éliminer les microbes et éviter de s'essuyer d'arrière en avant. Elle doit se laver après être allée aux selles et effectuer son lavage intime avec un savon à pH neutre. Prendre des mesures efficaces pour éviter la constipation est également salutaire, car cette dernière constitue aussi un facteur important d'infection urinaire. Il faut aussi éviter de mettre des vêtements trop serrés et synthétiques, qui font suer et favorisent la survie des bactéries.

Le Jeudi 17 Juin 2010 à 12:03
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies


fleche Voir les autres articles commençant par I
 
Articles précédents :
  •  Rhume des foins : symptômes et traitement
  •  Vin de paille : un vin exquis
  •  Cheap Monday : marque suédoise
  •  Iles de lerins : situées en mer Méditerranée...
  •  Parterre exotique : que choisir ?

Articles suivants :
  •  Angine de poitrine : symptômes et traitement
  •  Tournesol : culture et plantation
  •  Maison container : solution écologique et économique...
  •  Framboisier : plantation et entretien
  •  Crépir un mur parpaing : méthodes ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Le terme « infection urinaire » est employé pour désigner une infection bactérienne qui touche l'appareil urinaire: le rein, la vessie, la prostate et l'urètre. Cette maladie est due à l'invasion de b...