Iles grenadines : pour des vacances de rêve


Partager




Les Îles Grenadines sont rattachées à celles de Saint-Vincent pour former l'État de Saint-Vincent-et-les Grenadines. Cet État des Caraïbes est composé des huit îles Grenadines, en plus d'un îlot principal dont la capitale est Kingstown. La population actuelle est constituée d'une proportion plus ou moins égale de Créoles et de descendants des Anglais anciennement installés sur place. Les langues les plus parlées sont d'ailleurs le créole local en plus de l'anglais. Les religions sur ces îlots sont très diversifiées, avec des églises adventistes, méthodistes et anglicanes se frottant aux temples hindous. Les premiers habitants de l'archipel des Grenadines étaient des Amérindiens Arawaks et Ciboney ayant migré de l'Amérique du Sud. Au XIVème siècle, ces premiers insulaires se font attaquer et réduire à l'esclavage par les Caraïbes, une tribu guerrière voisine. Devenus les maîtres incontestés des lieux, ceux-ci investiront la majeure partie des îles jusqu'à l'arrivée des Occidents au XVIIIème siècle. Les Anglais et les Français sont les premiers à débarquer sur le territoire de Saint-Vincent-et-les Grenadines et ils s'en disputeront la propriété durant de nombreuses années.


C'est finalement le Traité de Paris en 1779 qui mettra fin à ces affrontements en faveur des Anglais. À partir de cette date, l'histoire rapporte de nombreuses petites révoltes qui feront balancer les Îles Grenadines entre le directoire anglais et français. Les affrontements entre les populations locales et les étrangers sont également fréquentes, avec notamment ceux de 1795 qui se terminent par l'exil des Indiens Caraïbes en Honduras.


La fin de l'ère de l'esclavage en 1833 entraîne par la même occasion la fin de nombreuses années sous la coupe des Anglais pour les peuples autochtones. Une partie des étrangers reprendra le chemin de la mère patrie, tandis que d'autres préfèreront demeurer sur les lieux. Si les populations locales et de nombreux Africains ont été employés à l'exploitation des champs de canne à sucre, cette main d'oeuvre est désormais salariée, même si les premières paies sont très basses. Ces grands arpents de terre sont aussi destinés à la culture de cacao, de café ou de coton, l'une des raisons ayant poussé une partie des Anglais à rester sur place. À l'abolition de l'esclavage, les Îles Grenadines sont dirigées par un conseil législatif. Ce n'est qu'en 1951 qu'un vote au suffrage universel, afin d'élire un chef d'État, est appliqué. Le chef de l'État et le gouverneur général se partagent les décisions inhérentes à la direction des îles. Le gouverneur général représente en réalité la Reine Élizabeth II, preuve que l'Angleterre reste très influente sur la politique interne de Saint-Vincent-et-les Grenadines. Cette organisation politique est la plus stable qu'ait connu la population depuis l'indépendance.
iles grenadines


L'instabilité politique a longtemps sévi avec de nombreux coups d'États et autres rebellions avortées. En dépit de ces crises, le peuple des Îles Grenadines a su conserver un semblant d'équilibre économique. Principalement nourris par les produits de l'agriculture, les insulaires ont peu à peu étendu leurs activités à la pêche, aux services diverses ainsi qu'à la promotion du tourisme. Parallèlement à ces efforts qui portent leurs fruits, les améliorations sociales permettent aux enfants de bénéficier d'une éducation solide grâce aux transports inter-îles et les routes construites pour faciliter les déplacements. L'exportation est également un secteur très florissant, bien que la précarité des infrastructures d'exploitation empêche souvent d'atteindre les gros quotas de produits demandés par le marché international. Le tourisme demeure ainsi la principale source de revenus des îles avec les activités secondaires fournies. L'État de Saint-Vincent-et-les Grenadines passe par une crise économique grave suite à la destruction d'une grande partie des usines par le passage des ouragans Lili et Dean, respectivement en 2002 et 2007. Le taux de pauvreté augmente en flèche et frôle les 38% à cause du chômage entraîné par la fermeture de nombreuses grosses entreprises. Contre toute attente, c'est la Coupe du Monde du Cricket en mars-avril 2007 qui vient sauver les Îles Grenadines en relançant le tourisme. Les îles constituent désormais une destination de rêve pour de nombreux touristes attirés par les spectacles de plages interminables de sable fin. L'État enregistre de forts déplacements de la population vers l'Amérique du Nord ou vers l'Europe, prouvant l'ouverture de ces îles du bout du monde sur le monde extérieur.

Le Mercredi 09 Juin 2010 à 11:54
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  voyage derniere minute, voyage tunisie, voyage italie, voyage espagne, billets d'avion, train, aéroports, agences de voyage Voyages : le guide pratique pour préparer ses
vacances



fleche Voir les autres articles commençant par I
 
Articles précédents :
  •  Eau de chaux : utilisations et vertus
  •  Bordure de jardin : beton ou bois ?
  •  Le Monde diplomatique : complément du journal Le Monde...
  •  Chenilles qui déciment un saule pleureur : que faire ?...
  •  Chocapic : céréales aux pépites de chocolat...

Articles suivants :
  •  Géraniums : entretien
  •  Aménorrhée et semaine d'aménorrhée...
  •  Vin jaune du Jura : reconnu sous le label AOC
  •  Dracaena Massangeana : une plante très appréciée...
  •  Seringue hypodermique : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   voyage vacances Voyage Vacances



Les Îles Grenadines sont rattachées à celles de Saint-Vincent pour former l'État de Saint-Vincent-et-les Grenadines. Cet État des Caraïbes est composé des huit îles Grenadines, en plus d'un îlot princ...