Infection nosocomiale : comment la traiter ?


Partager




Les infections nosocomiales se définissent en général comme des infections que l'on contractent au sein d'établissements de soins. Ces infections n'étaient pas présentes chez le malade au moment de son admission dans ledit établissement. Ces infections peuvent apparaître à la suite d'un acte réalisé pendant la durée de l'hospitalisation (intervention chirurgicale, pause d'un cathéter...). En général, on tient compte d'un délai de 48 à 72 heures entre l'admission et le début de l'infection.



Si l'infection se déclare moins de 48 heures après l'admission, on en déduit alors que celle-ci était déjà en incubation au moment de l'admission du patient, et qu'elle n'a donc pas été contractée au sein de l'établissement de soins. Par contre, si elle se manifeste 48 heures après l'admission alors, dans ce cas, on considère qu'elle a été contractée au sein de l'établissement. Au-delà d'être un sujet d'actualité, les infections nosocomiales sont avant tout un problème de santé évident. On estime à environ 800 000 le nombre d'infections nosocomiales qui sont contractées dans les établissements de soins français. Le taux d'infections nosocomiales varie en fonction des services. Il est estimé par exemple à quatre fois supérieur dans les services de réanimation que dans les services de médecine ou de chirurgie. Par les problèmes de santé qu'ils posent, les coûts qu'ils engendrent et leur importance, les infections nosocomiales sont reconnues comme étant des problèmes majeurs de santé publique. Il faut savoir que le risque de contracter une infection nosocomiale est de 7%, ce qui est n'est pas négligeable. Il y a deux modes de transmission des infections nosocomiales.



Tout d'abord, le type endogène où le malade se contamine avec ses propres germes en raison d'une certaine fragilité, d'une pathologie, de certains traitements. Ces infections représentent au moins 50% des infections nosocomiales. Et puis il y a les infections exogènes, qui sont des infections transmises d'un patient à l'autre. Il s'agit soit d'infections provoquées par des germes liés au personnel porteur, soit liés à la contamination de l'espace hospitalier. Les infections nosocomiales peuvent aussi bien être portées par le patient, l'entourage ou le personnel hospitalier. Les infections peuvent être d'ordre urinaire, ou engendrer une infection des voies respiratoires. Les services où les risques sont moins présents sont la pédiatrie et la psychiatrie. Les bactéries qui peuvent être à l'origine de l'infection nosocomiale sont notamment les staphylocoques et les klebsielles. D'autres germes qui manifestent aussi une forte résistance peuvent être en cause. C'est le cas pour les entérobactéries, les pseudomonas aeruginosa entre autres. En matière de prévention, différents comités de lutte contre les infections nosocomiales ont été mis en place. Chaque établissement de soins dispose d'un de ces comités chargés de gérer la prévention en matière de lutte contre les infections nosocomiales. Le coût économique lié aux infections nosocomiales est l'un des éléments qui a engendré la mise en place d'une politique de lutte contre ces infections. Certains gestes préventifs sont essentiels pour parvenir à cela (lavage des mains, utilisation d'antiseptique moussant et dermique pour l'application d'un pansement, désinfection du matériel médical et nettoyage de l'environnement hospitalier...). Il est donc important que chacun prenne conscience des risques encourus et que les établissements de soins mettent en place des mesures de lutte vindicative contre ces infections dangereuses...

Le Mardi 05 Juin 2007 à 10:20
Article écrit par Gabrielle ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies


fleche Voir les autres articles commençant par I
 
Articles précédents :
  •  Contrat Nouvelle Embauche (CNE) : en quoi consiste ce type d...
  •  Mucoviscidose : une maladie respiratoire génétique
  •  Vivendi : entreprise française d’envergure et cotée à la bou...
  •  La lettre de motivation : pourquoi et comment la rédiger ?
  •  Puéricultrice ou puériculteur : un métier axé sur la petite ...

Articles suivants :
  •  Les Champs Elysées : la plus belle avenue du monde
  •  Google : le moteur de recherche le plus populaire au monde
  •  Jacques Martin : animateur de télévision français qui a su...
  •  Psychomotricien : formation, école, spécialisation, rôle, ...
  •  Marilyn Manson : le chanteur américain très controversé




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé
   maladie Maladie
   arthrose Arthrose
   cancer Cancer
   associations cancer Associations cancer



Parce qu'elles touchent chaque année entre 700 000 et un million de personnes, les infections nosocomiales sont considérées comme étant l'un des problèmes majeurs en matière de santé publique. Contrac...